Dérives sectaires

Prévention et lutte contre les dérives sectaires

Dans le cadre de sa mission d'enseignement et de l'action menée dans le domaine de la protection de l'enfance, le ministère de l'éducation nationale concourt à la prévention et à la lutte contre les dérives sectaires et exerce une vigilance  accrue.

Qu'est ce qu'une dérive sectaire ?

Une dérive sectaire est: "un dévoiement de la liberté de pensée, d'opinion ou de religion qui porte atteinte à l'ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l'intégrité des personnes ».

Un enfant est en danger de risque sectaire lorsque lui sont imposés par un groupe organisé ou un individu isolé, des discours, pressions et des pratiques ayant pour but de créer, maintenir ou exploiter un état de sujetion psychologique ou physique, le privant de tout ou partie de son libre arbitre avec des conséquences dommageables pour lui.

Comment déceler le risque sectaire ?

Le diagnostic d'un risque ou d'un phénomène sectaire se fait en général sur le faisceau d'indices suivant :

  • isolement et désocialisation,
  • atteintes physiques,
  • régime alimentaire carencé,
  • rupture du suivi thérapeutique et privations de soins conventionnels,
  • dés-instruction,
  • changement important du comportement de l'enfant,
  • embrigadement,
  • discours stéréotypés,
  • absence d'expression autonome.

Ainsi, le contexte d'une situation de risque sectaire peut-être :

  • familial, voire communautaire : l'enfant peut être sous l'emprise de discours, menaçant son éducation ;
  • extrafamilial : dans un cadre scolaire par le biais d'un éducateur, d'un camarade, d'une association intervenant dans l'établissement scolaire, d'un organisme de soutien scolaire ou au sein d'une famille pendant un séjour à l'étranger.

Une vigilance accrue des services de l'éducation nationale

Les services de l'éducation nationale exerce une vigilance accrue aux différents échelons du système:

  • au niveau ministériel, la mission chargée de la prévention des phénomènes sectaires dans l'éducation nationale (MIPREV):
    •  coordonne l'action des différents correspondants académiques ;
    • assure les relations avec la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les phénomènes sectaires (MIVILUDES), instituée auprès du premier ministre.
  •  au niveau académique, un correspondant  est chargé de la prévention des dérives sectaires. Sa mission consiste à :
    • recueillir, suivre et diffuser les informations sur les situations à risque dans l'académie ;
    • veiller à la formation des personnels sur ces problématiques.
  • au niveau des écoles et des établissements, tout  personnel de l'éducation nationale, est amené dans l'exercice de ses fonctions, à exercer une vgilance accrue dans le repérage des élèves en situation de risque sectaire.  En cas  de danger ou de risque de danger, il adresse, dans le cadre de la protection de l'enfance, une information préoccupante au président du conseil général (cellule de recueil et d'évaluation des informations préoccupantes) ou un signalement au procureur de la République.

Ressources

Circulaire n° 2012-051 du 22-3-2012 relative à la prévention et la lutte contre les dérives sectaires

Guide de la MIVILUDES : « La protection des mineurs contre les dérives sectaires »

En savoir plus

Rubrique Eduscol : Protection de l'enfance

Site de la MIVILUDES

 

Mis à jour le 08 janvier 2014
Partager cet article
fermer suivant précédent