Lutte contre le décrochage scolaire

Mission de lutte contre le décrochage

La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) s'intègre dans les réseaux de partenaires des plates-formes de suivi et d'appui de l'Education nationale et notamment le réseau formation qualification emploi (FOQUALE).

Assumer le suivi

Lorsque la rupture avec l'École ne permet plus à la communauté éducative de l'établissement d'assumer le suivi du jeune qui décroche du système de formation initiale, un accompagnement par la mission de lutte contre le décrochage est proposé. 

La mission de lutte contre le décrochage agit dans les domaines de la prévention et de l'intervention. La MLDS s'est substituée à la mission générale d'insertion. Les personnels spécifiques s'efforcent d'offrir à chacun des solutions individualisées, avec, par exemple, l'appui du réseau des Greta.

L'objectif est de permettre le maintien dans une formation menant à un diplôme professionnel comme le prévoit le code de l'Éducation :
Articles L.122-2 et L122-3

Un moment stratégique, le bilan-positionnement

Un bilan-positionnement est proposé au jeune décroché. Il est l'occasion de présenter les possibilités d'aide au regard de l'offre de formation nouvelle chance de l'Éducation nationale.

L'alternative est la suivante :

La loi fait obligation à chaque établissement d'enseignement du second degré, y compris les centres de formation d'apprentis et les sections d'apprentissage, de transmettre les coordonnées de leurs anciens élèves ou apprentis sortant sans diplôme du système de formation initiale à des personnes et organismes désignés par le président du conseil régional ainsi qu'à la mission locale pour l'insertion professionnelle et sociale des jeunes.

Des exemples d'actions des MLDS des CSAIO dans les académies

La mission de lutte contre le décrochage agit dans les domaines de la prévention et de l'intervention. La MLDS s'est substituée à la mission générale d'insertion.

Mis à jour le 02 mai 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent