Espaces numériques de travail (ENT)

Enjeux de la généralisation des ENT

La généralisation des ENT à l'ensemble du territoire national répond à plusieurs enjeux, en particulier la constitution d'un socle pour un développement cohérent du numérique dans l'éducation, la réduction des inégalités entre les établissements, l'émergence d'une communauté d'utilisateurs, le pilotage du numérique dans l'éducation.

Un socle pour un développement cohérent du numérique dans l'éducation

Le Plan numérique pour favoriser la généralisation des usages pédagogiques du numérique

[./.] Dans un tel contexte, l'École a la responsabilité de développer un cadre de confiance, protecteur des données des élèves. En garantissant la sécurité et la protection des données personnelles, sociales et scolaires, les espaces numériques de travail (ENT) offrent d'ores et déjà à l'ensemble de la communauté éducative de l'école ou de l'établissement un accès unifié à un bouquet de ressources et de services numériques pour les usages pédagogiques et éducatifs. Dans le cadre d'un partenariat étroit et renforcé avec les collectivités territoriales, la poursuite de la généralisation des ENT dans les premier et second degrés s'accompagnera, dans le respect du droit des usagers, d'une plus grande ouverture à de nouveaux services et à des usages nomades dans et hors de l'École, sur tous types de support, mobiles ou non. Pour faciliter et simplifier l'accès des élèves et des enseignants à des ressources pédagogiques et à des services numériques personnalisés toujours plus nombreux et d'origines très diverses, le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche met désormais en place un dispositif, appuyé sur les ENT, garantissant la protection des données personnelles liées aux activités et aux résultats des élèves.

Circulaire de rentrée 2016

Dans un contexte de généralisation des services numériques via les projets d'espaces numériques de travail, la circulaire de rentrée 2016 évoque la poursuite de la généralisation des ENT dans les premier et second degrés.

Présents fin 2016 dans plus de 7200 établissements et dans plus de 3800 écoles, les ENT sont un des rares objets du numérique éducatif qui ait été à ce jour massifié.

Les projets ENT visent à constituer un socle pour un développement cohérent du numérique éducatif et à mettre entre les mains des écoles et des établissements scolaires un moyen de choisir et structurer leur offre de services numériques dans le cadre de leurs missions éducatives, en garantissant la protection des données à caractère personnel.

Les ENT ne sont pas seulement des ensembles fonctionnels composés de « services socle » sur lesquels reposent l'ensemble des « services utilisateur », ils ont également un rôle important d'urbanisation.
Au sein de ces espaces structurants, la logique des services tiers est celle de l'intégration horizontale et de la modularité. Le caractère recommandé de certaines fonctions n'implique pas pour autant leur intégration verticale. Il est possible de remplacer certains des services intégrés par des services tiers spécialisés, pour lesquels l'ENT fournit une possibilité d'intégration et d'unité fonctionnelle satisfaisante.

Une réduction des inégalités entre les écoles et les établissements

Si l'on est passé en une douzaine d'années du stade expérimental à un déploiement quasi généralisé, c'est bien que les enjeux sont partagés par tous les acteurs de la vie éducative : égalité des chances, ouverture des écoles et des établissements scolaires sur l'extérieur par dotation de matériel et de services performants pour décupler les possibilités pédagogiques et éducatives.

L'ENT est la pierre angulaire entre les infrastructures et les équipements, les ressources pédagogiques et les usagers ; il rend utilisable dans et en dehors de l'École les ressources numériques et les contenus pédagogiques.

Les projets d'espaces numériques de travail visent ainsi à réduire les inégalités entre les écoles et entre les établissements.

Une communauté d'utilisateurs

Désormais ancrés dans le paysage du numérique éducatif, les ENT favorisent l'émergence de réseaux d'utilisateurs appartenant à des univers différents autour de centres d'intérêt et de projets communs scolaires et périscolaires. Ils constituent un élément clé de la personnalisation des parcours, de l'accompagnement éducatif, de l'accès aux ressources d'apprentissage, du lien avec les familles et du soutien à la parentalité.

Un aménagement numérique du territoire

En favorisant les synergies entre les pratiques éducatives, les ENT participent à l'aménagement numérique du territoire. Ils interviennent notamment, au travers de concepts clés tels que l'encouragement au développement de services numériques, au service des missions de l'École, et l'offre d'outils pédagogiques performants et accessibles, pour répondre à l'exigence d'un accès partagé aux savoirs ou encore le développement de nouveaux usages et de services liés au numérique éducatif, en particulier utiles à la modernisation des services publics et à l'amélioration des services rendus aux acteurs du système scolaire.

Archive : Intervention d'Alain Séré, IGEN,  «Espace numérique de travail : quels enjeux pour le système éducatif ?» (20 novembre 2009, Educatice, journée porteurs de projet ENT)

Mis à jour le 06 décembre 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent