Enquête sur l'enseignement secondaire supérieur dans les pays de l'OCDE

Nouvelle-Zélande

Cycle secondaire unique

Il n'existe en Nouvelle-Zélande qu'un cycle secondaire unique, de 5 années (qui suivent les 8 années d'éducation dite « primaire »).
Les 3 dernières années du cycle secondaire (Années 11, 12 et 13) se distinguent cependant des deux premières dans la mesure où les élèves commencent à passer les épreuves du certificat de fin d'études secondaires (NCEA - National Certificate of Educational Achievement), dont la passation s'effectue sur trois années (cf. plus bas, partie 4).

Nombre d'années : 5

Age "normal" en début de cycle secondaire : 13 ans

Age "normal" en fin de cycle secondaire : 18 ans

Existe-t-il une classe indifférenciée (comme l'est notre classe de seconde) ?

Toutes les classes sont indifférenciées dans la mesure où ce sont les établissements qui déterminent librement les enseignements proposés, avec un système d'options (cf. plus bas, partie 3).

Filières/voies/séries possibles : générale, technologique, professionnelle, spécialisée (composée d'un petit nombre de disciplines), etc.

Non

L'enseignement professionnel est-il sous statut scolaire ou d'apprentissage ?

L'enseignement professionnel est sous statut mixte, dispensé pour partie dans certains établissements et pour partie dans des centres d'apprentissage extérieurs au système scolaire.

Existe-t-il des options? 

Le système néo-zélandais fonctionne principalement sur la base d'options individualisées (cf. plus bas, partie 3).

Les cursus sont nationaux, régionaux, d'établissement ou individualisés (composés par l'élève), etc ?

Les deux cursus (le New Zealand Curriculum, pour les écoles qui enseignent en anglais, et Te Matauranga o Aotearoa, pour les écoles qui enseignent en maori, la langue du peuple néo-zélandais indigène) sont nationaux, mais le Ministère de l'Education offre une souplesse qui permet :
- aux établissements, d'offrir une gamme de matières adaptée aux besoins et aux intérêts de leurs communautés ;
- aux enseignants, de préparer leurs cours selon les besoins et les intérêts de leurs élèves ;
- aux élèves, de composer leurs parcours individualisés.
Ainsi, au niveau lycée, aucune matière n'est décrétée obligatoire par le Ministère, mais les établissements eux-mêmes peuvent choisir de rendre certaines matières obligatoires. Dans la pratique, les établissements prennent rarement la peine de décréter que l'anglais, les mathématiques et les sciences sont obligatoires, mais la quasi-totalité des élèves suivent ces enseignements.
A la place, le Ministère encadre les enseignements en déterminant d'une part, des objectifs à atteindre dans chaque « aire d'apprentissage » (« Learning Area ») des deux cursus nationaux, et d'autre part, les compétences et connaissances requises pour le NCEA.
Le Ministère fournit également aux enseignants et aux établissements du matériel pédagogique et des formations professionnelles.

L'orientation au cycle secondaire  (« collège + lycée »)

Quand se fait l'orientation (ou le choix par l'élève) vers une poursuite d'études ou la sortie du système scolaire ?Dans le cas d'une poursuite d'études dans le cycle secondaire supérieur, quand se fait l'orientation vers une série/filière?

Si la structure scolaire néo-zélandaise au niveau secondaire n'exige pas le suivi d'une série ou d'une filière spécifique, les élèves doivent toutefois effectuer en début d'année un choix de matières à étudier, en dehors des matières parfois rendues obligatoires par les établissements, et se construisent ainsi des filières personnalisées, axées par exemple sur les arts, les langues ou les sciences.
Au moment où ils effectuent leur choix, à l'âge de 15 ans, les élèves sont encouragés à penser à leurs études supérieures et à choisir les matières qui leurs seront utiles pour réaliser leurs projets.

Existe-t-il un diplôme ou certificat de fin de cycle secondaire inférieur (comme notre diplôme national du brevet) ? 

Il n'existe pas dans le cycle secondaire unique de diplôme ou certificat autre que le NCEA .

Certification de fin d'études secondaires

Existe-t-il un diplôme ou certificat de fin d'études secondaires ?

Le NCEA est divisé en trois niveaux, que les élèves passent généralement successivement à la fin de chacune de leurs trois dernières années - le niveau 3 étant passé généralement en fin de scolarité.
Le NCEA n'est pas en soi un diplôme de fin d'études secondaires, mais plutôt une photographie du niveau atteint en fin de scolarité.
C'est un examen modulaire : l'élève est libre de choisir les matières qu'il veut passer, et leur nombre (le plus souvent, entre 5 et 7). Il peut également, dans une certaine mesure, choisir de relever le niveau de difficulté des matières dans lesquelles il excelle.

Existe-t-il un examen supplémentaire pour accéder à l'enseignement supérieur ?

Non. Cependant, avant d'avoir 20 ans, un élève n'est admis dans l'enseignement supérieur que s'il a atteint un certain niveau au NCEA (« University Entrance Level »).

Répartition public/privé au cycle secondaire supérieur (« lycée »)

Pourcentage d'enseignement public

93.5% des élèves des années 11, 12 et 13 étudient dans les établissements publics, qui comprennent les écoles dites « intégrées » (dont la plupart sont des écoles catholiques - 12% des écoles).
En principe, le Gouvernement finance les établissements publics à 100%, mais ceux-ci ont la permission d'accepter des dons (des familles notamment), et de collecter des fonds supplémentaires.

Pourcentage d'enseignement privé

6.5% des élèves des années 11, 12 et 13 étudient dans les établissements privés. Les établissements privés reçoivent 10 à 20% de leurs fonds du Gouvernement.

Source : ministère de l'Education nationale et ambassade de France en Nouvelle-Zélande

 

Mis à jour le 28 juillet 2010
Partager cet article
fermer suivant précédent