Infothèque

Pour une première culture littéraire à l'école maternelle

Permettre à chaque élève de l'école maternelle de découvrir la langue par la fréquentation régulière, quotidienne, d'oeuvres choisies est une pratique déterminante dans l'accès à une première culture littéraire.

Une première expérience de lecteur

L'enjeu de la démocratisation culturelle passe, dès l'entrée à l'école maternelle, par l'appropriation d'un fonds partagé d'histoires, de textes, d'albums, constamment enrichi par la production éditoriale contemporaine.

La diversité des œuvres proposées vise à installer, en lien avec l'expérience singulière des enfants, une progressivité des pratiques et apprentissages culturels de la section de tout-petits à la grande section : écouter une histoire, racontée ou lue, la raconter à son tour ; comprendre une histoire, ce qui motive l'action des personnages... ; interpréter une histoire dans un contexte, repérer et apprécier les effets de langue ou de langage, repérer et apprécier les interactions entre le texte et l'image ; se familiariser avec la matérialité du livre, la diversité de l'objet-livre ; mettre en relation plusieurs histoires mémorisées... feuilleter, découvrir, s'approprier, choisir un livre ;

Une sélection organisée en deux grandes parties

Pour construire cette première expérience de lecteur, développer une sensibilité esthétique au langage, à la langue, aux images, établir une familiarité avec les livres et entrer dans une communauté de lecteurs, une organisation spécifique des titres est proposée :

Deux grandes parties structurent la sélection :

  • la première s'appuie sur des pratiques orales de transmission (raconter, conter, dire, théâtraliser, mettre en scène,...) ;
  • la seconde est organisée à partir des pratiques de lecture.

Trois catégories plus spécifiques sont proposées dans cette seconde partie :

  • entrer dans la langue, le langage et les images ;
  • entrer dans le jeu avec le livre, avec l'histoire ou un jeu mis en scène dans le livre ;
  • entrer dans le récit, en distinguant trois niveaux : des premières histoires racontées en album qui préfigurent le récit, des récits simples qui relèvent de formes canoniques fréquentes, des récits déjà élaborés.

    Les œuvres choisies sont classées en raison de leur dominante, mais beaucoup peuvent également être utilisées dans plusieurs catégories. Cette sélection ne présente qu'une seule œuvre pour chaque auteur, à l'exception des anthologistes, afin de favoriser la connaissance d'un plus grand nombre d'entre eux. Elle précise pour chaque titre retenu une édition, même pour les œuvres patrimoniales ou classiques, la diversité des éditions pouvant modifier, de manière importante, l'accessibilité d'un texte et son niveau de difficulté de lecture pour d'aussi jeunes élèves.

    Mis à jour le 05 avril 2016
    Partager cet article
    fermer suivant précédent