L'autonomie et l'initiative

Enseigner l'éducation physique et sportive à l'école élémentaire

L'éducation physique et sportive occupe une place importante dans les activités scolaires au cycle 2 comme au cycle 3. Les activités physiques, sportives et artistiques contribuent à l'acquisition du socle commun de connaissances et de compétences.

Un horaire modulable dans le temps

La grille horaire de l'école élémentaire prévoit pour l'EPS un volume annualisé de 108 heures (soit une moyenne hebdomadaire de 3 heures). Les enseignants et les équipes d'école peuvent organiser son enseignement en fonction des projets pédagogiques et des diverses ressources ou contraintes locales, avec des blocs horaires qui peuvent être adaptés au fil des semaines et de l'année scolaire.

Une progressivité des objectifs et des pratiques

D'abord à l'école maternelle dans le domaine "agir et s'exprimer avec son corps" , puis à l'école élémentaire, l'EPS vise le développement puis le perfectionnement des capacités motrices.

Le cycle 2 offre une première initiation aux activités physiques, sportives et artistiques. Cette approche est ensuite approfondie et davantage spécifiée au cycle suivant. Le lien est ainsi établi vers les pratiques sociales, notamment les sports et les activités artistiques et le patrimoine culturel qu'ils représentent.

La pratique des activités est organisée sur les années de chaque cycle en exploitant les ressources locales.

Les enseignants peuvent aussi organiser les différents apprentissages à travers des activités interdisciplinaires ou transversales incluant des pratiques physiques. Cette souplesse est à apprécier néanmoins à la mesure des compétences visées et de l'évaluation des acquis des élèves.

L'acquisition progressive du « savoir nager » dans la réalisation d'une performance mesurée et l'adaptation à l'environnement aquatique fait partie des connaissances et des capacités essentielles définies par le socle commun.

Un apprentissage de la responsabilité

Tout en répondant au besoin et au plaisir de bouger de l'enfant, l'éducation physique et sportive lui permet de développer le sens de l'effort et de la persévérance.

Elle permet aux élèves d'apprendre à mieux se connaître et à mieux connaître les autres ; elle constitue un contexte favorable pour l'éducation à la responsabilité et à l'autonomie en permettant aux élèves de mettre en actes des valeurs morales et sociales fondamentales comme le respect des règles collectives ou le respect de soi-même et d'autrui.

Les activités physiques et sportives sont aussi des temps d'activités propices pour apprendre à mieux connaître son corps. L'EPS contribue ainsi à l'éducation à la santé et à la sécurité, en permettant à l'élève d'apprendre à gérer sa prise de risque et à apprécier les conséquences de ses choix, en agissant dans des environnements variés.

Natation scolaire

La circulaire publiée au Bulletin officiel n°28 du 14 juillet 2011 abroge et remplace la circulaire 2004-139 modifiée du 13 juillet 2004 à compter de la rentrée scolaire 2011.

Elle présente en annexe 1, les connaissances et capacités visées à chacun des trois paliers du socle commun et donne des indications pour l'évaluation progressive du savoir nager.
Circulaire n°2011-090 du 7-7-2011

 

Informer sur le rôle de l'EPS à l'école

L'éducation physique et sportive à l'école
Document vidéo proposé par l'académie de Paris.
Cet outil d'information met en avant les enjeux du sport à l'école et explique l'importance de l'éducation physique et sportive pour l'enfant : développement physique, apprentissage de l'initiative et de l'esprit d'équipe.
Il peut être diffusé lors de réunions de parents d'élèves et faciliter les échanges entre parents et enseignants.

Mis à jour le 02 janvier 2012
Partager cet article
fermer suivant précédent