Diplôme national du brevet

Les épreuves du DNB

Les épreuves terminales du diplôme national du brevet complètent l'évaluation du niveau de maîtrise du socle commun pour les candidats scolaires. Pour ceux-ci comme pour les candidats individuels, ces épreuves comprennent un oral et des écrits.

Le programme des épreuves

Les sujets et les modalités des épreuves écrites correspondent aux programmes du cycle 4 ou à celui de la classe de troisième lorsque le programme disciplinaire du cycle 4 le précise.

L'épreuve orale porte sur un projet mené dans le cadre d'un enseignement pratique interdisciplinaire ou des parcours éducatifs.

Pour la session de juin 2017, une note de service à l'attention des concepteurs définit les points des programmes sur lesquels ne pourront pas porter les sujets des épreuves écrites. Ces restrictions concernent les mathématiques, la physique-chimie, les sciences de le vie et de la Terre, la technologie et l'enseignement moral et civique.

Les référentiels de formation

Pour les candidats de la série professionnelle, des sujets distincts sont élaborés en adéquation avec les spécificités des classes de troisième préparatoires à l'enseignement professionnel, des classes des sections d'enseignement général et professionnel adapté et des classes de troisième de l'enseignement agricole. Les référentiels de formation correspondants sont définis par une note de service pour les sciences et la technologie et une note de service pour l'histoire-géographie-enseignement moral et civique.

Candidats scolaires

Pour les candidats dits « scolaires » l'examen se compose de trois épreuves : une épreuve orale passée en établissement et deux épreuves écrites communes à l'ensemble des candidats.

1. Epreuve orale : soutenance d'un projet

Durée de l'épreuve : 15 minutes

L'épreuve orale de soutenance d'un projet permet au candidat de présenter l'un des projets qu'il a menés au cours des enseignements pratiques interdisciplinaires du cycle 4 ou dans le cadre de l'un des parcours éducatifs (parcours Avenir, parcours citoyen, parcours d'éducation artistique et culturelle) qu'il a suivis.

Cette épreuve orale est une soutenance : elle n'a pas pour objet d'évaluer le projet, individuel ou collectif, réalisé par l'élève, mais sa capacité à exposer la démarche qui a été la sienne, les compétences et connaissances qu'il a acquises grâce à ce projet.

Les candidats peuvent choisir de présenter l'épreuve individuellement ou en groupe mais sont évalués individuellement.

L'oral se déroule en deux temps : un exposé (5 minutes) suivi d'un entretien avec le jury (10 minutes). Dans le cas d'une présentation collective, 10 minutes d'exposé précèdent 15 minutes d'échanges entre le jury et l'ensemble du groupe ; chaque candidat fait l'objet d'une évaluation individuelle.

L'épreuve est notée sur 100 points :

  • maîtrise de l'expression orale : 50 points ;
  • maîtrise du sujet présenté : 50 points.

2. Première épreuve écrite : mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie

Durée de l'épreuve : 3 heures

L'épreuve se compose de deux parties, séparées par une pause de quinze minutes dans la salle d'examen :

  • une première partie, d'une durée de deux heures, porte sur le programme de mathématiques ;
  • une seconde partie, d'une durée d'une heure, porte sur les programmes de physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie (seules deux disciplines sur les trois possibles sont évaluées, à chaque session).

L'ensemble de l'épreuve est noté sur 100 points ainsi répartis :

  • première partie d'épreuve (mathématiques) : 45 points distribués entre les différents exercices, auxquels s'ajoutent 5 points réservés à la présentation de la copie et à l'utilisation de la langue française ;
  • seconde partie d'épreuve (sciences et technologie) : 45 points distribués entre les exercices des différentes disciplines, auxquels s'ajoutent 5 points réservés à la présentation de la copie et à l'utilisation de la langue française.

3. Seconde épreuve écrite : français, histoire et géographie, enseignement moral et civique

Durée de l'épreuve : 5 heures

L'épreuve se compose de deux parties :

  • une première partie, d'une durée de trois heures, évalue principalement la capacité des candidats à comprendre, analyser et interpréter des documents et des œuvres ; cette première partie se divise en deux périodes, séparées par une pause de quinze minutes dans la salle d'examen ;
  • une deuxième partie, d'une durée de deux heures, évalue principalement la capacité des candidats à rédiger un texte long.

Première partie : analyse et compréhension de textes et de documents, maîtrise de différents langages (3 heures)

Cette première partie d'épreuve s'appuie sur un double corpus constitué de documents spécifiques aux disciplines français, histoire, géographie et enseignement moral et civique.

  • Première partie, première période : histoire et géographie, enseignement moral et civique (2 heures)
    • Exercice 1. Analyser et comprendre des documents (20 points)
    • Exercice 2. Maîtriser différents langages pour raisonner et utiliser des repères historiques ou géographiques (20 points)
    • Exercice 3. Mobiliser des compétences relevant de l'enseignement moral et civique (10 points)
  • Première partie, deuxième période : français (1 heure)
    • Comprendre, analyser et interpréter (20 points) : l'épreuve prend appui sur un corpus de français, composé d'un texte littéraire et, éventuellement, d'une image ou d'un document artistique.

Deuxième partie : français - rédaction et maîtrise de la langue (2 heures)

  • Dictée et réécriture (30 minutes)
    • La dictée (5 points) est effectuée durant les vingt premières minutes de cette deuxième partie puis la réécriture (5 points) propose aux élèves un court fragment de texte à transformer.
  • Travail d'écriture (1 h 30)
    • Deux sujets au choix portant sur la thématique du corpus de français (20 points).

Candidats individuels

Les candidats « individuels » présentent les deux épreuves écrites communes à tous les candidats (voir supra) et une troisième épreuve écrite de langue vivante étrangère ; ils passent également une épreuve orale.

L'épreuve écrite de langue vivante étrangère des candidats individuels

Le choix de la langue vivante est effectué par le candidat au moment de son inscription, au sein de la liste établie par le recteur de l'académie où s'inscrit le candidat.

Durée : 1 h 30

L'épreuve vise à évaluer les différentes capacités langagières liées à l'écrit, dans l'ordre suivant :

  • première partie : évaluation de la compréhension d'un texte écrit ;
  • deuxième partie : évaluation de l'expression écrite.

L'épreuve est évaluée sur 100 points répartis comme suit :

  • première partie : 50 points ;
  • deuxième partie : 50 points.

L'épreuve orale pour les candidats individuels

Les candidats individuels présentent, au même titre que les candidats scolaires, une épreuve orale. Les modalités en sont identiques à celles des candidats scolaires, à l'exception des points suivants :

  • l'épreuve orale de soutenance d'un projet permet au candidat de présenter l'un des projets qu'il a menés au cours de sa formation ou de son activité citoyenne ou professionnelle. Ce projet doit s'inscrire dans le cadre du parcours Avenir, du parcours citoyen ou du parcours d'éducation artistique et culturelle ;
  • chaque candidat individuel doit faire connaître, au moment de son inscription, l'intitulé et le contenu du projet réalisé ainsi que le parcours éducatif dans lequel il s'inscrit.

Le calendrier des épreuves

Pour les candidats scolaires en établissement, l'épreuve orale est organisée dans l'établissement entre le 15 avril et le denier jour des épreuves écrites. Les candidats individuels et du Cned sont convoqués à une date la plus proche possible de celles des épreuves écrites, avant la fin de celles-ci.

Dans les académies métropolitaines, les épreuves écrites se répartissent sur deux journées consécutives.

Première journée

  • Matin : épreuve écrite de langue vivante étrangère pour les candidats individuels (1 h 30)
  • Après-midi : mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie
    • 13 h - 15 h : mathématiques
    • 15 h 15 - 16 h 15 : physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, ou technologie (2 disciplines)

Deuxième journée : français, histoire et géographie, enseignement moral et civique

  • Matin : analyse et compréhension de textes et de documents, maîtrise de différents langages
  • 9 h - 11 h : questionnaire portant sur le corpus histoire et géographie, enseignement moral et civique
  • 11 h 15 - 12 h 15 : questionnaire portant sur le corpus français
  • Après-midi : rédaction et maîtrise de la langue
    • 14 h - 14 h 30 : dictée et réécriture
    • 14 h 30 - 16 h : travail d'écriture
Textes de référence
Mis à jour le 04 novembre 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent