Consommation des contenus culturels numériques et gestion des données personnelles

La consommation de contenus culturels dématérialisés engendre une production massive de données traitées par les outils de recommandation et de personnalisation, nourrissant ainsi les débats sur la place des algorithmes dans les choix des utilisateurs et sur les manières de conserver une part de contrôle et une certaine singularité.

Ce 3ème cahier IP (innovation et Prospective) intitulé « Les données, muses et frontières de la création » explore l'utilisation intensive des données à caractère personnel en s'appuyant notamment sur 4 secteurs particulièrement consommateurs et producteurs de ces dites données : livre et écritures littéraires, vidéos et images animées, musique, jeux vidéos. Pour éclairer les débats, sont proposés plusieurs interviews d’experts (Nicolas Curien, Éric Schérer, Olivier Ertzscheid, Dominique Cardon, Antonio Casilli)  ainsi que des scénarios exploratoires.

4 grands axes d'analyse

Le cahier s'organise en quatre grandes parties : les mutations induites par la numérisation des contenus dans les industries culturo-ludiques en termes de modèles économiques et traitement des données personnelles, la nature des données personnelles culturelles utilisées dans le cadre des usages actuels et émergents pour les secteurs visés, les mythes et réalités de la recommandation, les horizons possibles (scénarios d'usages et modèles économiques à 5 ans).

L'étude envisage notamment la mise en place de mécanismes de transparence afin d'améliorer l'expérience utilisateur comme la possibilité de prise en main ponctuelle pour des situations sensibles, la possibilité de revenir à zéro ou encore le choix d'être anonyme. Le présent cahier précise que cette relation de confiance entre utilisateurs et services en ligne se retrouve dans l'étude annuelle 2014 du Conseil d'État (« Le numérique et les droits fondamentaux ») ainsi que dans le rapport « Ambition numérique » du Conseil national du numérique (CNNum). Il faut ainsi « assurer concrètement le droit à l'autodétermination informationnelle de l'individu et la loyauté des plateformes et de leurs outils ».

Cette publication de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés, excepté les illustrations et sauf mention contraire, est mise à disposition sous licence Creative Commons Attribution 3.0 France.


Sources


Réseaux et médias sociaux


Veille Éducation Numérique - Publication du Centre de documentation de la DGESCO

Abonnement : https://listes.education.fr/sympa/subscribe/veille-education-numerique

Fil RSS : http://eduscol.education.fr/veille-education-numerique/fil/RSS

Voir aussi les dossiers documentaires : http://eduscol.education.fr/numerique/dossier