Éduscol
Accueil    Actualités    Sophie Germain

Actualités

Sophie Germain

La première mathématicienne française célébrée dans un livre à destination des collégiens et des lycéens.

Anne Boyé, docteur en histoire des mathématiques et chercheuse associée au centre François-Viète de l’université de Nantes, publie avec Christine Charreton, dans la collection « Je suis... » chez Jacques André Éditeur le livre Je suis... Sophie Germain, à destination d’un public de lycéens et de collégiens.

Née en 1776, Sophie Germain « a eu une vie extraordinairement riche. Réfugiée dans la bibliothèque de son père pendant la Révolution française, elle y découvre à 13 ans le monde des mathématiques, et apprécie particulièrement la lecture du récit de la vie d’Archimède. Elle décide alors de devenir mathématicienne, malgré l’accueil peu favorable de sa famille bourgeoise et les préjugés de l’époque à l’égard de la femme », confie l’auteur à Ouest France.

Sophie Germain a dû cacher son identité féminine pour obtenir des cours à l’École polytechnique alors réservée aux hommes, jusqu’à son succès au concours de l’Académie des sciences en 1816 dont elle fut la première femme lauréate.

Elle fut également philosophe, a apporté des avancées majeures dans la démonstration du théorème de Fermat, et les mathématiciens travaillent encore à réhabiliter cet incroyable personnage, de plus en plus reconnu si on en veut pour preuve la mise en vente en mars 2016 par la poste d’un timbre à son effigie (voir l’article « Sophie Germain, une pionnière enfin reconnue », sur le site du journal du CNRS).

Anne Boyé a également publié l’article « Sophie Germain, une mathématicienne face aux préjugés de son temps » (PDF, environ 915 ko) sur le site de l’Apmep.

L’Apmep propose également des panneaux pour une exposition sur Sophie Germain, réalisés par les élèves du lycée Maurice-Genevoix d’Ingré (45), ainsi que des exercices corrigés autour du théorème de Sophie Germain.

Publié le 09.10.2017

Retour aux articles