Orientation

Le livret de compétences expérimental
expérimentation 2010-2012

L'expérimentation d'un livret de compétences est une des mesures essentielles du plan Agir pour la jeunesse annoncé par le président de la République le 29 septembre 2009. Le livret de compétences expérimental doit être le vecteur d'une orientation positive et permettre à chaque jeune de mieux identifier ses aspirations et son potentiel et de les valoriser dans la construction de son parcours de formation et de ses choix d'orientation.

Prévue par l'article 11 de la loi relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie du 24 novembre 2009, l'expérimentation débute à la rentrée scolaire 2010 dans 166 établissements scolaires dont 140 relevant du ministère de l'Éducation nationale et 26 relevant du ministère chargé de l'Agriculture. L'expérimentation fera l'objet d'une évaluation et donnera lieu à un rapport au Parlement en septembre 2012.

Objectifs

Le livret de compétences expérimental est au service du jeune, élève ou apprenti, de l'établissement expérimentateur. Il est construit pour :

  • valoriser toutes les compétences du jeune, ses compétences acquises dans le cadre scolaire, ses compétences acquises dans le cadre extrascolaire (dans le cadre associatif, familial, etc.);
  • rendre le jeune acteur de ses apprentissages, de sa formation et de son orientation en contribuant à développer son autonomie, en lui donnant l'occasion de mieux s'auto-évaluer, et de conduire une réflexion plus éclairée sur ses choix possibles d'orientation;
  • être le vecteur d'une complémentarité nouvelle entre l'établissement scolaire et ses partenaires, notamment les associations de jeunesse et d'éducation populaire, les partenaires économiques;
  • servir lors des phases d'orientation, d'affectation et d'admission.

L'implication personnelle du jeune et celle de sa famille, sont ainsi prépondérantes pour l'efficacité de la démarche et de l'outil.

Contenus

Le livret de compétences expérimental a pour objectif de permettre au jeune, tout au long de son parcours de formation :

  • d'enregistrer l'ensemble des compétences acquises dans le cadre de l'éducation formelle : toutes les connaissances, capacités et attitudes acquises durant les enseignements, au-delà des acquis disciplinaires ou durant les activités éducatives organisées dans le cadre scolaire, ainsi que les expériences d'ouverture européenne et internationale et de mobilité, individuelle ou collective, réalisations, participations et engagements que le jeune aura pu mener dans ce cadre;
  • d'enregistrer l'ensemble des compétences acquises hors du cadre scolaire : les connaissances, capacités et attitudes acquises dans le cadre d'engagement associatif ou dans le cadre privé, notamment familial, ainsi que les réalisations, participations et engagements que le jeune aura pu y conduire;
  • de retracer les expériences de découverte du monde professionnel et de découverte des voies de formation, de recueillir les éléments qui concourent à la connaissance de soi, à l'autoévaluation et alimentent la réflexion du jeune sur son orientation.

Il prend la forme d'un portfolio numérique national, développé à partir du webclasseur de l'ONISEP et disponible dans les établissements expérimentateurs dès la rentrée 2010. Les délégations régionales de l'onisep sont l'interlocuteur des établissements pour la prise en main du livret de compétences expérimental et son utilisation.

Démarche

Le livret de compétences a pour originalité d'être construit progressivement par le jeune lui-même, accompagné des enseignants, des associations ou organisations professionnelles partenaires de l'établissement, en collaboration étroite avec les parents. Il englobe et complète les dispositifs existants.
Il se distingue du livret personnel de compétences :

  • parce qu'il est construit par le jeune lui-même, le livret personnel de compétences du socle commun étant placé sous la seule responsabilité des enseignants;
  • parce qu'il recense les compétences acquises hors du champ scolaire et que le champ des aptitudes et compétences sera défini par les acteurs de l'expérimentation tandis que le livret personnel de compétences est mis en œuvre dans le respect des règles du socle commun de connaissances et de compétences.

Il tient lieu de Passeport-Orientation-Formation dans les collèges et lycées expérimentateurs. Le livret doit pouvoir valoriser les parcours de tous les jeunes y compris ceux qui ne sont pas en situation de développer des activités hors du cadre de l'éducation formelle afin de favoriser l'égalité des chances dans les procédures d'orientation et dans la construction du parcours de formation et d'insertion du jeune.

Les acteurs de l'expérimentation

L'expérimentation du livret de compétences expérimental a débuté à la rentrée scolaire 2010 dans 166 établissements scolaires publics et privés du second degré, dont 140 relevant du ministère de l'éducation nationale et 26 relevant du ministère chargé de l'agriculture. Ils bénéficient d'un soutien financier du fonds d'expérimentation pour la jeunesse.

  • Les établissements relevant du ministère de l'Éducation nationale sont répartis sur 25 académies et sont constitués de collèges, de lycées d'enseignement général et technologique, de lycées professionnels et de lycées polyvalents ou lycées des métiers. Un peu plus de 12 000 élèves seront concernés.
  • Les établissements relevant du ministère chargé de l'agriculture sont répartis sur 10 régions et sont constitués d'établissements public locaux d'enseignement et de formation professionnelle agricole, de lycées agricoles, de centres de formation d'apprentis, et de lycées professionnels agricoles. Un peu plus de 4 000 élèves et apprentis seront concernés.

L'expérimentation fait l'objet d'un suivi et d'une animation au niveau national qui prendra la forme de communications et d'un suivi des établissements. Une journée d'animation nationale sera organisée au printemps 2011. L'expérimentation est animée par les autorités académiques (recteurs/Draaf), en lien avec les directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale.

Évaluation de l'expérimentation

L'expérimentation du livret de compétences expérimental fera l'objet d'une évaluation conduite par la direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP).
L'évaluation portera sur des éléments qui sont autant de domaines pour l'innovation éducative :

  • les contenus du livret expérimental de compétences : manque, difficultés de compréhension...;
  • les méthodes de reconnaissance des acquis extrascolaires;
  • les conditions favorables à l'implication du jeune;
  • les conditions favorables à l'implication des parents;
  • les modalités d'accompagnement des jeunes, de prise en compte du livret lors des procédures d'orientation, de sa prise en compte d'affectation ou d'admission, de sa prise en compte dans l'insertion des jeunes.

L'évaluation des projets porte sur des éléments qui sont autant de domaines pour l'innovation éducative : méthode de reconnaissance des acquis extra-scolaires, modalités d'accompagnement des jeunes, conditions de l'appropriation du livret par les jeunes, conditions favorables à l'implication des parents, modalités de prise en compte du livret lors des procédures d'orientation, d'affectation et d'admission, etc.

Le calendrier de l'expérimentation

L'expérimentation se déroulera jusqu'au 30 juin 2012 dans les établissements participant à l'expérimentation.
Des rapports réguliers sont prévus au début de chaque année ainsi qu'un rapport final d'évaluation qui alimentera le rapport au Parlement prévu pour le 30 septembre 2012.

Un outil numérique pour accompagner les établissements dans l'expérimentation

Les établissements participant à l'expérimentation bénéficieront ainsi que leurs partenaires d'un outil numérique construit sur la base du Webclasseur de l'Onisep pour faciliter les échanges et donner aux jeunes les moyens d'enregistrer leurs compétences et de les faire valoir. L'outil sera évolutif et adaptable pour prendre en compte les souhaits des équipes, et des acteurs extérieurs.
Dès septembre 2010, cet outil permettra d'importer tous les documents que le jeune souhaite placer dans son livret de compétences expérimental ; il permettra à terme d'importer automatiquement tous les acquis institutionnels gérés par les applications nationales (diplômes, compétences du socle, B2i, ASSR...).

Ressources

Textes de référence

Loi relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie (Article 11) - Loi n° 2009-1437 du 24/11/2009

Loi relative au service civique (Article 8) - Loi n° 2010-241 du 10 mars 2010

Arrêtés et circulaires

Expérimentation d'un livret de compétences - Circulaire n°2009-192 du 28 décembre 2009 (BO n°1 du 7-1-2010)

Responsabilité et engagement des lycéens - Circulaire n° 2010-129 du 24 août 2010 (BO n°30 du 26-08-2010)

Ressources nationales

Direction générale de l'enseignement scolaire

  • Bureau des collèges (A1-2) : 01.55.55.13.53
  • Département Recherche-développement, innovation et expérimentation (DRDIE)
  • Secrétariat : 01.55.55.10.42

Ressources académiques

Délégations régionales de l'ONISEP

Diaporama

Diaporama « Mise en œuvre du livret de compétences expérimental »
Présentation de l'expérimentation du livret de compétences expérimental et des ressources disponibles pour les chefs d'établissements.

En savoir plus

Établissements participant à l'expérimentation
Arrêté du 19-8-2010 - BO n°36 du 7-10-2010

Mis à jour le 22 septembre 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent