Collège

La classe de troisième préparatoire à l'enseignement professionnel

La classe de troisième préparatoire à l'enseignement professionnel, dite 3e "prépa-pro", donne la possibilité aux élèves d'affiner le choix de leur parcours de formation, sans pour autant décider définitivement de leur champ professionnel ni de leur orientation.

Cette page est modifiée dans la perspective de l'évolution de l'organisation des enseignements proposés au collège à la rentrée 2017.

Objectif de la 3e "prépa-pro"

Il s'agit de proposer, à des élèves volontaires prêts à se remobiliser autour d'un projet de formation, un accompagnement dans la construction de leur projet personnel. Elle s'inscrit dans le cadre de la personnalisation des parcours.

Admission des élèves

Durant l'année de quatrième et en vue de la préparation de la phase de dialogue du deuxième trimestre, un entretien personnalisé, fondé sur un bilan des acquis de l'élève et de sa motivation, aura lieu avec le professeur principal et éventuellement d'autres membres de l'équipe du collège (principal, CPE, COP...).

À l'issue de cet échange, l'équipe pourra proposer une 3e « prépa-pro » à l'élève et ses représentants légaux qui pourront en faire la demande lors des vœux définitifs formulés pour le conseil de classe du troisième trimestre.

À l'issue de celui-ci, la proposition de passage en troisième « prépa-pro » est examinée par des commissions académiques ou départementales qui informent l'établissement et les représentants légaux des suites accordées à la demande.

Poursuite d'études

À l'issue de la classe de troisième, les élèves de « prépa-pro » participent à la même procédure d'orientation et d'affectation que les autres élèves. La poursuite d'études se fait, le plus souvent, en seconde professionnelle en lycée ou par la voie de l'apprentissage mais n'exclut pas la voie générale ou technologique des possibilités offertes.

Organisation de la 3e "prépa-pro"

Les volumes horaires des enseignements généraux et des enseignements complémentaires sont identiques à ceux des autres classes de troisième, avec quelques spécificités :

  • les horaires des langues vivantes 1 et 2 sont globalisés. Les deux langues sont obligatoires pour ne pas limiter les vœux d'orientation à l'issue de la 3e ;
  • les horaires des sciences expérimentales et de la technologie sont aussi globalisés.

L'enseignement de découverte professionnelle est suivi par tous les élèves. Le volume horaire de cet enseignement est de 216 heures ; il est annualisé. Il comprend des visites d'information, des séquences d'observation voire des stages d'initiation.

Les élèves présentent le DNB, dans la série de leur choix. Ils peuvent aussi éventuellement présenter le CFG. L'enseignement de découverte professionnelle peut permettre aux élèves d'obtenir des points supplémentaires pour le diplôme national du brevet (DNB).

Pour les candidats de la série professionnelle du DNB, des sujets distincts sont élaborés en adéquation avec les spécificités des classes de troisième préparatoires à l'enseignement professionnel, des classes des sections d'enseignement général et professionnel adapté et des classes de troisième de l'enseignement agricole. Les référentiels de formation correspondants sont définis par une note de service pour les sciences et la technologie et une note de service pour l'histoire-géographie-enseignement moral et civique.

L'arrêté du 2 février 2016 relatif à la classe de 3e préparatoire à l'enseignement professionnel (BOEN du 05-02-2016) précise les nouvelles modalités entrant en vigueur à compter de la rentrée scolaire 2016.



Mis à jour le 13 juin 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent