Questions-réponses sur le collège

Collège

  • Éducation à la sécurité routière au collège et attestations
  • Classes à horaires aménagés musicales, danse et théâtre
  • Le diplôme national du brevet (DNB)- Questions/Réponses
    • Quelle place le diplôme national du brevet a-t-il dans la scolarité ? Quel est son objectif ?

      Le diplôme national du brevet (DNB) sanctionne la formation acquise à l'issue de la scolarité au collège et il atteste la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture qui est l'objectif prioritaire et ambitieux de la scolarité obligatoire.

    • Quelles sont les modalités d'obtention du DNB ?

      Un candidat peut présenter le diplôme national du brevet en série générale ou en série professionnelle, comme candidat scolaire ou comme candidat individuel. Le diplôme national du brevet s'obtient sur la base de trois composantes :

      • les notes du contrôle continu de l'année en cours
      • la validation des compétences du socle commun
      • les notes de l'examen (écrit et oral)
    • Quels sont les barèmes et les points nécessaires à l'obtention du DNB ?
      • Pour les candidats scolaires, le diplôme national du brevet s'obtient sur la base des notes de l'examen ajoutées à celles du contrôle continu, et de la validation des compétences du socle commun. 

      Pour un candidat se présentant en série générale, son contrôle continu est calculé sur un total maximal de 200 points (10 disciplines au coefficient 1 chacune), auxquels s'ajoute le total des points obtenus aux 4 épreuves d'examen (3 épreuves écrites, 1 épreuve orale, chacune au coefficient 2). Le total maximal des points obtenus est donc : 200 (CC)  + 160 (examen) = 360 points. 

      Pour obtenir le diplôme national du brevet, il faut obtenir au moins 180 points et avoir la validation des 7 compétences du socle commun (cette validation est délivrée par le chef d'établissement après consultation de l'équipe enseignante).

      Si un candidat se présente en série professionnelle, le contrôle continu est sur 220 points, le total maximal (CC + examen) est sur 380 points, il doit donc obtenir 190 points ainsi que la validation des 7 compétences du socle commun.

      Pour les candidats individuels, l'obtention du diplôme se fait sur la base des résultats des six épreuves écrites de l'examen : un candidat individuel doit obtenir 90 points sur un total maximal de 180 points - français (coefficient 2), mathématiques (coefficient 2), HGEC (coefficient 2), langue vivante étrangère (coefficient 1), deux autres épreuves (chacune au coefficient 1).

    • Y a-t-il des mentions au DNB ?

      Depuis la session de 2006, des mentions sont attribuées aux candidats ayant obtenu le nombre de points suffisants :

      •     mention "Assez bien" : pour une moyenne comprise entre 12 et 14 sur 20,
      •     mention "Bien" : pour une moyenne comprise entre 14 et 16 sur 20,
      •     mention "Très bien" : pour une moyenne au-delà de 16 sur 20.

      Une bourse complémentaire est attribuéee aux candidats boursiers qui obtiennent une mention "bien" ou "très bien".

    • Quel a été le nombre de candidats et le taux de réussite à la session de 2014 ?

      A la session 2014, 675 000 candidats ont été  admis, soit un taux de réussite de 85,4 %.

      Les candidats présents étaient au nombre de 790 600,  toutes séries confondues (France métropolitaine + DOM ).

      Depuis 2013, le diplôme national du brevet comporte deux séries : la série générale ( 90% des candidats inscrits) et la série professionnelle. Les taux de réussite sont de 86 % en série générale et de 78,7 % en série professionnelle.

      Dans la série générale, la moitié des candidats est reçue avec mention : 10 % des candidats ont une mention « Très bien », 18 % des candidats une mention « Bien » et 25 % une mention « Assez bien ». Dans la série professionnelle, les mentions « Très bien » et « Bien » sont plus rares : les candidats de cette série sont respectivement moins de 1 % et 5 % à les obtenir. Un candidat sur quatre obtient toutefois le DNB avec une mention « Assez bien ».

    • Où s'informer ? Comment s'inscrire ?

      Candidats scolaires

      Tous les élèves des classes de troisième des établissements publics et privés sous contrat qui le demandent sont inscrits par l'intermédiaire des chefs d'établissements.

      Candidats individuels

      Pour s'informer sur le diplôme national du brevet et s'inscrire, il convient de s'adresser au service de l'éducation nationale du département où est  domicilié le candidat. Consulter la liste des services départementaux de l'éducation nationale sur le site education.gouv.fr
      Pour les académies de Paris, Créteil et Versailles, les informations relatives au diplôme national du brevet sont communiquées sur lesite du Service interacadémique des examens et concours (SIEC).

       Les registres d'inscription sont ouverts d'octobre à décembre (au plus tard janvier, dans certains départements).

      Les candidats individuels scolarisés, en lycée professionnel par exemple, peuvent être inscrits par le chef d'établissement.

    • Quand et où ont lieu les épreuves ?

      Les dates de l'examen et le calendrier de déroulement des épreuves sont fixés chaque année dans une note de service publiée au BOEN en décembre. Les épreuves se déroulent généralement à la fin du mois de juin.

      Les épreuves écrites de l'examen ont lieu dans un établissement scolaire, public ou privé sous contrat, désigné comme centre d'examen. C'est souvent le collège où sont scolarisés les élèves ou un établissement proche de celui-ci.

      Les dates de la session DNB 2015

    • Un candidat absent peut-il repasser les épreuves ?

      Pour les candidats qui, pour raison de force majeure dûment constatée, n'ont pu se présenter aux épreuves de l'examen, le recteur pourra organiser une session de remplacement au début de l'année scolaire suivante (arrêté du 18 août 1999).

      Pour l'histoire des arts, un candidat qui, pour des motifs d'absence dûment justifiés, n'a pu se présenter à l'épreuve orale initialement prévue dans son établissement, passe l'épreuve écrite lors de la session de remplacement.

      .

    • Comment passer le DNB à l'étranger ?

      Les inscriptions au diplôme national du brevet dans les centres d'examen ouverts à l'étranger sont enregistrées par le service culturel auprès de l'ambassade de France qui peut apporter toutes les informations sur ce diplôme aux candidats et à leurs familles. Les candidats composent dans un établissement inscrit sur la liste officielle des centres d'examen publiée par l'arrêté du 25 juin 2012 relatif à la liste des écoles et des établissements d'enseignement français à l'étranger (JO  du 7-7-2012).

      Organisation et calendrier dans les centres d'examens à l'étranger - session 2015 (BO du 11-12-2014)

    • DNB et orientation en lycée

      L'admission dans un lycée d'enseignement général et technologique ou dans un lycée professionnel ne dépend pas de l'obtention du DNB mais de la décision d'orientation prise par le conseil d'orientation en fin de classe de troisième.

    • Le diplôme du DNB

      Un seul diplôme est délivré. En cas de perte ou de vol du diplôme, une attestation de succès peut être établie par le service des examens de l'inspection académique du département dans lequel ont été passées les épreuves.

    • Où obtenir son relevé de notes et son diplôme ?

      Généralement le relevé de notes et le diplôme sont adressés à l'établissement où le candidat était scolarisé. Ils y sont conservés toute l'année scolaire suivant la session de l'examen. Il appartient aux candidats ou à leurs parents ou représentants légaux d'aller chercher ces documents. Dans les autres cas, il convient de s'adresser à la Division des examens et concours de l'académie d'inscription.

    • Si on redouble sa troisième, peut-on repasser le diplôme national du brevet ?

      Si un élève redouble sa troisième et n'a pas obtenu le diplôme national du brevet la première année, il se présente à nouveau à l'examen. S'il avait obtenu la validation du socle commun, elle lui reste acquise. Un élève qui redouble sa troisième  et qui a déjà obtenu le diplôme national du brevet peut le repasser.

    • Equivalence entre le diplôme national du brevet et les diplômes étrangers

      Il ne peut être établi d'équivalence entre le diplôme national du brevet français et un certificat ou diplôme étranger.
      Pour obtenir des informations sur la possibilité de reconnaissance en France des titres et diplômes étrangers, les titulaires des diplômes doivent s'adresser au rectorat de l'académie dont dépend leur lieu de résidence. Les rectorats peuvent délivrer une attestation de niveau et donner tout renseignement sur les possibilités de poursuite d'études dans l'enseignement secondaire en France.
      Pour accéder à un concours administratif ou à un emploi, il appartient à l'administration organisatrice du concours ou à l'employeur d'apprécier si le certificat ou diplôme étranger présenté permet de faire acte de candidature.

    • Le diplôme national du brevet permet-il de passer des concours ?

      Bien que non officiellement classé dans la hiérarchie des diplômes (parfois classé au niveau VI ou V bis), il est utile pour accéder à certains concours de catégorie C de la fonction publique.

  • Enseignements généraux et professionnels adaptés
    • Comment un élève est-il admis en SEGPA ou en EREA?

      La commission départementale d'orientation examine les dossiers des élèves pour lesquels une proposition d'orientation vers des enseignements adaptés (SEGPA ou EREA) a été transmise par l'école ou l'établissement scolaire ou une demande d'admission formulée par leurs parents. La commission émet un avis communiqué aux parents pour accord. L'avis de la commission et la réponse des parents sont transmis à l'inspecteur d'académie directeur des services départementaux de l'Éducation nationale, pour décision.

    • Un élève accueilli en SEGPA ou en EREA peut-il être réorienté en cours de scolarité?

      Les directeurs adjoints de SEGPA et les directeurs d'EREA veillent à la réalisation d'un bilan annuel pour chacun des élèves qui est communiqué aux parents. Si une révision d'orientation est souhaitée par les parents ou l'établissement scolaire, le bilan annuel est diffusé à la commission départementale d'orientation pour avis. L'inspecteur d'académie directeur des services départementaux de l'Éducation nationale est compétent pour prendre toute décision susceptible de modifier l'orientation des élèves.

    • Quels sont les textes?
Partager cet article
fermer suivant précédent