Lutte contre le décrochage scolaire

La lutte contre le décrochage scolaire est une priorité nationale absolue et un enjeu dans le cadre de la "Stratégie Europe 2020". Elle articule prévention et remédiation sur un objectif central : faire que chaque jeune puisse construire son avenir professionnel et réussir sa vie en société.

  • Enjeux et objectifs de la lutte contre le décrochage en France et en Europe

    En France, le nombre de jeunes en situation de décrochage scolaire est en baisse depuis 2010. C'est le résultat d'une politique de grande ampleur au niveau national, qui s'inscrit dans un cadre européen.

  • Prévention du décrochage scolaire

    La prévention du décrochage scolaire est mise en œuvre de manière concrète depuis 2015 à travers plusieurs mesures qui se déploient dans l'ensemble des académies et concernent toute la communauté éducative.

  • Mission de lutte contre le décrochage

    La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) vise à prévenir le décrochage scolaire, faciliter l'accès au diplôme et à la qualification des jeunes en situation de décrochage et sécuriser les parcours de formation. Depuis juillet 2016, les missions et les compétences des personnels intervenant dans le cadre de la MLDS sont définies par un référentiel national d'activités et de compétences.

  • Prise en charge des jeunes sortis du système scolaire sans qualification

    Prise en charge des jeunes sortis du système scolaire sans qualification

    La mise en œuvre du droit au retour en formation, accordé aux 16-25 ans ayant quitté le système éducatif sans diplôme, s'effectue par l'accueil et la prise en charge de ces jeunes dans les plates-formes de suivi et d'appui aux décrocheurs (PSAD), les réseaux Formation Qualification Emploi de l'éducation nationale (FOQUALE) et les structures de retour à l'école (SRE).

  • Questions-Réponses

    L'échange informatique de données sur les jeunes qui ont quitté les systèmes de formation initiale sans diplôme pour leur proposer un suivi et un appui suscite des questions sur les modalités pratiques de mise en œuvre du dispositif et sur le respect des dispositions de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés. Les principales questions sont reprises ci-dessous, ainsi que la délibération de la CNIL du 2 décembre 2010 qui autorise le dispositif. 

Partager cet article
fermer suivant précédent