Collège

Dispositifs spécifiques au collège

Le collège doit permettre à chaque élève de développer ses compétences et d'exprimer son potentiel tout en tenant compte des situations spécifiques. Des dispositifs variés permettent d'accompagner l'ensemble des élèves.

Un élève déjà scolarisé dans une classe ordinaire, mais ayant ayant des difficultés dans les apprentissages, peut se voir proposer des actions dans le cadre d'un programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) ou d'un plan d'accompagnement personnalisé (PAP).

Pour d'autres besoins plus spécifiques, des dispositifs peuvent être mis en place.

Accompagner l'inclusion scolaire au collège

L'école et le collège permettent à des élèves à besoins éducatifs particuliers d'être accompagnés dans des dispositifs visant à favoriser leur inclusion. Ces dispositifs permettent aux élèves de fréquenter les classes du collège tout en bénéficiant d'un enseignement adapté correspondant à leurs besoins identifiés.

  • Les enseignements généraux et professionnels, dispensés dans les Segpa et les Erea, accueillent des élèves présentant des difficultés scolaires graves et persistantes auxquelles n'ont pu remédier les actions de prévention, d'aide et de soutien organisées durant les cycles 1, 2 et 3. Une pré-inscription est possible dès la 6ème.
  • Des élèves en situation de handicap peuvent bénéficier d'une scolarisation en unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS) au sein d'un collège. Lorsque le handicap nécessite un accompagnement plus particulier ne pouvant être dispensé au sein d'un collège, l'élève peut se voir proposer une scolarisation en établissement médico-social.
  • Les unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants (UPE2A) permettent aux élèves allophones nouvellement arrivés (EANA) en France d'être accompagnés dans l'apprentissage du français langue seconde tout en bénéficiant, de façon personnalisée, des enseignements dispensés dans leur classe d'inscription. Des dispositifs de soutien linguistique peuvent être organisés de façon temporaire en fonction des situations locales.
  • Les enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs (EFIV) peuvent bénéficier, en fonction de leur situation et de leurs besoins, d'un accompagnement dans une unité pédagogique spécifique. Ce dispositif est organisé avec souplesse afin de permettre des temps de présence en classe ordinaire et des temps de regroupement.

Encourager la motivation des collégiens

Les élèves ont la possiblité de bénéficier de dispositifs leur permettant d'étendre leur champ de compétences.

  • Une découverte approfondie du monde économique et professionnel peut être proposée par l'intermédiaire des dispositifs d'initiation aux métiers en alternance (DIMA) ou en classe de 3ème « prépa-pro ».
  • Lorsqu'un élève souhaite développer ses compétences dans les domaines artistiques ou culturels, des classes à horaires aménagés sont proposées dans certains collèges. Elles permettent un allégement de l'emploi du temps afin de dégager des heures pour permettre à l'élève d'assister à un enseignement spécifique organisé dans le cadre de partenariats agréés par la DAAC (conservatoire de musique, théâtre, danse par exemple).

Lutter contre le décrochage au collège

Lorsqu'un collégien, ayant bénéficié de toutes les mesures d'accompagnement et de soutien, présente des signes de rupture scolaire, un accueil en dispositif relais peut être envisagé. Les classes relais et les ateliers relais sont deux dispositifs d'accueil temporaire d'élèves en groupe réduit dans lesquels un encadrement et un accompagnement particuliers sont organisés. La construction des activités à conduire avec ces élèves est menée conjointement avec le collège d'origine, dans lequel un enseignant tuteur est en contact régulier avec l'élève concerné afin de favoriser le retour dans sa classe en fin de dispositif.

Mis à jour le 17 juin 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent