Éducation musicale

Ressources d'accompagnement du programme d'éducation musicale au cycle 4

Les ressources d'accompagnement proposent des éclairages didactiques et pédagogiques pour aider les enseignants à s'approprier le programme d'éducation musicale au cycle 4 et à le mettre en œuvre dans les classes. Les fiches thématiques qui les constituent peuvent aussi bien éclairer certains aspects du programme qu'en approfondir d'autres. Elles permettent également de tirer tous les bénéfices de la mise en œuvre des programmes précédents, bénéfices susceptibles de venir enrichir le nouveau programme du cycle 4.

Un premier ensemble de fiches aborde tout d'abord les enjeux de l'éducation musicale dans la formation générale des élèves puis propose des fiches sur les principes didactiques fondamentaux permettant la mise en œuvre du programme. Il sera progressivement complété par d'autres éclairages sur différents aspects de la pédagogie de l'éducation musicale.

Enjeux de l'éducation musicale dans la formation générale de tous les élèves

L'éducation musicale est une discipline de formation générale obligatoire pour tous les élèves du cycle 2 à la fin du cycle 4. Quelles en sont les raisons ? Quels en sont les apports spécifiques et originaux ? Comment apprécier les quatre champs de compétences structurant le programme à la lumière aussi bien de la musique et de l'art dans l'espace contemporain que des enjeux plus généraux relatifs à la vie en société ? Cette fiche introductive aux ressources d'accompagnement resitue dans ces divers contextes l'enseignement obligatoire de l'éducation musicale défini par le programme.

Des clés pour une didactique de l'éducation musicale

Attendus de fin de cycle

Le programme du cycle 4 précise ce qui est attendu des élèves parvenus à la fin du cycle 4. Les quatre champs de compétences formulés à cette occasion méritent d'être précisés dans ce qu'ils recouvrent, dans les réalités des situations que peut rencontrer l'élève et sur lesquelles il peut agir en responsabilité et autonomie. Ni référentiel pour la construction des séquences, ni outil pédagogique directement opérationnel, cette fiche - comme les attendus qu'elle accompagne - précise les contours des horizons de formation à atteindre.

Une approche de l'éducation musicale par compétences

Du socle commun aux programmes disciplinaires, la notion de compétence tend aujourd'hui à structurer l'ensemble des programmes de l'école obligatoire. C'est le cas des programmes pour l'éducation musicale qui approfondissent une évolution largement amorcée par la génération précédente des textes de référence. Cette fiche précise les contours de cette notion fondamentale comme les rôles qui lui sont dévolus pour assurer la mise en œuvre de l'enseignement.

Perception & production : deux champs de compétences en interaction permanente

Deux grands champs structurent l'enseignement de l'éducation musicale, celui de la perception et celui de la production. S'ils sont distingués par le programme pour la clarté du propos, ils restent étroitement imbriqués et se nourrissent mutuellement pour atteindre les objectifs de formation comme pour profiter pleinement du plaisir de faire ou d'écouter de la musique. Cette fiche précise les relations que ces deux champs entretiennent fondamentalement au service de l'atteinte des objectifs fixés par le programme.

Référentiels pour la construction des compétences

Le développement des compétences visées par le programme s'appuie sur des dimensions de la musique, de sa pratique, de son langage et de ses esthétiques qui ont été regroupés en domaines homogènes d'un point de vue pédagogique. Dans cette perspective, ces deux fiches présentent chacun de ces référentiels afin que chaque professeur puisse y puiser aisément les références et points d'appui nécessaires à l'élaboration des séquences successives puis à la conduite de son action.

Élaborer une séquence en éducation musicale

En éducation musicale, la succession des séquences structure la progression des élèves tout au long du cycle. Associant des situations mobilisant la perception de la musique à d'autres qui visent à en produire, la séquence est l'unité de référence qui organise et articule les temps d'apprentissage. Son élaboration dépend du respect d'un certain nombre de règles comme de la prise en compte de préoccupations diverses. La présente fiche aborde l'ensemble de ces questions et apporte aux lecteurs des repères indispensables à l'élaboration d'une séquence en éducation musicale.

La problématique de séquence : entre nécessité et opportunité pédagogiques

Si la musique, sa pratique comme son écoute, repose sur la sensibilité de ceux qui la produisent comme de ceux qui la perçoivent, elle est aussi porteuse d'informations de diverses natures, aussi bien sur les contextes qui président à sa création que sur ceux qui expliquent ou justifient sa diffusion. Une approche problématisée d'une séquence d'éducation musicale - et donc de la musique qui l'irrigue - construit des apprentissages dont le sens est non seulement plus aisément appréhendé par les élèves mais également plus singulièrement investi. Cette fiche présente les intérêts d'une approche problématisée, d'une part de la musique écoutée et jouée par les élèves, d'autre part de la pédagogie mise en œuvre par le professeur.

La régularité et la progressivité des apprentissages en éducation musicale

Le programme du cycle 4 s'inscrit dans un continuum débutant dès le cycle 1 et se poursuivant au lycée. Les compétences qui se construisent permettent d'aborder progressivement des situations de plus en plus complexes et exigeantes, qu'elles relèvent de la perception ou de la production musicales. L'atteinte de ces objectifs suppose de tenir compte des spécificités de « l'objet » étudié - la musique, « art du temps » - comme d'une répartition régulière des temps d'enseignement sur l'intégralité de l'année scolaire. Régularité et progressivité en sont des conditions essentielles et sont détaillées par la présente fiche.

Éducation musicale : une pédagogie spiralaire

Du cycle 2 au cycle 4 - et particulièrement durant les trois dernières années de la formation obligatoire  -, les élèves développent les mêmes compétences. Mais cette permanence des objectifs de formation n'est qu'une apparence car, à chaque niveau de la scolarité, les outils et connaissances nécessaires à l'étude et la pratique de la musique comme à la mise en œuvre des situations d'apprentissage ne cessent de s'enrichir, de se diversifier et de se multiplier. Ainsi parle-t-on de « pédagogie spiralaire », dénomination parfois surprenante que cette fiche vise à expliquer et illustrer du point de vue de l'éducation musicale.

La chorale, un enseignement complémentaire de l'éducation musicale

L'enseignement obligatoire de l'éducation musicale et l'enseignement complémentaire de chant choral sont étroitement liés. La dynamique d'une chorale ne peut s'envisager sans un solide adossement à un enseignement obligatoire pour tous ; inversement, un enseignement obligatoire ne cesse de profiter des compétences acquises et des découvertes permises par le travail en chorale et les concerts réalisés. Pour autant, cet enseignement complémentaire repose aussi sur un certain nombre de spécificités que cette fiche permet de détailler.

Des outils pédagogiques pour la mise en œuvre

Prochainement seront publiées de nouvelles fiches sur les sujets suivants :

  • Le cycle 4 : un chemin vers l'autonomie
  • Évaluer les compétences des élèves
  • Différencier les apprentissages
  • Perception & production : processus et interaction
  • Des répertoires diversifiés
  • Le projet musical
  • La démarche de création
  • Le potentiel interdisciplinaire de l'éducation musicale
  • L'éducation musicale à l'heure du numérique
  • L'espace et le temps de la pédagogie
  • Le travail personnel de l'élève
  • La trace, du cahier à l'ENT
  • La voix de l'enseignant
Mis à jour le 19 mai 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent