Enquête sur l'enseignement secondaire supérieur dans les pays de l'OCDE

Mexique

Cycle secondaire inférieur (« collège »)

Nombre d'années : 3
Age "normal" en fin de cycle : 15 ans
Dans la législation mexicaine, le terme de la scolarité obligatoire n'est pas fixé par l'âge (comme en France, par exemple) mais par le niveau scolaire à atteindre : en l'occurrence la fin des études de collège.

Cycle secondaire supérieur (« lycée »)

Age "normal" en début de cycle : 16 ans
Age "normal" en fin de cycle : 18 ans

Existe-t-il une classe indifférenciée (comme l'est notre classe de seconde) ?

Non

Filières/voies/séries possibles : générale, technologique, professionnelle, spécialisée (composée d'un petit nombre de disciplines), etc.

Il existe trois modalités d'enseignement secondaire supérieur au Mexique : général, technologique et professionnel.

L'enseignement professionnel est-il sous statut scolaire ou d'apprentissage ?

L'enseignement professionnel est sous statut scolaire. Il n'existe pas de statut d'apprentissage au Mexique, en l'état actuel de la législation.

Existe-t-il des options? 

Le projet de réforme instituant un nouveau "système national de baccalauréat" prévoit plusieurs niveaux de différenciation des parcours scolaires : en fonction du type d'enseignement suivi et par conséquent selon le type d'établissement fréquenté (lycée d'enseignement général, technologique ou professionnel); en fonction de la "spécialisation" choisie et des programmes mis en oeuvre, pour chaque type d'enseignement, à l'échelle des états fédérés; en fonction enfin des projets d'établissement.

Les cursus sont nationaux, régionaux, d'établissement ou individualisés (composés par l'élève), etc ?

Les cursus sont actuellement "éclatés" : l'objet de la réforme en cours est de conférer une véritable identité à l'enseignement secondaire supérieur mexicain là où pour l'heure on ne trouve aucune cohérence d'ensemble, ni aucune lisibilité de l'offre scolaire.
La réforme prévoit différents niveaux de mise en oeuvre des cursus : un cadre et un tronc commun nationaux; des programmes régionaux, au plan des états fédérés; des aménagements locaux, dans le cadre des projets d'établissement; et bien sûr, en fonction du type d'enseignement suivi et des spécialisations proposées.

L'orientation au cycle secondaire  (« collège + lycée »)

Quand se fait l'orientation (ou le choix par l'élève) vers une poursuite d'études ou la sortie du système scolaire ?

Le pallier d'orientation se situe à la fin du collège. A leur entrée au lycée, les élèves ont fait le choix de l'enseignement qu'ils vont suivre : général, technologique ou professionnel.
Ce choix est dicté davantage par des considérations d'ordre économique, social et culturel que par des considérations à caractère scolaire, fondées notamment sur les acquis, les résultats et le potentiel des élèves.

Dans le cas d'une poursuite d'études dans le cycle secondaire supérieur, quand se fait l'orientation vers une série/filière?

L'orientation se fait en fin de collège. Les élèves qui postulent à l'entrée au lycée d'enseignement général (appelé "preparatoria" car il s'agit d'un enseignement propédeutique débouchant sur le supérieur) passent un concours et font l'objet d'un classement.

Existe-t-il un diplôme ou certificat de fin de cycle secondaire inférieur (comme notre diplôme national du brevet) ? 

Oui, le "Certificado de Secundaria" (Certificat d'études secondaires") qui atteste de la réussite au collège.

Est-il obligatoire pour accéder au cycle secondaire supérieur ?

Oui.

Certification de fin d'études secondaires

Existe-t-il un diplôme ou certificat de fin d'études secondaires ?

Oui, le "Bachillerato".

Est-il national, régional, d'établissement ?

Il s'agit d'un diplôme d'établissement, délivré par le conseil des professeurs au vu des résultats de l'élève au lycée .

Ce diplôme ou certificat donne-t-il accès de plein droit à l'enseignement supérieur ? 

Oui et non. Tout dépend du type de lycée qui le délivre. Les lycées au Mexique, en effet, relèvent de différentes tutelles administratives : des universités, des "collèges" (soit des réseaux institutionnels), des secrétariats à l'éducation des états fédérés, etc. Les bacheliers issus des lycées (preparatorias) placés sous la tutelle d'une université, publique ou privée, ont automatiquement accès à l'enseignement supérieur dispensé par cette même université. Pour tous les autres, l'accès à l'enseignement supérieur se fait par le biais d'un concours d'entrée.

Existe-t-il un examen supplémentaire pour accéder à l'enseignement supérieur ?

Oui, un concours d'entrée dont ne sont dispensés que les bacheliers issus d'un lycée placé sous la tutelle d'une université, quand ils demandent à être admis dans cette même université.

Répartition public/privé au cycle secondaire supérieur (« lycée »)

Pourcentage d'enseignement public : 80%

Financement par l'Etat fédéral : 25%
Financement par les Etats fédérés ( régions ) : 40%
Financement par les universités autonomes publiques : 15%
Financement par les municipalités : % (seule la ville de Mexico participe au financement de quelques lycées).

Pourcentage d'enseignement privé : 20%

Financement par les entreprises : 0 % (marginal s'il existe)
Financement par les familles : 100%

 

Source : ministère de l'Éducation nationale et ambassade de France au  Mexique (2009)

 

Mis à jour le 28 juillet 2010
Partager cet article
fermer suivant précédent