Suivez-nous
Évaluation des compétences

Livret personnel de compétences

Le livret personnel de compétences (LPC) atteste l'acquisition des connaissances et compétences du socle commun, de l'école primaire à la fin de la scolarité obligatoire. Depuis la rentrée 2009, il est généralisé à tous les collèges. Il est utilisé à l'école primaire depuis 2008.

Pour 2012-2013, un livret personnel de compétences simplifié

Pour l'année scolaire en cours, le processus de validation du socle commun est simplifié. Le principe selon lequel seule la validation des compétences est obligatoire est réaffirmé. L'effort de simplification porte sur le processus de validation et l'information des familles. Les conditions de validation du socle commun dans le cadre du diplôme national du brevet ne seront pas modifiées pour la session 2013.

 

Utiliser le livret, de l'école au collège

L'acquisition du socle commun est progressive. Elle se déroule en trois étapes : le palier 1, jusqu'en CE1, le palier 2, jusqu'en CM2 et le palier 3, au collège. Le livret rassemble les attestations des connaissances et compétences du socle commun acquises aux trois paliers. 

A l'école primaire, le livret personnel de compétences est une des composantes du livret scolaire. Il est renseigné en CE1 et en CM2. Une attestation de maîtise des connaissances et compétences est alors communiquée à la famille. À la fin du CM2, le livret est transmis au collège.

Au collège, le livret contribue à l'évaluation des élèves, comme le bulletin scolaire. Il inclut aussi les attestations délivrées au cours de la scolarité obligatoire (attestations de sécurité routière premier et second niveaux, certificat « Prévention et secours civiques de niveau 1 », brevet informatique et internet (B2i). En fin de 3e ou de scolarité obligatoire, une attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun  est remise à la famille.

Évaluer et valider les acquis des élèves avec le LPC

A l'école primaire, l'évaluation du socle se fait progressivement au cycle 2 pour la maîtrise de la langue française, les principaux éléments de mathématiques et les compétences sociales et civiques et au cycle 3 pour les sept grandes compétences. Les enseignants peuvent s'appuyer sur les grilles de références, les protocoles des évaluations nationales et les outils d'aide à l'évaluation. C'est l'enseignant de l'élève qui prononce la validation des compétences du socle, dans le cadre du conseil des maîtres de cycle. Les connaissances et compétences non validées à l'issue de l'école primaire sont à nouveau évaluées au collège.

Au collège, Des grilles de référence présentent les éléments du socle exigibles en fin de collège. Elles donnent aussi des indications d'évaluation pour chacune des sept compétences. L'évaluation des acquis des élèves se réalise progressivement, de la sixième à la troisième, dans chaque discipline. Elle implique l'ensemble de l'équipe pédagogique (enseignants, professeur documentaliste, conseiller principal d'éducation). Les connaissances et compétences du socle commun non validées à l'issue du collège sont à nouveau évaluées dans la voie de formation choisie, jusqu'à la fin de la scolarité obligatoire.

La validation privilégie une démarche collégiale. La validation de chacune des compétences du socle concerne l'ensemble de l'équipe pédagogique. Le professeur principal renseigne le livret lors d'un conseil de classe ou à tout autre moment approprié en cours d'année. En fin de troisième, le chef d'établissement atteste ou non l'acquisition du socle commun.

À consulter :

Examens et diplômes

Depuis la session 2011, le diplôme national du brevet (DNB) atteste la maîtrise du socle commun au palier 3. Le certificat de formation générale (CFG) a été rénové à compter de la session 2011 de façon à attester la maîtrise de compétences du socle commun au palier 2 (arrêté du 8 juillet 2010, BO n° 29 du 22 juillet 2010).

Les élèves qui ne maîtrisent pas le socle commun à la fin de la scolarité obligatoire peuvent bénéficier d'un bilan personnalisé. C'est le cas notamment pour les élèves qui suivent des enseignements adaptés. Une attestation précisant les compétences qu'ils maîtrisent leur est ensuite délivrée. Elle peut être prise en compte dans l'obtention du certificat de formation générale.

Mis à jour le 08 novembre 2012
Partager cet article