Questions-réponses sur le baccalauréat

Épreuves du baccalauréat général et technologique

Préparation pour les candidats individuels

Conseils pour la préparation des épreuves de français pour les candidats individuels.

Combien d'épreuves facultatives ai-je le droit de passer, comment sont-elles prises en compte dans la moyenne ?

Dans les séries générales, les candidats peuvent choisir une ou deux épreuves facultatives correspondant à des options du cycle terminal de la série concernée. Seuls les points supérieurs à 10 sur 20 sont pris en compte. Pour la première épreuve facultative à laquelle le candidat a choisi de s'inscrire, quelle que soit l'option correspondante, les points sont affectés du coefficient 2. Les points obtenus à la première épreuve facultative seront triplés si l'option choisie est le latin ou le grec ancien.


Dans les séries technologiques, les candidats peuvent choisir une ou deux épreuves facultatives correspondant à des options du cycle terminal de la série concernée. Seuls les points supérieurs à 10 sur 20 sont pris en compte. Pour la première épreuve facultative à laquelle le candidat a choisi de s'inscrire, quelle que soit l'option correspondante, les points sont affectés du coefficient 2.

Comment se déroulent les épreuves du second groupe, dites épreuves de "rattrapage" ?

Les candidats admis à passer les épreuves du second groupe se présentent à deux épreuves orales portant sur les disciplines qui ont fait l'objet d'épreuves écrites du premier groupe, y compris les anticipées. La note qui est prise en compte par le jury est la meilleure note obtenue par le candidat, au premier ou au deuxième groupe. Le coefficient de l'épreuve reste le même.

Quelles sont les modalités de l'option facultative d'EPS, quelles activités sportives peut-on présenter dans le cadre de cette option ?

Cette épreuve peut être passée selon deux modalités :

  • soit en contrôle en cours de formation (CCF) sur une des activités enseignées dans l'établissement au titre de l'option facultative, pour les candidats scolaires des établissements publics ou privés sous contrat uniquement.
  • soit dans le cadre d'une épreuve ponctuelle terminale pour les candidats individuels, les candidats scolaires du privé hors contrat et les candidats scolaires du public ou du privé sous contrat qui n'ont pas suivi d'enseignement facultatif correspondant pendant l'année scolaire ; dans ce cas, le candidat s'inscrit à l'une des activités parmi celles proposées dans la liste limitative d'activités arrêtée chaque année par le recteur. Attention, l'activité choisie doit être impérativement différente de celles présentées dans le cadre de l'épreuve obligatoire (en CCF ou en épreuve ponctuelle terminale).

Les candidats dispensés de l'épreuve obligatoire d'EPS ne peuvent présenter l'épreuve facultative.

Quelles sont les dérogations pour les sportifs de haut niveau et pour les jeunes espoirs sportifs ?

L'enseignement et les épreuves peuvent faire l'objet d'adaptations pour les sportifs de haut niveau et les candidats jeunes sportifs ayant réalisé des podiums aux championnats de France scolaires.

Elles sont prévues par  la circulaire n° 2015-066 du 16 avril 2015 relative à l'évaluation de l'éducation physique et sportive - Liste nationale d'épreuves et référentiel national d'évaluation : modification.
Les sportifs de haut niveau
Sur proposition du groupe de pilotage défini par la circulaire n° 2006-123 du 1er août 2006 et sous réserve de validation par le recteur, les candidats sportifs de haut niveau inscrits sur listes arrêtées par le ministère chargé des sports, les espoirs ou partenaires d'entraînement et les candidats des centres de formation des clubs professionnels peuvent bénéficier des modalités adaptées suivantes :
- pour l'enseignement commun : en cas de difficulté à se présenter aux trois épreuves de l'ensemble certificatif, il peut être proposé à ces candidats un ensemble certificatif de deux épreuves de la liste nationale relevant de deux CP. Les modalités d'enseignement et le calendrier des épreuves peuvent être également adaptés ;
- pour l'enseignement facultatif : les candidats sont évalués sur deux parties comme dans le cadre d'une épreuve ponctuelle : une partie pratique physique et une partie entretien.
La part réservée à la pratique sportive est automatiquement validée à 16 points. La partie entretien est notée de 0 à 4 points et atteste des connaissances scientifiques, techniques, réglementaires et de la réflexion du candidat sur sa pratique.
Le haut niveau du sport scolaire
Pour l'enseignement commun : les candidats sont évalués dans les conditions normales du CCF.
Pour l'enseignement facultatif :
- les candidats jeunes sportifs ayant réalisé des podiums aux championnats de France scolaires sur l'ensemble du cursus lycée peuvent valider un enseignement facultatif ponctuel à l'identique des sportifs de haut niveau, à savoir : la part réservée à la pratique sportive est automatiquement validée à 16 points, les 4 points restants sont attribués à l'occasion d'un entretien permettant d'attester de leurs connaissances scientifiques, techniques, réglementaires et de la réflexion du candidat sur sa pratique ;
- les jeunes officiels certifiés au niveau national ou international peuvent bénéficier des mêmes conditions. 
Ces dispositions s'appliquent après approbation par la commission académique d'harmonisation et de proposition de notes. Les listes des candidats concernés sont proposées par les fédérations sportives scolaires. "

