Mémoire et histoire

Concours "La Flamme de l'égalité"

Le ministère de l'éducation nationale, le ministère des outre-mer, le Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage, avec le soutien de la Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la haine anti-LGBT organisent chaque année un concours scolaire national intitulé "La Flamme de l'Égalité". Ce concours vise à faire connaître l'histoire de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, de leurs survivances comme de leurs effets et de leurs héritages contemporains. Il participe en cela à l'éducation à la citoyenneté et aux valeurs républicaines. Il contribue à la construction d'une mémoire collective autour de valeurs partagées afin de favoriser le sentiment d'une appartenance commune.

Ce concours contribue à la transmission des valeurs de la République par l'Ecole, notamment dans le cadre du parcours citoyen de l'élève. Il s'inscrit également dans les objectifs du plan de lutte contre le racisme et l'antisémitisme 2015-2017.

Objectif

S'appuyant sur l'Histoire de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, « la Flamme de l'Égalité » permet aux élèves de mener une réflexion citoyenne, tout au long de l'année scolaire, en explorant, étudiant, interprétant, développant et analysant des événements, des archives et des faits historiques pouvant également s'inscrire dans des ancrages locaux. Ils peuvent s'intéresser à des lieux de mémoire, des acteurs et des images, des œuvres littéraires ou artistiques, des discours, citations et débats, des procès ou chroniques régionales, des lois ou règlements, des parcours individuels et des figures connues ou oubliées emblématiques.

Public concerné

Le concours est ouvert aux élèves des écoles élémentaires ainsi que des établissements d'enseignement du 2nd degré, publics et privés sous contrat :

  • collèges ;
  • lycées d'enseignement général et technologique ;
  • lycées professionnels ;
  • établissements régionaux d'enseignement adapté ;
  • établissements d'enseignement agricole ;
  • établissements relevant du ministère de la défense ;
  • établissements français à l'étranger.

Peuvent également participer au concours :

  • les jeunes placés dans les centres éducatifs fermés ;
  • les mineurs et jeunes majeurs scolarisés dans les établissements pénitentiaires ;
  • les élèves scolarisés dans des établissements spécialisés relevant du secteur médico-social.

Catégories de participation

Le concours comporte trois catégories de participation :

  • élémentaire ;
  • collège ;
  • lycée.

Modalités de participation

Autour d'un travail de mémoire et d'histoire, il est proposé aux élèves de réaliser collectivement une production de forme libre (témoignage, dessin, texte lu, chanson, spectacle, exposition, bande-dessinée, vidéo, etc.).

Quelle que soit la forme d'expression choisie, ce projet devra être transmis sous la forme d'un fichier numérique selon les modalités techniques et le calendrier précisés dans le règlement.

Règlement du concours 2017-2018

Le règlement du concours est téléchargeable au format PDF.

Thème du concours 2017-2018

Le thème de la session 2017-2018 du concours est : "Abolitions et citoyenneté".

Calendrier du concours 2017-2018

  • le vendredi 30 juin 2017 : ouverture des pré-inscriptions sur le portail officiel du concours ;
  • le mercredi 7 février 2018 : clôture des inscriptions et réception des travaux sur la plateforme de téléchargement du portail officiel du concours ;
  • le mercredi 14 mars 2018 : annonce des présélections par les collèges d'évaluateurs académiques sur le portail officiel du concours ;
  • le vendredi 6 avril 2018 : publication du palmarès sur le portail officiel du concours à l'issue de la réunion du jury national ;
  • le mercredi 10 mai 2018 : cérémonie nationale de remise des prix à l'occasion de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions

Palmarès des sessions précédentes

Session 2016-2017

Après avoir examiné l'ensemble des travaux qui lui ont été remis par les jurys académiques, conformément aux dispositions de la note de service du 3 mai 2016 publiée au Bulletin Officiel n° 19 du 12 mai 2016, le jury s'est réuni à Paris le 31 mars 2017. Le palmarès suivant a été arrêté :

Prix - Catégorie "Écoles élémentaires"

Le prix est décerné aux élèves de l'école élémentaire de Gensac-sur-Garonne (classes de CM1 et CM2), académie de Toulouse, pour le projet intitulé :

"Chants d'esclaves, chants de liberté"

Prix - Catégorie "Collèges"

Le prix est décerné aux élèves du collège "Maurice Genevoix" de Romorantin-Lanthenay (élèves de 4ème I), académie d'Orléans-Tours, pour le projet intitulé :

"N'oublie pas !"

Prix - Catégorie "Lycées"

Le prix est décerné aux élèves du lycée "Saint-Joseph" de Belfort (élèves de terminale bac professionnel), académie de Besançon, pour le projet intitulé :

"1844 : Débat d'hier et d'aujourd'hui"

Mention spéciale artistique

Cette mention est décernée aux élèves du lycée général et technologique Edouard herriot de Sainte-Savine (élèves de seconde), académie de Reims, pour le projet intitulé :

"Un long chemin vers la liberté"

Mention spéciale "établissement hors catégories"

Cette mention est décernée aux élèves de l'établissement hospitalier "Les Cadrans solaires" de Vence (élèves de CE1, CE2, CM1, CM2, 4ème et 1ère), académie de Nice, pour le projet intitulé :

"Kouamé, l'enfant esclave"

Session 2015-2016

Visuel_jury_Flamme_egalite

Après avoir examiné l'ensemble des travaux qui lui ont été remis par les jurys académiques, conformément aux dispositions de la note de service du 7 octobre 2015 publiée au Bulletin Officiel n° 37 du 8 octobre 2015, le jury s'est réuni à Paris le 8 avril 2016. Le palmarès suivant a été arrêté :

Catégorie "Écoles élémentaires"

Le prix est décerné aux élèves de l'école élémentaire "Les Joncs Marins"
du Perreux-sur-Marne (28 élèves de CE1), académie de Créteil, pour le projet intitulé :
"C'est quoi, la liberté ?"

Catégorie "Collèges"

Le prix est décerné aux élèves du collège "Paul Kapel" de Cayenne
(26 élèves de 4ème), académie de la Guyane, pour le projet intitulé :
"Résistances héroïques à l'esclavage dans la Guyane des XVIIe au XIXe siècles"

Catégorie "Lycées"

Le prix est décerné aux élèves du lycée des métiers de l'hôtellerie "Guillaume Tirel" de Paris
(20 élèves de seconde), académie de Paris, pour le projet intitulé :
"Vint une nuit sans lune "

Prix spécial du jury

Un prix spécial est décerné aux élèves du collège "Jean Moulin" de Montceau-les-Mines
(11élèves de 4ème et 3ème), académie de Dijon, pour le projet intitulé :
"Esclaves : théâtre pour célébrer l'abolition de l'esclavage"

Ressources utiles

Portail officiel du concours

Les sites suivants proposent un ensemble de ressources pour accompagner les équipes éducatives dans ce concours :

Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche :

Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage (CNMHE) :

Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) :

Mis à jour le 12 octobre 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent