Informatique et sciences du numérique en classe terminale de la série S

Informatique et sciences du numérique, un nouvel enseignement de spécialité en classe terminale de la série S

À la rentrée 2012-2013 dans le cadre de la réforme du lycée, « Informatique et Sciences du Numérique » (ISN) est un nouvel enseignement de spécialité (au même titre que les enseignements de spécialité : mathématiques, sciences physiques et chimiques et sciences de la vie et de la terre) proposé aux élèves de la classe terminale de la série scientifique.

Textes officiels

Le programme :  sur la page de l'ensemble des programmes de la classe terminale de la série S.

La formation et l'habilitation des enseignants

Épreuve comptant pour le baccalauréat

Livret scolaire pour la série S :

Quels sont les objectifs de cet enseignement ?

  • Développer des compétences de base dans le domaine de l'informatique
  • Donner le goût des sciences du numérique lors d'activités variées : travaux pratiques, projets, exposés et débats.
  • Développer la rigueur en apprenant les bases de la programmation, clé de la maîtrise des ordinateurs.
  • S'interroger sur la qualité, la sûreté, la fiabilité et la sécurité des données numériques.
  • Identifier et s'interroger sur les progrès, les avantages et les risques que génère la société numérique.

Quels sont les contenus enseignés ?

Cet enseignement propose une introduction à la science informatique : information numérique, algorithmes, langages, architectures. Il s'agit d'un enseignement de 2 heures par semaine.

Les notions scientifiques enseignées permettront de comprendre les usages (internet, réseaux sociaux...), les créations (objets numériques, représentations 3D), les applications (logiciels) et les enjeux de l'informatique (sécurité, confidentialité, protection de la personne).

Dans le cadre de projets menés en équipe, de nombreux domaines d'application peuvent être abordés en lien avec la découverte des métiers et des entreprises du secteur du numérique : graphisme et images, sécurité, prise de décision, communication, robotique, etc. Des connaissances et des compétences en science de la vie et de la terre (code génétique, géosciences) peuvent également contribuer à l'élaboration de ces projets.

En se développant largement, la société numérique suscite de nouvelles questions éthiques et juridiques ; les projets conduits auront aussi pour objectif de mettre en lumière ces problématiques.

Au baccalauréat, l'enseignement de spécialité ISN sera évalué (avec un coefficient 2) au cours d'une épreuve orale fondée sur le projet mené, par un jury constitué de deux professeurs.

Les poursuites d'études

Il est primordial qu'au sein de la société numérique en voie de formation aujourd'hui les filles et les garçons trouvent la même place.
Les contenus de l'enseignement de spécialité « ISN » sont suffisamment riches pour permettre à tout élève d'en tirer un profit quelle que soit son orientation future ; il prépare notamment à l'enseignement supérieur par le développement de plusieurs compétences telles que :

  • maîtriser les outils et systèmes numériques ;
  • mener un travail collaboratif ;
  • conduire un projet en équipe ;
  • présenter et justifier une démarche face à un jury.

Pour les élèves qui souhaitent poursuivre dans l'enseignement supérieur tout en restant dans le domaine de l'informatique et des sciences du numérique, un large choix est proposé dans chaque académie :

  • IUT d'informatique et de sciences et technologies de l'information et de la décision,
  • Licences d'informatique, mathématiques et informatique,
  • Classes Préparatoires aux Grandes Écoles,
  • Écoles d'ingénieurs sur concours ou après préparation intégrée.
Mis à jour le 20 juin 2012
Partager cet article
fermer suivant précédent