TraAM 2008-2009 : Travaux Académiques Mutualisés en EPS

Edubase :

Travaux réalisés dans le cadre des TraAM 2008 2009 : Voir les fiches déjà en ligne

Travaux académiques mutualisés en EPS 2008-2009

SOMMAIRE
Réunion de lancement du 21 octobre 2008
1° bilan d'étape à Caen le 10 décembre 2008
2° bilan d'étape à distance le 3 mars 2009  et  relevé de décisions
Bilan de la réunion à distance du 4 juin 2009

Compte–rendu de la réunion de lancement du mardi 21 octobre 2008.

Les huit académies engagées dans les TRAAM sont représentées (Amiens, Créteil, Martinique, Orléans Tours, Paris, Reims et  Rouen)

Rappel des objectifs des TRAAM en EPS

Extraits de la lettre de cadrage


Décrire des séquences d’usages de la vidéo et autres images dans la séance EPS. Ces exemples d’usages seront mutualisés pour créer des ressources nécessaires à la mise en place de séquences pédagogiques.
Démarche :
Ces descriptions d'usage doivent reposer sur une expérimentation menée sur le terrain (en classe) avec pour objectif la démonstration de la pertinence de l’outil suivant des critères qui seront précisés collectivement (cahier des charges). On privilégiera les outils nomades et des ressources soutenues par le ministère comme Dartfish.
L’ouverture à une ou d’autre(s) discipline(s) est souhaitée, par exemple lors de travaux interdisciplinaires de type IDD, TPE.

Méthode de travail envisagé :

Le scénario pédagogique doit situer (succinctement) la séquence pédagogique dans les programmes, le cycle d'activités, l’organisation et les objectifs de la séance.
L'analyse de l’impact des TIC sur l’activité des élèves, sur la leçon EPS, et sur la pratique de l'enseignant est décrite en détail.

Exemples

  • Exemple N°1 et N°2 = Zoom sous forme de tableau sur la description d'un usage
  • N°1 => Utiliser des présentations vidéo sous forme de planches interactives pdf-1.gif
  • N°2 => Utiliser la technique du différé (diffusion de la vidéo décalée dans le temps) afin que l'élève voit sa prestation le plus rapidement possible sans enregistrement de la séquence pdf-1.gif

Plus values et contraintes repérées

  • Tableau synoptique des plus values pdf-1.gif
  • Tableau synoptique des contraintes et des freins pdf-1.gif

Échéancier


- 10 novembre 2008 : finaliser le cadre pour les productions de scénario

- 1° décembre 2008 : mettre à disposition pour relecture (documents partagés de la liste AAM EPS) un scénario d’usage.

- 10 décembre 2008 : rassemblement des interlocuteurs académiques à CAEN

=> présentation de 2 (ou 3) scénarios sélectionnés.
=> faire le bilan de la première étape et définir les attentes pour les réunions à distance de février et mai 2009.

- 10 février 2009 : réunion à distance pour un bilan d’étape => CENTRA (la date peut changer et l’horaire est à préciser)

- 4 juin 2009 : réunion à distance pour un bilan des productions et de l’indexation sur Edu’Base => CENTRA (la date peut changer et l’horaire est à préciser)

Bilan d'étape à Caen lors du rassemblement des interlocuteurs EPS

Dans le cadre des travaux mutualisés sur l'usage de l'image numérique en EPS, un groupe de travail a été constitué (référents TRAAM) pour faire un point d'étape sur l'avancement des travaux.

Yves Druart rappelle l'échéancier mis en place lors de la réunion de lancement :


  => 9 décembre 2008 : rassemblement des interlocuteurs à Caen

- présentation de 1 ou 2 scénarios sélectionnés

- faire le bilan de la première étape et définir les objectifs pour les réunions à distances à venir (mars et juin)

=> Mars 2009 : réunion à distance pour bilan d'étape.

=> Juin 2009 : réunion à distance pour bilan d'étape (bilan des productions et des indexations sur EduBase).

Après un tour de table, il apparait que la majorité des académies utilise le logiciel Dartfish dans des situations d'apprentissage. Elles ont bien reçu les versions Team Pro qui permettront les expériences et les usages prévus.

Les académies ont mis en place un groupe de travail qui réunit plusieurs établissements. Pour l'instant aucune production des scénarios pédagogiques n'a été mis en forme (trop tôt dans l'année scolaire).

Par contre, il a été précisé :

- d'une part, que tous les usages de l'image en EPS s'intégraient dans ces travaux, donc qu'il était souhaitable de faire un recencement de l'existant en plus des expérimentations lancées avec Dartfish;

- d'autre part, que la mise en forme devait être normalisée dans la mesure du possible.

Après la présentation de 2 scénarios sous la forme de page html (usage en gymnastique et en badminton), le groupe réfléchit sur une simplification et une harmonisation des présentations d'usages.

Le document est finalisé et mis à disposition aux formats .pdf pdf-1.gif,  .doc et .odt.

Lors du prochain bilan d'étape du second trimestre, il sera possible d'évaluer le canevas proposé. 

Retour sommaire

Bilan d'étape du 3 mars 2009 (réunion CENTRA)


Présents ou connectés :

- Yves Druart (SDTICE)
- Philippe Andrieux (SDTICE)

- Bernard Dancoisne (Amiens)

- David Bernard (Rouen)

- Bernard Quesnel (Caen)
- Michel Duport (Orléans-Tours)
- Lionel Marin (Martinique)

- Frédérique Audeguy (Paris)

- Fabrice Bruchon (Créteil)

Bilan du tour de table :

- Organisation des groupes et utilisation de la ressource Dartfish
- État des productions et des validations des scénarios
- Difficultés et freins

 

Rouen :

Organisation en 2 groupes : l'un travaillant sur des fiches interactives (Gymnastique, badminton..)

, l'autre sur le logiciel Dartfish.                      


Scénarios :       Ils sont en production, celui sur le badminton a été validé par IA-IPR


Difficultés :      Le regroupement des participants et des informations des différents groupes.

Amiens :

Organisation :  Groupe de 9 collègues. Une demande de réunion en décembre aux IA-IPR

 

Scénarios :       3 types :  2 avec Dartfish avec et sans télécommande

                                           Un projet sur une banque vidéo

 

Difficultés :      Avoir des réunions structurées, mais tous les collègues passent le C2i offrant la possibilité de réunions informelles

                        Absence de matériel pour certains mais les TRAM sont l’occasion de montages financiers d’établissement pour l’obtenir
Les TRAM sont donc un tremplin pour un équipement du type : ordinateur, caméra, Licence Dartfish.
La réunion organisée qui a été l’occasion de former les collègues.

 

Caen :

Organisation : une réunion le 22 janvier 2009
7 établissements sont impliqués avec 2 collègues par établissement
1 licence Dartfish par établissement


Scénarios :       un retour est prévu en mai : Bilan des utilisations dans différentes APSA (Badminton, gymnastique, Acrosport…)

 

Difficultés :      La mise en place de réunions est difficile (date commune)

La compatibilité du matériel sans prise firewire.

Orléans-Tours :

Organisation : Un groupe officiel de 8 enseignants et 7 licences Dartfish négociées en plus
Les réunion se sont appuyées sur celles du groupe ressource EPS de l’académie (Dynamique des programmes collège et lycée). Mais journées prises en grande partie par les interventions de l’inspection générale EPS ont laissées peu de temps pour les TRAAM

 

Scénarios :       des scénarios sont déjà produits et prêts à être mis en ligne.


Problèmes :      quelques problème matériels (prise firewire)
Difficulté à récupérer les scénarios pour leur mise en forme.

Martinique

Organisation :  Au premier trimestre Création d’un groupe TICE disciplinaire qui se compose de 7 collègues ne maitrisant pas forcément les TIC
Dartfish : 1 seul collègue sensibilisé et semblant avoir le matériel adapté
L’achat récent du logiciel a permis d’obtenir la mise à jour vers la version 5

 

Scénarios :       pour l’instant presque au point mort

 

Difficultés :      la formation des membres du groupe
Les problèmes de matériel
La grève
Mais il existe une réelle sensibilisation à l’usage de l’image et des TICE


Paris

Organisation :  Un petit groupe avec 5 licences Dartfish mais pas forcément le matériel necessaire
Travail sur Dartfish et sur la photo numérique visiblement sur les mêmes activités que les autres académies (gymnastique et acrosport)


Scénarios :       pas de mise en forme de scénario pour l’instant


Difficultés :      Pas de problème pour se réunir mais les membres des TRAAM sont également sollicités pour d’autres actions

Créteil :

Organisation : Le groupe initial est aujourd’hui extrêmement restreint à cause de l’abandon de plusieurs collègues
Scénarios :       Aucun retour de scénarios nouveaux de ce fait les scénarios existants n’ont pas toujours été expérimentés avec les élèves


Difficultés :      remotiver les collègues ou reconstituer un groupe

 

Mise en forme des scénarios et visibilité des documents sur les sites académiques

Il est rappelé que tous les travaux doivent validés et mis en ligne sur les sites académiques.

Ils doivent permettre et conduire à une indexation sur Edubase.

La question qui se pose est de savoir si  les académies ne feront pas la même chose et en utilisant certainement  les mêmes activités support. C’est visiblement le cas actuellement et les conclusions de ces travaux amèneront à penser que, pour de multiples raisons, certaines activités se prêtent mieux à l’usage de l’image et de la vidéo.

 

Document produit par l’académie d’Orléans-tours :

Ce modèle est une adaptation plus fonctionnelle de la maquette proposée par Yves Druart (la maquette au format Word et le HTML est téléchargeable)

Points forts :    Possibilité d’impression
Scénarios immédiatement exploitables (descriptif, vidéo de mise en œuvre…)

Il est donc adopté avec :
- La liberté de présentation sur les sites académiques, tributaires des solutions techniques utilisées et de la maquette éditoriale rectorale imposée 
- Une exigence d’unité en utilisant une rubrique et un libellé identiques

 

B. Dancoisne souhaiterait un accord sur le libellé de la rubrique.

F. Bruchon précise que  quelque chose d’approchant existe dans l’académie de Créteil mais que justement la maquette est imposée.

Y. Druart   propose d’adapter au mieux en restant sur le concept de « image et vidéo en EPS »

 

B. Quesnel fait remarquer que le libellé institutionnel « TRAMM » devrait apparaitre.

F. Bruchon l’accorde mais pense que ce n’est pas parlant pour les collègues

Y. Druart   affirme l’importance de ce libellé car les CTICE investissent dans ces travaux et sont en droit d’attendre une visibilité conforme à la « nomenclature de la SDTICE »


Fiche commentaire et grille de lecture

L

’objectif  est de proposer une grille de décodage afin de tester les scénarios des autres académies et de répondre à la question : « le scénario permet-il aux collègues de se lancer ? »

 

B.  Quesnel : Il faut lever les problèmes techniques, ceux posés entre-autres dans l’usage de Dartfish. Le scénario pourrait proposer une fiche technique d’accompagnement.

 

M. Duport : Nous avions l’intention de faire des fiches techniques mais en plus des scénarios.

 

Y. Druart : Nous pourrions faire un renvoi à partir du scénario vers la fiche technique, plusieurs scénarios pouvant faire référence à la même fiche technique.

 

F. Bruchon : Oui pour les fiches technique voire pour des didacticiels (déjà proposés par Créteil). De plus, ces didacticiels, entre-autres ceux sur Dartfish, peuvent servir de support pour les stages de formation et déboucher à terme sur une base de données de didacticiels.

