Organisations multilatérales

UNESCO

Créée en 1945, l'Organisation des Nations-Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a pour mission de participer à l'édification de la paix, à l'élimination de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel par l'éducation, les sciences, la culture, la communication et l'information dans le monde.

Son siège est à Paris.

Grâce à son action dans le domaine de l'éducation, l'UNESCO contribue au renforcement du concept de citoyenneté mondiale, de tolérance et d'engagement civique et de développement durable. Elle favorise le dialogue interculturel et la reconnaissance de la diversité culturelle, sources de cohésion sociale.

Éducation 2030

Le Rapport mondial du suivi Éducation pour tous, 2000-2015 : progrès et enjeux a permis de constater que, depuis 2000, des progrès ont été accomplis à l'échelle mondiale dans le domaine de l'éducation mais que les objectifs alors définis n'ont pas été pleinement atteints.

En 2015, un nouvel agenda, nommé " Éducation 2030 " a été défini. Il fait partie du programme de développement durable de l'ONU dont il constitue le quatrième des Objectifs de développement durable (ODD4). il vise à "assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d'égalité, et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie".

Adoptée lors de la conférence mondiale qui s'est tenue en Corée en mai 2015, la Déclaration d'Incheon rappelle les objectifs de développement durable en matière d'éducation. Le cadre Éducation 2030, approuvé en octobre de la même année, propose des stratégies de mise en œuvre qu'il s'agisse de renforcer les politiques publiques en matière d'éducation, de développer l'équité, l'inclusion et l'égalité entre les femmes et les hommes ou encore de favoriser l'éducation et la formation de tous dont les adultes.

Déclaration d'Incheon et Cadre d'action " Vers une éducation inclusive et équitable de qualité et un apprentissage tout au long de la vie pour tous "

La Commision nationale française pour l'UNESCO

En France, la Commission nationale française pour l'UNESCO (CNFU) a deux missions.

Contribuer au renforcement de l'influence française, intellectuelle et programmatique, à l'UNESCO : 

  • mobiliser les capacités d'expertise françaises au profit de l'action de l'UNESCO ;
  • animer le réseau administratif correspondant aux champs de compétence de l'UNESCO (ministères, grands établissements publics, collectivités locales, etc.) ;
  • servir de laboratoire et de lieu d'échanges d'idées en lien avec l'agenda de l'UNESCO (comités, groupes de travail, chaires UNESCO, etc.) ;
  • être une force d'évaluation et de proposition destinée à nourrir et renouveler les programmes de l'UNESCO.

Promouvoir le rôle de l'UNESCO et de ses valeurs auprès de la société française :

  • informer et sensibiliser sur l'UNESCO et ses actions ;
  • veiller à la mise en œuvre des programmes de l'UNESCO en France ;
  • coordonner et animer, à l'échelle nationale, les réseaux mis en place par l'UNESCO pour faire connaître leurs programmes tel que le réseau des écoles associées ;
  • renforcer les coopérations avec la société civile (associations, secteur privé) ;
  • initier et mettre en œuvre des coopérations internationales dans les domaines de compétences de l'UNESCO avec les autres commissions nationales et d'autres organisations (Union Européenne, Conseil de l'Europe, Organisation internationale de la Francophonie, etc.).

En savoir plus sur les publications de l'UNESCO.

Mis à jour le 11 août 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent