Service civique

Le Service Civique dans l'Education nationale

Guides, fiches descriptives des missions et contact, pour accompagner les équipes éducatives dans l'accueil de volontaires en Service Civique.

Qu'est-ce que le Service Civique dans l'Education nationale ?

La Présidence de la République s'est engagée le 5 février 2015 à rendre le Service Civique « universel » au 1er juin 2015. Ainsi à compter de cette date, chaque jeune entre 18 et 25 ans souhaitant effectuer une telle mission d'intérêt général doit pouvoir obtenir une réponse favorable d'ici à la fin de l'année.

En 2015, 34.000 missions ont été effectuées avec 4 fois plus de candidats que de missions. Depuis, le gouvernement s'est engagé à porter leur nombre à 150.000 missions en 2017. Le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche accueillera 37.000 missions d'ici la rentrée 2017.

Le Service Civique au sein du ministère de l'éducation nationale s'adresse à tous les jeunes de 18 à 25 ans. Il s'agit d'un engagement volontaire d'une durée de 8 mois environ et débutant dès octobre ou novembre et durant jusqu'en juin de la même année scolaire. Les missions s'effectuent en écoles, collèges, lycées, centres d'information et d'orientation ou rectorats. La priorité est donnée à des missions en écoles, en éducation prioritaire ainsi qu'en internat.

Le volontariat est effectué en binôme de volontaires lorsque la mission s'effectue devant élèves et vise à permettre une expérience de mixité sociale, au contact de publics et d'autres volontaires issus d'horizons diversifiés.

Témoignage recueilli par l'agence du Service Civique porte sur une activité périscolaire.

Quelles missions pour le volontaire dans l'Éducation nationale?

Neuf grandes fiches descriptives de missions ont été définies. Ces fiches descriptives déterminent le cadre de ce que les écoles, collèges, lycées, CIO et rectorats pourront proposer aux volontaires. La priorité est donnée à des missions en école élémentaire, en éducation prioritaire ainsi qu'en internat.

Comment élaborer une offre de mission?

Pour vous permettre d'élaborer les offres de missions qui seront diffusées sur le site de l'agence du Service Civique, voici les fiches descriptives.

Vos offres de missions doivent respecter le cadre proposé. Elles seront validées par le rectorat et par l'agence du Service Civique. Ensuite, elles seront diffusées à destination des jeunes sur le site de l'agence du Service Civique. Ceux-ci pourront alors contacter les lieux de missions (écoles, collèges, lycées, CIO et rectorats).

Qui peut proposer une mission de Service Civique?

  • Les écoles en priorité, notamment celles de l'éducation prioritaire;
  • les collèges, notamment ceux de l'éducation pioritaire;
  • les internats,
  • les CIO;
  • les lycées, notamment sur les questions d'orientation et de lutte contre le décrochage. Attention! Ce dispositif général est différent du dispositif particulier des jeunes décrocheurs dans le cadre du dispositif FOQUALE

Et après ?

Une fois le jeune retenu et affecté par le rectorat, vous devez l'accueillir, lui préciser sa mission, l'encadrer, assurer un tutorat etc.

Comment mettre en oeuvre le Service Civique?

Comment proposer une mission?

Les missions sont définies par les fiches descriptives. Une école, un CIO ou un établissement proposent une mission sur la base des textes des fiches descriptives. Une mission peut s'inspirer des éléments de plusieurs fiches. 

C'est l'autorité académique qui reccueille les demandes, les valide et les priorise. Elle fera savoir selon les modalités propre à chaque académie ses missions retenues. 

Comment informer les candidats à la mission?

Les jeunes intéressés trouveront la mission sur le site de l'agence du Service Civique et seront susceptibles de demander des compléments. Vous devez donc fournir un contact (physique, téléphonique, courriel) afin qu'ils puissent obtenir les réponses à leurs questions.

Comment accueillir le volontaire?

Une fois les volontaires choisis pour la mission et dès lors qu'ils disposent de leur contrat établi avec l'autorité académique, les jeunes volontaires pourront commencer leur mission.

Il conviendra qu'ils soient bien accueillis, formés et que les tuteurs chargés de les accompagner leur soit connus.

Le guide des organismes d'accueil élaboré par l'agence du Service Civique précise certains points.

Quel est le rôle des tuteurs ?

Le témoignage ci-dessous qui a été recueilli par l'agence du Service Civique porte sur une activité périscolaire.

Les tuteurs doivent accompagner le jeune à la fois dans la réalisation de sa mission et pour l'aider à établir son projet d'avenir.

Le guide du tuteur élaboré par l'agence du Service Civique détaille très précisement ce rôle.

Les DDCS et DRJSCS organisent des formations d'une journée pour les tuteurs. Vous êtes fortement invité à inscrire les tuteurs à cette formation. Lorsqu'un minimum de 10 tuteurs est réuni, le formateur peut se déplacer sur le lieu de formation.

Pour connaître les dates de formation possibles, contactez vos référents en régions et départements.

Vous avez des questions sur le Service Civique?

  • Votre référent académique 

  • Votre réferente au ministère de l'Education nationale  service.civique@education.gouv.fr

Les textes de référence

La loi n° 2010-241 du 10 mars 2010 relative au Service Civique

 Le site Service Civique

Le site dédié au service civique

Mis à jour le 04 septembre 2015
Partager cet article
fermer suivant précédent