Normes et standards numériques

Veille sur les normes et standards

Cinq grands domaines de normes concernent l'éducation nationale : le vocabulaire et la terminologie, les techniques collaboratives, l'information sur les participants, la gestion et la mise en œuvre de l'apprentissage, de l'éducation et de la formation, le cadre général de description et la qualité.

Cinq grands domaines

Cinq grands domaines de normes en cours d'établissement à l'ISO concernent l'éducation nationale :

  • le vocabulaire et la terminologie, avec pour objectif la stabilisation des concepts et une nomenclature des organisations et des rôles, des systèmes techniques et des outils, des activités, des ressources et des contenus, des activités d'enseignement et d'apprentissage, ainsi que des données personnelles à conserver ;
  • les techniques collaboratives, avec pour objectif la proposition de modèles de description des environnements d'apprentissage et de travail collaboratifs, ainsi que des modèles d'interaction de personne à personne ou au sein d'un groupe ;
  • l'information sur les participants, avec pour objectif la détermination des données nécessaires à identifier un participant, et la liste des données le concernant, parmi lesquelles les données identitaires, la description des compétences et des parcours de formation suivis, le profil d'apprentissage ;
  • la gestion et la mise en œuvre de l'apprentissage, de l'éducation et de la formation, avec pour objectif la définition de langages de description des parcours, des situations et des ressources (Educational Modelling Languages - ELM) ;
  • le cadre général de description et la qualité, avec pour objectif de définir un modèle de description des systèmes de formation, ainsi qu'un modèle qualité portant sur le management de la qualité, l'assurance qualité et la mesure de la qualité des systèmes d'éducation, de formation.

Il est important  que la validation des propositions de modèles d'objets complexes tels que les dispositifs de formation ou les référentiels de compétences soit systématiquement réalisée par des experts nationaux reconnus dans ces domaines, afin de s'assurer que ces modèles reflètent bien les pratiques en cours.

Par ailleurs, les normes élaborées avec la participation du CEN (Comité européen de normalisation) à partir d'un mandat de l'Union européenne ont maintenant valeur de directive. Il est donc nécessaire de s'assurer aussi que le consensus autour de ces modèles est bien réalisé au bon niveau de concertation et d'apprentissage.

Les sujets de réflexion d'aujourd'hui

Apprentissage tout au long de la vie, investissements des acteurs de l'éducation et développement technologique se conjuguent avec accroissement du nomadisme, offre mondialisée de formation et multiplication des ressources. De nouveaux problèmes émergent alors : 

  • La protection des données personnelles ou comment garantir que l'utilisation d'une plateforme de formation ou de ressources pédagogiques n'exposera pas l'utilisateur à des sollicitations commerciales non désirées.
  • Le «mobile learning» ou la prise en compte de la mobilité des utilisateurs
  • Le «retro speed learning» visant à mettre à disposition une connaissance basique mais rapide en cas de nécessité (gestes de 1er secours, conduite à tenir en cas de catastrophes..)
  • L'optimisation de la production de contenus pédagogiques pour les plateformes avec les questions de l'interopérabilité et de la ré-utilisabilité.
Mis à jour le 16 novembre 2012
Partager cet article
fermer suivant précédent