Scolarisation des élèves handicapés

L'accès aux études supérieures

En lycée

Les élèves handicapés qui souhaitent poursuivre leur formation dans une classe post-baccalauréat (BTS, par exemple) d'un lycée ou d'un lycée professionnel peuvent continuer à bénéficier, dans les mêmes conditions que dans le cycle secondaire, d'un projet individuel.

En université

Dans chaque université, des actions spécifiques sont conduites pour favoriser l'accueil d'étudiants handicapés :

  • accessibilité des locaux, y compris restauration et hébergement (dans de nombreuses universités) ;
  • services d'accueil ;
    • aides pédagogiques : tutorat, soutien, preneurs de notes, interprètes en langue des signes, codeurs en langage parlé complété (LPC) selon les handicaps et les université ,
    • aides techniques.

Par ailleurs, le décret n° 2005-1617 du 21 décembre 2005 prévoit les aménagements des examens et concours de l'enseignement supérieur pour les candidats présentant un handicap.

Des actions sont également conduites pour favoriser l'insertion professionnelle des étudiants handicapés au terme de leur formation.

Dans chaque université, un responsable de l'accueil des étudiants handicapés a été désigné. Son travail consiste à coordonner les mesures permettant de répondre à chaque situation individuelle.

Conseil : avant l'inscription universitaire, se renseigner auprès de la cellule universitaire d'information et d'orientation ou du service de la scolarité de l'UFR (unité de formation et de recherche) concernée. La liste des responsables de l'accueil des étudiants handicapés de toutes les universités est disponible sur le site education.gouv.fr
Consulter la liste des responsables de l'accueil des étudiants handicapés

Mis à jour le 28 octobre 2010
Partager cet article
fermer suivant précédent