 

Y. Druart  :  Dartfish doit effectivement faire l’objet d’un accompagnement pour son usage mais la fiche technique n’est pas indispensable à tous et il serait plus performant de la séparer, allégeant ainsi la fiche scénario.

Il faut également proposer des scénarios plus « simples » à l’exemple de l’usage de la photo numérique de l’académie de Rouen

Pour la base de didacticiels, il faut voir si cela est techniquement possible sur édubase.

 

D. Bernard : c’est le cas des fiches interactives qui sont aussi à destination des professeurs novices et ne nécessitent qu’un matériel limité (ordinateur et vidéo projecteur).

 

F. Audeguy : les scénarios ne montrent que des élèves en situation de réussite. Le droit à l’image est d’autant plus prégnant que les élèves en situation d’échec ne souhaitent pas être montrés. Quel est l’apport de la vidéo pour les élèves en difficultés et pour ceux qui réussissent ?

 

B. Dancoisne : Il faut évidement faire un travail de fond pour avoir l’accord de l’enfant et de la famille. La question semble-t-il essentielle est « A quels spectateurs ces images sont-elles destinées ? ». L’usage de l’image doit être au service d’une production dynamique sur les apprentissages et même ceux qui réussissent peuvent utiliser l’outil pour passer à une autre étape.

 

F. Bruchon : Les collègues qui vont découvrir les fiches scénarios sont plus dans l’attente de l’apport de l’image et de la vidéo pour des élèves en difficultés : identification des problèmes rencontrés dans leur enseignement. C’est à cette condition que l’on amènera les enseignants à utiliser l’image pour enseigner.

 

David Bernard : ne peut-on envisager une banque de données vidéo :
- Formes à reproduire = critères de réussite pour l’élève
- Batterie pour l’identification de causes d’échec pour le professeur

 

B. Dancoisne : Pourquoi ne pas envisager l’ « avant-pendant –après » qui montre l’apport de l’usage  de l’image dans les apprentissages et permet de lever les réticences des élèves dont l’échec est « gommé » par la réussite finale.

 

Y. Druart : il est important de mettre en valeur les travaux de cette année compte tenue du retard pris l’an dernier par la non mise à disposition du produit « Dartfish éducation »

 

F. Bruchon : il pourrait être pertinent de permettre le retour de commentaires des collègues sur l’usage des scénarios grâce aux sites dynamiques. 


Relevé de décisions et échéances :

1) Les scénarios seront présentés sur le modèle de la maquette proposée par l’académie d’Orléans- tours  et renverront si nécessaire à :

* Des fiches techniques d’accompagnement

* Des didacticiels

 
A télécharger : le modèle de maquette à utiliser proposé par l'académie d'Orléans Tours  doc-1.gif

un exemple complèté proposé par l'académie de Rouen doc-1.gif
 

2) Une base de didacticiels et une banque vidéo, pouvant être supports de formation, seront constituées sur Edubase si cela est possible.

 

3) Un thème « images numériques et vidéo » sur les sites académiques proposant :

* L’inventaire de l’existant et la description des projets en cours

* Un lien vers les autres académies engagées dans les TRAAM

* Un espace de commentaires et de retours (en fonction des possibilités techniques des sites)

* et à terme les scénarios finalisés

 

4) 15 juin : mise en ligne des scénarios sur les sites académiques et indexation sur Edubase

Retour sommaire 

 Bilan final

Réunion Centra du Jeudi 04/06/2009

Connectés :

- Yves Druart (SDTICE)
- Philippe Andrieux (SDTICE)
- Bernard Dancoisne (Amiens)
- Bernard Quesnel (Caen)
- Lionel Marin (Martinique)
- Fabrice Bruchon (Créteil)

Indisponibles :

- David Bernard (Rouen) représenté par Yves Druart
- Michel Duport (Orléans-Tours) à envoyé un compte rendu du travail effectué
- Frédérique Audeguy (Paris)
- Damien Lebegue (Reims)

Bilan à partir du relevé de décisions de la réunion centra du 10/03/2009 

a) Présentation des scénarios sur le modèle de la maquette de l’académie d’Orléans- tours 


b) Base de didacticiels et banque vidéo, supports de formation, sur Edubase
c) Le thème « images numériques et vidéo » sur les sites académiques
d) La mise en ligne des scénarios sur les sites académiques et l'indexation sur Edubase

a. Utilisation de la maquette proposée par  l’académie d’Orléans- tours :

La maquette donne satisfaction mais les vidéos posent un problème.

Lionel Marin demande s’il est possible de mettre les vidéos chez un hébergeur privé avec l’accord du CTICE pour résoudre les problèmes de streaming.

Yves Druart suggère de faire une demande auprès de l’académie afin qu’elle mette à disposition un « serveur dédié vidéo » comme celui de l’académie de Rouen voire d’envisager la mise à disposition d’un espace de ce type à la SDTICE.

Dans l’urgence, les collègues qui n’auraient pas de solution dans leur académie pourraient, sous réserve que le fichier n’excède pas 30 Mo, utiliser le serveur ftp du ministère ou un espace dans la rubrique TRAAM de PLONE. La mise en ligne serait bien sûr prise en charge par les animateurs experts de la SDTICE. Afin que les animateurs (YD ou PA) puissent mettre en ligne ces vidéos, elles doivent être déposées auparavant sur l’espace « documents partagés » de la liste aam_eps@education.gouv.fr

Il est peut-être envisageable d’utiliser

 

Bernard Dancoisne souhaiterait avoir un « mode d’emploi » sorte de cahier des charges sur lequel s’appuyer.

Yves Druart conseille de faire des séquences de 3 à 4 minutes soit environ 10Mo. Il va voir avec la SDTICE s’il est possible obtenir cet espace vidéo.

 

Bernard Dancoisne  évoque la difficulté d’évaluer les items en pourcentage en l’absence d’indicateurs objectifs et propose simplement d’utiliser oui/non.

Yves Druart dit avoir rencontrer la même difficulté et la contourner en utilisant une échelle de 3 croix.

Cette méthode pourrait être utilisée sans imposer le nombres de niveaux
1 à 3 croix semble suffisant.(exemple : pour oui / non = 1 croix / pas de croix)

 

b.

Base de didacticiels et banque vidéo, supports de formation, sur Edubase

Lionel Marin met en garde sur l’utilisation des musiques associées aux vidéos (exemple dans les activités gymniques) qui pose un problème de droits.

Fabrice Bruchon évoque également l’usage de tenues comportant des logos de marques.

Yves Druart pense que, dans un premier temps, il faut utiliser de courts extraits (pas de musique complète) et faire que le son ne soit pas trop « prégnant ».

Ne peut-on pas faire appel au service juridique du rectorat ou du ministère pour avoir une réponse plus argumentée ?

 

A la question : faut-il sortir les vidéos de leurs scénarios pour faire une base ?

Bernard Dancoisne n’y est pas favorable estimant qu’elle n’a de sens que comme illustration du scénario.

Cette position semble être partagée par les participants.

 

Au sujet des didacticiels, Fabrice Bruchon estime qu’ils sont indispensables et doivent permettre de s’auto-former, en particulier pour le Logiciel Dartfish.

Yves druart  envisagerait plutôt ces didacticiels dans le cadre d’un parcours Pairform@nce.

Fabrice Bruchon pense à quelque chose de plus simple s’appuyant par exemple sur des captures d’écran.
 
c.  Le thème « images numériques et vidéo » sur les sites académiques
 
1) L’inventaire de l’existant

- Amiens : en cours d’élaboration


- Caen : l’entrée est prévue mais non active par manque de contenu


- Créteil : l’entrée existe mais sans contenu actuellement


- Martinique : l’entrée existe sur la base des premiers contenus et des premières expériences


- Rouen : en cours d’élaboration
 
2)

Le lien vers les autres académies engagées dans les TRAAM

Plutôt que chacun informe les autres académies de l’adresse de leur rubrique B. Dancoisne suggère qu’elles soient centralisées.

Yves Druart adhère pleinement et envisage d’en faire une entrée sur Éduscol voire de mettre en place un fil RSS ou une recherche pré-formatée.
 
d. La mise en ligne des scénarios sur les sites académiques et l'indexation sur Edubase
 
1) La  mise en ligne des scénarios sur les sites académiques


-
Amiens : 1 scénario en ligne qui sert d’expérimentation (pour l’usage de la vidéo). 9 productions sont prévues.


-
Caen : 7 scénarios en cours de rédaction


-
Créteil : 3 scénarios en cours d’élaboration. La validation étant laissée au groupe TICE académique. D’autres scénarios seront éventuellement rédiger plus tard.


-
Martinique : 1 scénario sur le site académique, un autre en cours de validation (IA-IPR) et un dernier en cours de rédaction.


-
Rouen : 12 scénarios en cours de validation d’où aucun en ligne et aucun indexé actuellement

 

2)

l'indexation sur Edubase

Il faut envisager les mots clés utilisés pour l’indexation sur Edubase et permettant de faire une recherche pré-formatée.

La proposition de « TRAAM vidéo » ne semble pas totalement satisfaisante

Une solution satisfaisante serait de saisir le mot clé « TRAAM09NUM » dans la case « Mots clés ». Ainsi une requête sur tous les scénarios concernant les TRAAM 2009 serait lancée en utilisant l’url suivante : http ://www.eduscol.education.fr/bd/urtic/eps/index.php?commande=chercher&rpt=TRAAM09NUM
 
2) Questions diverses
 

Lionel Marin souhaiterait savoir s’il existe dans les académies des usages de la vidéo autres que ceux associés à Dartfish, par exemple sur les PDA ou avec Kinovea.

Aucun exemple n’est connu !
Lionel Marin travaille à un scénario sur l’utilisation de l’image sur PDA (qui dépasse le cadre disciplinaire) :
 http://cms.ac-martinique.fr/discipline/eps/articles.php?lng=fr&pg=300#top

Bernard  Quesnel rappelle que selon lui il reste important de lié le matériel à la fiche pédagogique
 
3) Appel à proposition 2009-2010

 

Amiens : Bernard Dancoisne pense que « l’on va trop vite », l’usage n’étant encore acquis. Il semble difficile d’articuler l’autonomie et l’usage de ressources en ligne hors séance.

Cet intitulé implique d’autres visées éducatives (par rapport à celui de 2008-2009) il faut donc solliciter les collègues pour connaitre leur désir de s’engager avec ce cahier des charges.

Il signale néanmoins l’effet qu’ont eu les TRAAM cette année, en redynamisant le groupe TICE académique et en lui redonnant une reconnaissance institutionnel qu’il semblait avoir perdu.

Caen : souhaite reconduire

Créteil : la suite du travail n’a pas encore été envisagée

Martinique : Lionel Marin estime que la banque de donnée image présenterait un intérêt indéniable pour tout ce qui se rapporte à la morphocinétique et serait directement utilisable dans le cadre d’un ENT. Souhaite aussi reconduire.

Orléans : souhaite reconduire. Les TRAAM ont créé une nouvelle dynamique et ont permis d’obtenir de nouveaux moyens.

Paris : la suite du travail n’a pas encore été envisagée

Rouen : souhaite reconduire

 

Yves Druart rappelle qu’il est important de donner de la plus grande visibilité possible aux TRAAM afin de mettre en valeur le travail réalisé et de communiquer vers les CTICE.

 

Rappel : la campagne d’inscription à l’appel à proposition des TRAAM 2009 2010 sera close le 10 juillet 2009. Se tenir informé auprès de son IA IPR référent.

Retour sommaire