Mémoire et histoire

Commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale

En 2014 a débuté le cycle des commémorations nationales et internationales du centenaire de la Première Guerre mondiale. L'éducation nationale prend pleinement part à cet événement et s'applique à transmettre aux jeunes générations l'histoire et les mémoires de ce conflit.

Une grande commémoration nationale

CentenaireLa commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale s'inscrit dans plusieurs enjeux mémoriels de première importance : compréhension d'une épreuve qui engagea l'ensemble de la société française, transmission de cette mémoire aux Français d'aujourd'hui, hommage rendu à ceux qui vécurent la guerre et firent le sacrifice de leur vie. Enfin, les enjeux culturels et patrimoniaux invitent à appréhender le conflit dans la perspective d'une histoire nationale et européenne partagée.

Cent ans après ce terrible conflit, il s'agit pour les Etats européens d'être porteurs d'un message de paix, afin de contribuer à la construction d'un avenir commun.

- Le lancement officiel

La commémoration du Centenaire a été officiellement lancée par le Président de la République le 7 novembre 2013 à Paris.

lancement Voir l'allocution du Président de la République

Dans les départements et dans les académies, sous l'égide des préfets et des recteurs, ont également eu lieu des cérémonies officielles de lancement de cette commémoration.

- Lors de l'année 1914, les temps forts de commémoration sont les suivants :

  • Du 22 au 28 juin 2014 : "Sarajevo c½ur de l'Europe"

Le 28 juin 2014, l'Europe s'est donné rendez-vous à Sarajevo pour commémorer l'acte déclencheur de la Première Guerre mondiale et un siècle d'histoire européenne dans une Bosnie-Herzégovine qui aspire à vivre en paix et à regarder l'avenir. Soutenu par l'Union européenne, le projet "Sarajevo c½ur de l'Europe" entend placer durant une semaine la ville de Sarajevo et la Bosnie-Herzégovine au c½ur des réflexions de l'Europe et des Européens.

  • Le 14 juillet 2014 : Lancement international du Centenaire

Le 14 juillet 2014, à Paris, les anciens pays belligérants de la Grande Guerre se retrouvent pour marquer symboliquement l'entrée dans le cycle des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale et délivrer un message universel de paix et d'amitié qui témoigne de l'effort de réconciliation accompli depuis un siècle.

  • Du 1er au 3 août 2014 : Mobilisation et entrée en guerre

Du 1er au 3 août 2014, une série de manifestations viendra rappeler le souvenir de l'un des événements les plus marquants de l'histoire de France, encore fermement ancré dans la mémoire collective des Français : l'annonce de la mobilisation et l'entrée en guerre du mois d'août 1914.

  • Le 12 septembre 2014 : Bataille de la Marne

La première bataille de la Marne est l'un des événements marquants de la "Grande Guerre des Français". Si le Centenaire est l'occasion de rappeler une nouvelle fois le geste épique du "miracle de la Marne", la commémoration de la bataille de la Marne associera les autres pays impliqués dans les combats de septembre 1914 afin d'en élargir le sens et la portée.

  • Du 8 au 11 novembre 2014 : Hommage aux combattants

Point d'orgue de l'année d'ouverture du Centenaire, un hommage sera rendu à tous les combattants de la Grande Guerre avec la projection du chef-d'½uvre d'Abel Gance, J'accuse, et l'inauguration d'un mémorial international consacré aux combattants de toutes nationalités tombés entre 1914 et 1918 sur le sol de la région Nord-Pas de Calais.

- Après 2014 ...

Après les grandes commémorations nationales de 2014 et avant celles de 2018, qui célèbreront la fin du conflit, les années 2015, 2016 et 2017 devraient connaitre des commémorations plus décentralisées.

Rappelons que l'année 1915 est marquée par l'installation de la guerre de positions à l'Ouest, avec des offensives meurtrières en Champagne et en Artois notamment, et par l'emploi ou le perfectionnement d'armes nouvelles (début de la guerre sous-marine, avions équipés de mitrailleuses, utilisation des gaz de combat...). C'est aussi l'année de l'entrée en guerre de l'Italie puis de la Bulgarie. C'est enfin l'année de l'expédition des Dardanelles et du génocide arménien dans l'Empire ottoman.

attaque_de_nuit 

Illustration : "Une attaque de nuit à la bataille de l'Aisne, 1914-1918"

Les dimensions pédagogiques de la commémoration

L'inspection générale de l'éducation nationale a défini quatre objectifs :

  • Insister sur la force de l'événement

Faire comprendre aux élèves comment le déclenchement de la guerre a constitué un événement qui a dépassé tout ce que les contemporains avaient pu imaginer et qui a entraîné la France, l'Europe et le monde dans un conflit caractérisé par une violence de masse à une échelle sans précédent.

  • Mettre en exergue l'épreuve nationale (répercussion du conflit sur l'ensemble de la société)

Rendre sensible la dimension d'épreuve nationale de ce conflit dans toutes ses composantes (expérience combattante, mobilisation de l'ensemble de la société civile) avec ses très lourdes conséquences ultérieures (démographiques, politiques, économiques, culturelles, etc.). Evoquer également les effets du conflit sur la société française.

  • Avoir une approche interdisciplinaire et ouverte sur les mémoires portées par d'autres pays

Mettre en évidence la traduction de ce conflit dans la littérature, les arts, le patrimoine et le paysage même de la France. Confronter les élèves avec les mémoires contemporaines d'autres pays qui ont été engagés dans le conflit.

  • Faire le lien avec la Seconde Guerre mondiale et le développement de l'idée européenne

Dégager le caractère destructeur et le terrible coût humain du premier conflit mondial tout particulièrement en Europe, cette dimension de catastrophe européenne n'ayant trouvé véritablement son issue qu'en 1944-1945 (en effet, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, qui a poussé à un paroxysme la violence de guerre, les destructions et les massacres de population, s'affirme une prise de conscience que l'Europe est un bien commun et un idéal de paix pour les différentes nations qui la composent).

photo_première_guerre_mondiale

Illustration : "Corvée de jus"

La Première Guerre mondiale dans les programmes d'enseignement

L'histoire de la Première Guerre mondiale est enseignée :

  • en classe de troisième - cf. l'arrêté du 2 octobre 2013 (notamment le thème n° 1 de la première partie : "La Première Guerre mondiale : vers une guerre totale - 1914-1918") ;

Différents aspects peuvent également être abordés dans le programme d'histoire des classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnel (cf. arrêté du 8 janvier 2010) et au baccalauréat professionnel (cf. l'arrêté du 2 octobre 2013).
Par ailleurs, cette thématique peut être abordée lors de l'enseignement du français, des langues vivantes étrangères, des arts plastiques, etc.

ecole 

Illustration : "La Grande Guerre 1914-15 - En Alsace - École faite dans une cour de ferme par un maître soldat." 

Des actions éducatives ouvertes à tous les élèves

Grande_collecte_1

La "Grande collecte" (écoles, collèges et lycées)

Cette opération, visant à encourager les Français à faire numériser gratuitement, dans des lieux de collecte prévus à cet effet, leurs documents et objets familiaux liés à la Grande guerre, avait connu un très vif succès en 2013 (plus de 10 000 participants et environ 250 000 pages numérisées, nombre d'entre elles ayant alimenté le fond de la bibliothèque en ligne Europeana).

La Grande collecte est reconduite vendredi 14 et samedi 15 novembre 2014. Les enseignants des classes souhaitant s'associer à cette collecte sont priés de prendre contact préalablement avec les services éducatifs des archives départementales.

logo_pam_bleu

Le concours "Les petits artistes de la mémoire" (écoles)

Organisé chaque année, depuis 2006, par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG), ce concours, qui a remporté un très vif succès en 2013/2014 avec plus de 500 classes participantes, permet aux élèves de s'intéresser au parcours de guerre d'un combattant de leur commune et d'élaborer un carnet artistique sur le modèle de celui de l'artiste Renefer.

Plus d'informations sur ce concours.

slider_kodak

La "Photographie du Centenaire" (collèges et lycées)

Ce projet doit permettre aux élèves de s'engager dans un travail autour de la photographie et de sa pratique, lié à une réflexion plus large sur l'image, en lien avec les mémoires et l'histoire du conflit. Les classes qui le souhaitent sont invitées à déposer sur le portail national du Centenaire une ou deux photographies symbolisant à leurs yeux le conflit et ce qui en reste cent ans après. Ces photographies doivent être accompagnées d'un commentaire justifiant le choix opéré.

Plus d'informations sur cette action.

EUSTORY

Le Concours "Eustory" (collèges et lycées)

A l'occasion des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale, les élèves sont invités à s'engager dans ce concours d'Histoire à dimension européenne en étudiant la question suivante : « L'Europe sur les champs de bataille : que nous reste-t-il de la Première Guerre mondiale ? » Les recherches menées par les élèves français, qui portent sur le quotidien de leurs aïeux de 14-18, doivent être confrontées à la dimension européenne du conflit. Pour ce faire, ils peuvent s'appuyer en parallèle sur les travaux d'établissements scolaires européens travaillant sur le même thème.

Plus d'informations sur ce concours.

 La coordination et l'accompagnement des actions menées dans le cadre de la commémoration

  • Elle est assurée, au niveau national, par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale (groupement d'intérêt public placé sous l'autorité du secrétaire d'État chargé des anciens combattants), qui travaille en lien avec les différents ministères concernés (affaires étrangères, défense, culture, éducation nationale, etc.). La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale a également pour objectifs d'organiser les grands rendez-vous du calendrier mémoriel et de proposer une politique d'information sur les préparatifs et la programmation du Centenaire en direction du grand public.

Plus d'information sur la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale

  • Il existe également des comités académiques du Centenaire, associant les représentants des services de l'éducation nationale et de ses principaux partenaires (DAAC, IEN, IA-IPR, Canopé, ONAC-VG...) qui sont chargés de la coordination des projets pédagogiques locaux. Les comités académiques du Centenaire, pilotés par les référents académiques mémoire et citoyenneté, complètent, par leur approche pédagogique, le travail des comités départementaux du Centenaire (présidés par les préfets, ces derniers ont pour mission de coordonner et de promouvoir l'ensemble des projets commémoratifs à l'échelon départemental).

Plus d'informations sur les comités académiques du Centenaire

Plus d'informations sur les référents académiques mémoire et citoyenneté

Plus d'informations sur les comités départementaux du Centenaire

Les comités académiques du Centenaire sont chargés de proposer les projets pédagogiques les plus marquants à la labellisation de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale. Les projets ainsi reconnus seront publiés dans l'espace pédagogique du portail national de la Mission.

Lors de la première campagne de labellisation, qui s'est déroulée lors de l'année scolaire 2012/2013, 139 projets pédagogiques transmis par les comités académiques ont reçu le label "Centenaire".
Une deuxième campagne de labellisation a eu lieu pendant l'année 2013/2014. Elle a permis à plus de 400 projets de recevoir ce label.
Une troisième campagne de labellisation a lieu lors du premier trimestre de l'année scolaire 2014/2015 selon un calendrier propre à chaque comité académique. Certains projets labellisés pourront obtenir un soutien financier de la part de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale lors de l'année 2015.


Plus d'information sur le processus de labellisation de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale

  • A l'occasion de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, Canopé met en place un dispositif d'accompagnent pédagogique à destination des enseignants, dont ils peuvent bénéficier depuis septembre 2014. A titre d'exemple, ils pourront monter un projet transmédia au sein de leur classe.

Dans ce cadre, est organisée, le mercredi 12 novembre, une Journée portes ouvertes dédiée au Centenaire dans tous les ateliers Canopé (ex-CDDP/CRDP) : présentation des outils pédagogiques, sensibilisation aux actions éducatives, conseils pratiques, etc.

A consulter

Année 2014-2015 :

La note de service n° 2014-133 du 15 octobre 2014 (BOEN n° 38 du 16 octobre 2014) relative aux commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale en 2014-2015.

Année 2013-2014 :

La note de service n° 2013-094 du 7 juin 2013 (BOEN n° 24 du 13 juin 2013) relative aux commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale en 2013-2014, complétée par la note de service n° 2013-161 du 14 octobre 2013 (BOEN n° 38 du 17 octobre 2013)

Le Programme officiel du Centenaire - 2014 (réalisé par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale) : Volume 1 et volume 2

Ressources et partenaires

Éducation nationale

- Canopé accompagne la commémoration de la grande guerre en proposant une offre de ressources importante et variée. De grande qualité, la sélection des ressources proposées (documentaires, docufictions, documents d'archives, sites, ouvrages, etc.) permet l'élaboration d'un grand nombre de projets pédagogiques dans une démarche transmédia. La richesse des thématiques exploitables en classe ou dans le cadre d'un projet pédagogique offre la possibilité d'étudier la Grande Guerre sous des angles différents (mémoire, témoignage, citoyenneté, expérience combattante, enjeux sociétaux, etc.).

canope

Vidéo de présentation des ressources proposées par Canopé

Sur le portail national et les différents sites régionaux du réseau Canopé, on trouvera notamment :

un dossier dédié aux fusillés de la Grande Guerre

un dossier portant sur l'armistice du 11 novembre 1918

un dossier sur la représentation du soldat durant la Grande Guerre

un dossier intitulé "Les femmes et la 1ère guerre mondiale"

une sélection de ressources sur la Première Guerre mondiale (référencées par Canopé - Dijon)

- Sur le portail de ressources du ministère (éduscol) :

On pourra consulter le site disciplinaire d'histoire-géographie, référençant de nombreux contenus dédiés aux élèves de troisième, des classes du lycée général et technologique ou de celles du lycée professionnel.

On pourra également trouver des informations utiles sur le portail disciplinaire d'histoire des arts et sur celui des langues vivantes.

On trouvera également sur éduscol une sélection spéciale de lectures pour les collégiens autour de la Première Guerre mondiale (présentation de la sélection) ainsi qu'une page dédiée aux lieux de mémoire (dont une bonne partie d'entre eux concerne la Grande guerre).

Et, bien sur, on pourra utiliser les EDU'bases pour trouver d'autres ressources intéressantes sur les sites académiques.

Défense et anciens combattants

- Le site de la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives

Relevant du secrétariat général pour l'administration du ministère de la défense, la DMPA a notamment la charge de la politique culturelle, éducative et de mémoire de ce ministère.

- Le site "Éduc[a]déf" 
Espace du site du ministère de la défense dédié aux questions d'éducation à la défense, Éduc@déf comporte notamment une partie consacrée à la mémoire.

Le site "Mémoire des hommes"
"Mémoire des hommes", site du ministère de la défense, est destiné à mettre à la disposition du public des documents numérisés et des informations issues des fonds d'archives et des collections conservés par le ministère de la défense.

- Le site "Chemins de mémoire"
Le site "Chemins de mémoire" du ministère de la défense permet de chercher les lieux de mémoire et de préparer leur visite au moyen d'un outil de recherche incluant une géo-localisation des lieux.

- Le portail de l'Établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD)
Parmi ses nombreuses missions, l'ECPAD collecte, conserve, décrit et enrichit les archives audiovisuelles et photographiques de la défense. A l'occasion du centenaire de la Grande Guerre, l'ECPAD propose un inventaire mis à jour de ses archives issues du fonds Première Guerre mondiale. Cette collection de 130 000 clichés, dont 20 000 issus de dons privés et près de 2 000 films, est désormais entièrement numérisée.

- Le portail de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG)
L'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG) est l'opérateur majeur de la politique de mémoire combattante du ministère de la défense. Il est chargé de la déclinaison locale des thématiques liées au calendrier commémoratif.

Coordination interministérielle des commémorations du Centenaire

- Le portail de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale (et tout particulièrement son espace dédié à la communauté éducative)
La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale est un groupement d'intérêt public créé en 2012 par le Gouvernement dans la perspective de préparer et de mettre en ½uvre le programme commémoratif du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Associations et fondations

- Le site "Itinéraire de citoyenneté" de l'association "Civisme et démocratie" (CIDEM)
Le CIDEM est un collectif d'associations ayant pour but de mener toute action en faveur de l'éducation à la citoyenneté.

- Le site de la Fédération "André Maginot"
La Fédération André Maginot est une association ½uvrant dans l'entraide au profit des membres des familles des anciens combattants et au souvenir de ces derniers.

- Le site "2014 - année Jaurès" réalisé par la Fondation Jean Jaurès

Ce site est dédié à la commémoration du centenaire de la disparition du député Jean Jaurès, grande figure du socialisme de la IIIème république, fondateur du journal L'Humanité, assassiné par un jeune nationaliste à la veille du déclenchement des hostilités, tandis qu'il tentait à tout prix de maintenir la paix.

Autres ressources en ligne

De nombreux médias (chaines de télévisions, journaux, revues...) ont réalisé des dossiers spécifiques sur le centenaire : France Télévisions, Arte, Le Monde, L'Express, Télérama, etc.

Un site dédié au documentaire en cinq parties "Apocalypse, la Première Guerre mondiale", retraçant l'histoire de la Première Guerre mondiale, à partir d'images d'archives colorisées, est disponible sur le portail de France Télévisions.
On pourra enfin consulter la présentation du film " On a retrouvé le soldat Borical", sur le site de la maison de production. Ce documentaire, réalisé avec le soutien du ministère de la défense, évoque la participation des veilles colonies lors du premier grand conflit du XXe siècle à travers le destin d'un soldat guyanais.

Mis à jour le 17 octobre 2014
Partager cet article
fermer suivant précédent