Culture scientifique et technologique

Olympiades internationales de géosciences

Lancées en 2007 par l'IGEO (International Geoscience Education Organization) et dernières nées des olympiades scientifiques internationales, les olympiades internationales de géosciences (IESO) sont un concours de haut niveau en plein essor.





2018 - Olympiades internationales en Thaïlande
Du 8 au 17 août 2018, les quatre élèves qui seront sélectionnés pour représenter la France aux IESO partiront en Thaïlande dans la province de Kanchanaburi. Ils passeront des épreuves pratiques et théoriques autour de différents thèmes des géosciences et rencontreront des élèves du monde entier.

Objectifs

IESO_SAE

  • promouvoir une approche globale du "système Terre" et de ses sous-systèmes en montrant que la compréhension du fonctionnement de notre planète et la résolution des grands problèmes auxquels est confrontée l'humanité, passent par le rapprochement des disciplines et la compréhension de l'interdépendance des différents systèmes : géosphère, atmosphère, hydrosphère, biosphère et, plus largement, système solaire ;
  • mobiliser des connaissances en géologie, astronomie, météorologie, hydrologie et océanographie ;
  • favoriser la curiosité intellectuelle, l'ingéniosité et l'initiative.

Public concerné

En France, ce concours est ouvert aux lycéens de première S, âgés de moins de 19 ans au 1er juillet de l'année de la compétition internationale.

Le test de sélection est également ouvert aux élèves de seconde souhaitant s'entraîner, toutefois ces élèves ne seront pas sélectionnés pour constituer la délégation.

Modalités

Le dispositif ministériel « Sciences à l'École » pilote, coordonne et finance la préparation de la délégation française, ainsi que son déplacement à la compétition internationale.

Le comité scientifique de la préparation est présidé par un Inspecteur général de l'Éducation nationale.

La préparation française, accessible sur inscription à l'automne, repose sur un ensemble de ressources en ligne à la disposition des candidats, qui travaillent dans leur établissement avec les enseignants de sciences de la vie et de la Terre et/ou de physique-chimie.

Au printemps, un test écrit de 2 heures permet de valider cette formation. Le croisement des résultats de ce test avec le palmarès des Olympiades nationales de géosciences permet de sélectionner les quatre élèves qui composent la délégation française.

Avant la compétition internationale, les élèves de la délégation participent à un stage de préparation sur le terrain. Au programme, travaux pratiques et révisions, pour préparer les épreuves internationales.

La compétition internationale comporte des épreuves individuelles et des épreuves collectives.

Les candidats travaillent individuellement sur :

  • une (ou plusieurs) épreuve(s) théorique(s) de 3 heures : une cinquantaine de questions à choix multiple ;
  • trois ou quatre épreuves pratiques en astronomie, météorologie, hydrologie et géologie.

Les sujets sont traduits en français par les mentors de la délégation française.

Les candidats travaillent collectivement, par équipe internationale, sur : :

  • une épreuve sur le terrain (International Team Field Investigation ou ITFI) : travail sur un site géologique puis préparation de la soutenance orale pendant une demi-journée ;
  • une épreuve de recherche documentaire (Earth System Project ou ESP) : travail pendant une demi-journée sur un sujet imposé à présenter lors d'une soutenance orale.

Les échanges entre élèves des différentes délégations lors des préparations et de la soutenance orale se font en anglais. Ces épreuves ne comptent pas dans le classement individuel.

Retour sur les IESO 2017

Cette année 2017 a été exceptionnelle pour la France qui a accueilli la compétition internationale, permettant d'inviter quatre élèves supplémentaires pour la compétition.

Composition de la délégation

• Léa FELDMANN (lycée Français de Berlin, Berlin ; académie AEFE)
• Bastien FROBERT (lycée Aux Lazaristes, Lyon ; académie de Lyon)
• Clara PIGOZZO (lycée Auguste et Jean Renoir, Angers ; académie de Nantes)
• Noémie POLYN (lycée Pierre Paul Riquet, Saint Orens ; académie de Toulouse)

Elèves invités*
• Nicolas CAZANOVE (lycée Maison Blanche, Le Guillaume Saint Paul ; académie de la Réunion)
• Antoine BOU KHALIL (lycée Charles Peguy, Orléans ; académie Orléans Tours)
• Davia FRANCESCHINI (Centre internationale de Valbonne, Valbonne ; académie de Nice)
• Nicolas LASTEL (lycée Corneille, Rouen ; académie de Rouen)

Stage de préparation et compétition internationale

Du 16 août au 21 août, la délégation française est partie à Briançon, en stage de terrain, pour se préparer à la compétition. Les Olympiades internationales de géosciences se sont ensuite déroulées du 21 au 29 août dans la région de Nice.

Délégations françaises et palmarès

Lauréats 2017

Lauréats 2016 (Mie, Japon)

  • Lucia Karens - Lycée français de Stockholm - Stockholm - AEFE Médaille d'argent
  • Loren Moller - Centre international de Valbonne - Valbonne - académie de Nice
  • Lucie Petit - Lycée Blaise Pascal - Clermont-Ferrand - académie de Clermont-Ferrand
  • Lilian Schleret - Lycée André Malraux - Remiremont - académie de Nancy-Metz - Médaille bronze

Lauréats 2015 (Rio de Janeiro, Brésil)

  • Maxime Legoupil (lycée français de Stockholm) : première place, médaille d'or par équipe, dans l'épreuve internationale par équipe ITFI (International Team Field Investigation) 
  • Nicolas Papadopoulos (lycée Viala Lacoste de Salon de Provence) : médaille de bronze en individuel 
  • Clément Astruc Delor (Centre International de Valbonne) : médaille d'argent en individuel et première place (médaille d'or) à l'épreuve par équipe du ESP (Earth System Project)
  • Adrien Fradet (lycée d'Arsonval de Brive la Gaillarde) : médaille d'argent en individuel

Lauréats 2014 (Santander, Espagne)

  • Hugo Pouzet (Lycée d'Arsonval, Brive, académie de Limoges) : médaille d'argent
  • Ronan Dubois (Lycée Charles de Gaulle, Londres, Grande-Bretagne) : médaille d'argent
  • Myriam Besson (Lycée Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, académie de Clermont-Ferrand) : médaille de bronze
  • Marc Rouveyrol (Centre international de Valbonne, académie de Nice) : médaille de bronze

Lauréats 2013 (Mysore, Inde)

  • Marie Marin (Lycée français de Shangaï, Chine) : médaille de bronze
  • Pierre Gourbin (Lycée Le Verrier, Saint-Lô, académie de Caen) : médaille de bronze
  • Ariane Delrocq (Centre International de Valbonne, Valbonne, académie de Nice) : médaille d'argent

Lauréats 2012 (Olavarria, Argentine)

  • Guillaume Prévot (Lycée français La Pérouse, San Francisco) : médaille d'argent
  • Antoine Durieux (Centre International, Valbonne, académie de Nice) : médaille de bronze
  • Benjamin Kassem (Lycée Thiers, Marseille, académie d'Aix-Marseille) : médaille de bronze
  • Léo Mangeolle (Lycée André Malraux, Remiremont, académie de Nancy-Metz) : médaille de bronze

Ressources

Lien pour les ressources

En savoir plus

Site « Sciences à l'École »

Édition 2017 : les olympiades internationales à Nice

Édition 2016 des olympiades internationales de géosciences (site en anglais)

Édition 2015 des olympiades internationales de géosciences (site en anglais)

Mener un projet de CSTI

Éduscol propose un vade-mecum pour mener un projet de sciences ou de technologie qui résume les démarches à mettre en place, les personnes ressources et les structures partenaires.

Vade-mecum CSTI

Liste des centres de sciences (CCSTI) par académie

Mis à jour le 14 décembre 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent