Organisations multilatérales

Conseil de l'Europe

Créé en 1949, le Conseil de l'Europe a pour mission de défendre et promouvoir les droits de l'Homme. Ses 47 États membres ont tous signé la Convention européenne des droits de l'Homme.

Le Conseil de l'Europe ne dépend pas de l'Union Européenne.

Conférence permanente

La Conférence permanente du Conseil de l'Europe des ministres de l'éducation est encadrée par deux résolutions du Comité des ministres :

  • la résolution (71) 44 sur les Conférences de ministres spécialisés ;
  • la résolution (89) 40 sur le rôle futur du Conseil de l'Europe dans la construction européenne.

En 2016, la conférence a réuni les ministres de l'éducation des pays membres du Conseil de l'Europe sur le thème " L'éducation : une option sûre pour la démocratie ".

Travaux du Conseil de l'Europe

Éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l'homme (ECD/EDH)

L'éducation à la citoyenneté démocratique vise à donner aux élèves les moyens d'exercer et de défendre leurs droits et leurs responsabilités démocratiques dans la société.  Ils doivent ainsi être en capacité de jouer un rôle actif dans la vie démocratique afin de promouvoir et de protéger la démocratie et la primauté du droit.

L'éducation aux droits de l'Homme doit permettre aux élèves de participer à la construction et à la défense d'une culture universelle des droits de l'Homme dans la société afin de promouvoir et protéger les droits de l'Homme et les libertés fondamentales.

Le Conseil de l'Europe développe les cadres et les outils nécessaires à l'EDC/EDH à l'exemple :

Des coordinateurs, nommés par les autorités nationales, œuvrent au développement de l'ECD/EDH dans leurs pays et font le lien entre les actions nationales et le Conseil de l'Europe.

Enseignement des langues

Grâce notamment au Centre européen pour les langues vivantes de Graz (Autriche), le Conseil de l'Europe promeut le plurilinguisme, la diversité linguistique et l'apprentissage des langues dans le domaine de l'éducation. Il coordonne des projets encourageant le développement et l'analyse des politiques éducatives en faveur de la diversité linguistique et du plurilinguisme. Il conçoit  des référentiels et des outils aujourd'hui largement diffusés en Europe et essentiels à la création d'un espace éducatif européen dans le domaine des langues vivantes à l'exemple du Cadre européen commun de référence pour les langues.

Enseignement de l'histoire, mémoire de l'Holocauste et prévention des crimes contre l'humanité

Né sur les ruines de la Deuxième guerre mondiale, le Conseil de l'Europe a défini ses objectifs fondamentaux en réaction aux idéologies totalitaires de la première moitié du XXe siècle. Dès l'origine, l'enseignement de l'histoire, la mémoire de l'Holocauste et la prévention des crimes contre l'humanité ont constitué des thèmes privilégiés de réflexion pour le Conseil.

Les  travaux en enseignement de l'histoire visent ainsi à promouvoir la diversité culturelle, à travers des projets intergouvernementaux ou des actions relevant de la coopération bilatérale et régionale.

Quant à la mémoire de l'Holocauste et la prévention des crimes contre l'humanité, le Conseil de l'Europe a instauré une journée dédiée à ces thèmes et met en oeuvre, avec le concours des États, un programme transversal sur ces thématiques.

Formation des enseignants : le programme Pestalozzi

Pestalozzi est un programme du Conseil de l'Europe en matière de formation professionnelle des enseignants et du personnel d'éducation. Il comprend l'organisation et le financement d'ateliers, de séminaires et de modules de formation.

En France, il est mis en oeuvre au sein de chaque rectorat par les délégations académiques aux relations européennes et internationales et à la coopération.

Mis à jour le 12 août 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent