Enquête sur l'enseignement secondaire supérieur dans les pays de l'OCDE

Pologne

Cycle secondaire inférieur (« collège »)

Nombre d'années : 3 ans
Age "normal" en fin de cycle : 16 ans

Cycle secondaire supérieur (« lycée »)

Nombre d'années : 3 ans (sauf technikum : 4 ans et école professionnelle fondamentale qui peut durer 2 ans)
Age "normal" en début de cycle : 16 ans
Age "normal" en fin de cycle : 19 ans

Existe-t-il une classe indifférenciée (comme l'est notre classe de seconde) ?

Oui

A quel niveau ?

Il existe des classes non profilées tout au long du cursus mais elles sont exceptionnelles.

Filières/voies/séries possibles : générale, technologique, professionnelle, spécialisée (composée d'un petit nombre de disciplines), etc.

Il y a, en Pologne, 4 types d'établissements secondaires supérieurs (après le collège) :
Lycée d'enseignement général (LO) : jusqu'à 4 matières proches (ex. mathématiques, physique, informatique) peuvent être associées pour constituer une voie. On consacre à ces matières plus d'heures d'enseignement que le nombre d'heures standard. Chaque établissement est libre de constituer autant de cursus qu'il souhaite (sous réserve de validation par l'autorité de tutelle pédagogique).
Lycée à profils (LP) : différents profils techniques et professionnels existent. L'enseignement est plutôt théorique.
Technikum (4 ans) : enseignement technique spécialisé
Ecole professionnelle fondamentale dit ZSZ (2 à 3 ans) : enseignement professionnel pratique avec le travail en ateliers et des stages en entreprise.

L'enseignement professionnel est-il sous statut scolaire ou d'apprentissage ?

Les établissements professionnels : lycée à profils (LP), technikum, école professionnelle fondamentale (ZSZ), sont sous statut scolaire, dépendent du Ministère de l'éducation nationale

Existe-t-il des options? Sous quelle forme ?

Oui, sous la forme de classes ou d'ateliers obligatoires. Elles sont beaucoup plus fréquentes dans les écoles privées que publiques.

Les cursus sont nationaux, régionaux, d'établissement ou individualisés (composés par l'élève), etc ?

Il y a toutes sortes de cursus basés sur le socle commun et respectant le référentiel des programmes d'enseignement : par ex. les classes avec les programmes dits « d'auteur » composés par les enseignants.

L'orientation au cycle secondaire (« collège + lycée »)

Quand se fait l'orientation (ou le choix par l'élève) vers une poursuite d'études ou la sortie du système scolaire ?Dans le cas d'une poursuite d'études dans le cycle secondaire supérieur, quand se fait l'orientation vers une série/filière?

Dans les collèges, l'orientation n'existe pas vraiment.
En fait, tout est conditionné par le baccalauréat où il faut présenter 3 matières à l'écrit (dont une au choix qui sera à partir de 2010 remplacée par les mathématiques) et 2 matières à l'oral (les mêmes qu'à l'écrit). Les autres matières sont facultatives.
Le choix des matières par l'élève se fait en septembre précédant les épreuves (en mai et juin de la classe terminale).
L'élève choisit son profil/son cursus à l'entrée au lycée mais ce n'est pas aussi déterminant qu'en France.

Existe-t-il un diplôme ou certificat de fin de cycle secondaire inférieur (comme notre diplôme national du brevet) ? Est-il obligatoire pour accéder au cycle secondaire supérieur ?

Non, à la fin du collège et pour faire valider son cursus de collège, chaque élève doit passer un test qui a une valeur indicative.

Certification de fin d'études secondaires

Existe-t-il un diplôme ou certificat de fin d'études secondaires ?

Oui, c'est le diplôme de baccalauréat dit "matura" ou "swiadectwo dojrzalosci".

Est-il national, régional, d'établissement ?

Il est national.

Ce diplôme ou certificat donne-t-il accès de plein droit à l'enseignement supérieur ? Existe-t-il un examen supplémentaire pour accéder à l'enseignement supérieur ?

Cela ne dépend que de l'établissement d'enseignement supérieur. Il y a 3 cas de figure :
1. Admission sur présentation du diplôme de baccalauréat
2. Admission sur présentation du diplôme de baccalauréat + un examen d'entrée (concerne souvent les établissements d'élite ou spécifiques p.ex. artistiques qui vérifient les prédispositions)
3. Inscription sans besoin de présenter un diplôme quelconque 

Répartition public/privé au cycle secondaire supérieur (« lycée »)
Source : Eurydice

Pourcentage d'enseignement publi : 97%

Financement par l'Etat : 100% via les collectivités locales (municipalités)
Financement par les régions : dépenses d'investissement
Financement par les municipalités : dépenses d'investissement

Pourcentage d'enseignement privé : 3%

L'Etat finance les écoles privées qui appliquent les programmes nationaux.

 

Source : ministère de l'Éducation nationale et ambassade de France en Pologne (2009)

 

Mis à jour le 28 juillet 2010
Partager cet article
fermer suivant précédent