Université de printemps d'histoire des arts

5ème édition de l'Université de printemps d'histoire des arts

29 et 30 mai 2015

 "Lire l'oeuvre ? De l'appréhension à l'interprétation", thème de la 5ème édition de l'Université de printemps d'histoire des arts : textes et diaporamas sur eduscol ; toutes les conférences du Festival sur Canal U.

Texte de la conférence introductive

Diaporamas et textes d'accompagnement

Lire l'oeuvre : d'un langage l'autre

Lire l'oeuvre au musée

L'oeuvre sur le métier (séquences d'ateliers)

Le sacre du printemps d'Igor Stravinski :

  • Diaporama  (Mathias Auclair et Michèle Jeanne-Rose)

Deux ou trois choses que je sais d'elle de Jean-Luc Godard :

Proposition didactique :

10 façons d'analyser une œuvre d'art par Anne Gavarret, conseillère pédagogique Arts visuels, académie de Paris

Former les enseignants à la rencontre de l'œuvre d'art

Vidéos des conférences du Festival

Présentation de l'Université de Printemps

Chaque année, l'Université de Printemps, adossée au Festival d'histoire de l'art de Fontainebleau, est l'occasion de nouer et d'approfondir un dialogue fécond entre les acteurs du monde éducatif, les historiens de l'art, les chercheurs, les professionnels de l'art et des musées et les artistes.

Elle est organisée par le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche dans le cadre du plan national de formation, en partenariat avec l'Institut national d'histoire de l'art, avec la collaboration du Château de Fontainebleau et de l'École du Louvre.

Édition 2015

Sous le titre « Lire l'œuvre ? De l'appréhension à l'interprétation », l'édition 2015 de l'Université de Printemps d'histoire des arts traite de la question fondamentale de la "lecture" de l'œuvre d'art. Elle s'adresse à une soixantaine d'acteurs éducatifs qui accompagnent la mise en oeuvre de l'enseignement de l'histoire des arts et son articulation avec le parcours d'éducation artistique et culturelle proposé à tous les élèves, de l'école jusqu'au lycée.

Au cours de ce séminaire de deux jours, articulant une journée scientifique et une journée didactique, les formateurs, cadres et enseignants réunis à Fontainebleau sont mis en situation de :

  • s'approprier les réflexions sur la lecture de l'œuvre pour développer des démarches de médiation autour de l'œuvre prenant appui sur l'interdisciplinarité et tirant parti de la contribution d'un langage artistique à l'autre ;
  • élaborer collectivement des propositions concrètes pour la mise en œuvre de modules de formation en académie sur la lecture de l'œuvre d'art.

Au-delà, ce séminaire est largement ouvert à tous ceux qu'intéresse l'enseignement de l'histoire des arts, aux étudiants, enseignants et amateurs d'art.

Mis à jour le 20 novembre 2015
Partager cet article
fermer suivant précédent