L'actualité d'éduscol

STI2D : transcription de l'interview de Claire Schnoering

Quelle est l'activité de votre entreprise ?
Vinci construction France le numéro 1 français du BTP. Nous intervenons sur quatre métiers : le bâtiment, le génie civil, l'hydraulique et les métiers de spécialités. Quand je parle de bâtiment, je parle de tout ce qui est constructions, neuves ou réhabilitation de tout type de bâtiments. Le génie civil concerne les ouvrages d'art, l'hydraulique, les métiers liés à la canalisation, à la construction de stations d'épuration, et les métiers de spécialités, tous les métiers liés à la déconstruction, la dépollution, le désamiantage ou la rénovation de monuments historiques, par exemple.

Quels sont vos profils de recrutement ?
Nous recrutons chaque année près de 3000 personnes, dont 400 à 500 cadres et une grande majorité de jeunes. Nous accordons une attention particulière au fait de féminiser nos métiers, aussi bien sur le chantier que dans les bureaux d'étude.

Quels sont vos besoins en cadres intermédiaires ?
Nos besoins sur les niveaux cadres intermédiaires, bac+2, bac+3 sont multiples, aussi bien sur les chantiers que dans les bureaux d'études. Nous recrutons ainsi plusieurs personnes sur des postes de conducteurs de travaux, par exemple, ou sur des postes en bureau d'étude : techniciens, études de prix, méthodes, ou les postes de dessinateur-projeteur.

Votre conclusion ?
Nos métiers sont en perpétuelle évolution. Nous avons de nombreux défis à relever, qu'ils soient architecturaux ou environnementaux. Notre secteur n'est pas délocalisable, et donc porteur, et il permet à ceux qui le souhaitent d'évoluer sans limite.

 

Mis à jour le 12 octobre 2012
Partager cet article
fermer suivant précédent