Les travaux personnels encadrés (TPE) font-ils l'objet d'une évaluation au baccalauréat et selon quelles modalités ?

Les TPE sont une activité obligatoire en classe de première des séries ES, S et L du baccalauréat. Ils sont évalués au baccalauréat sous forme d'épreuve anticipée obligatoire. Cette épreuve est dotée d'un coefficient 2 portant sur les points supérieurs à la moyenne. L'évaluation est individuelle, elle porte sur les trois grandes composantes des TPE : la démarche personnelle et l'investissement du candidat au cours de l'élaboration du TPE, la production finale et la présentation orale du projet.

La notation prend en compte :

  • l'évaluation du travail effectué, pour 8 points sur 20 : une note assortie d'appréciations détaillées, est attribuée à chaque élève par les professeurs ayant encadré les TPE du groupe d'élèves concerné.
  • une épreuve orale, pour 12 points sur 20, résultant de l'évaluation, par au moins deux professeurs autres que ceux ayant encadré les TPE des candidats, de la présentation du TPE et de la production réalisée.

Cette épreuve concerne les candidats scolaires des établissements publics (donc aussi les candidats scolaires du CNED) ou des établissements privés sous contrat. Elle concerne également les candidats des établissements privés hors contrat qui ont suivi cette activité TPE en classe de première. Pour ces candidats, la note résulte de la seule épreuve orale.

Sont dispensés, à leur demande, de l'épreuve de TPE, les candidats scolaires à l'examen qui ont suivi une classe de première des séries technologiques et qui se réorientent en classe de terminale de la voie générale. Sont également dispensés de l'épreuve de TPE les candidats autorisés (sous certaines conditions) à subir les épreuves anticipées à la même session que les épreuves terminales.

En savoir plus :

Les élèves redoublant leur classe de première ont-ils obligation de repasser les épreuves anticipées du baccalauréat ?

À l'exception de certains candidats en situation de handicap, la réglementation du baccalauréat fait obligation aux élèves redoublant la classe de première de passer à nouveau les épreuves anticipées. Les notes obtenues l'année précédente ne peuvent pas être conservées. (article 2 de l'arrêté du 15 septembre 1993 modifié relatif aux épreuves anticipées du baccalauréat général et du baccalauréat technologique)

Puis-je choisir la même langue vivante ou langue ancienne à la fois en épreuve obligatoire et en épreuve facultative ?

Le choix d'une langue à l'examen en tant que langue vivante 1, 2 ou 3 (en dehors des dispositions spécifiques aux langues régionales) est laissé à l'appréciation du candidat lors de l'inscription à l'examen ; il peut ne pas correspondre à l'enseignement suivi par l'élève au cours de sa scolarité.
Une même langue vivante étrangère ou régionale ou une même langue ancienne ne peut être évaluée à la fois au titre des épreuves obligatoires et au titre des épreuves facultatives. La seule exception à ce principe concerne l'évaluation des sections européennes ou de langue orientale.

Épreuve de Droit et grands enjeux du monde contemporain à compter de la session 2013 de l’examen

Téléchargez le document d'accompagnement sur la page baccalauréat général série littéraire (L).

Partager cet article
fermer suivant précédent