Éducation à la citoyenneté en Angleterre, Écosse et France

L'évaluation

Comment évaluez-vous les effets de l'éducation à la citoyenneté ?

Angleterre

Trois commissions d'examen proposent des épreuves allégées (short course) dans la domaine de la Citoyenneté du certificat d'études secondaires sanctionnant la fin de la scolarité obligatoire (GCSE). Plus de 75.000 élèves ont été reçus dans cette discipline en juillet 2007. À partir de la session 2009, l'enseignement de la citoyenneté fera l'objet d'une évaluation à part entière qui aura la même valeur qu'une autre discipline dans le cadre des examens du GCSE. Les instances responsables des programmes scolaires préparent des cours de niveau baccalauréat (A'level) sur l'éducation à la citoyenneté qui pourront être chosis par les élèves dès septembre 2008.

France

L'évaluation des élèves : l'évaluation des compétences civiques et sociales qu'ils ont acquises ne peut se faire que dans des situations suffisamment globales et complexes. Il existe des attestations qui rendent compte des acquisitions des élèves en matière de sécurité routière et de formation aux premiers secours. Mais l'évaluation doit inclure des enseignements dans les différentes disciplines. La réflexion est en cours au collège en lien avec les thèmes de convergence. L'évaluation du projet éducatif : les établissements disposent de tableaux de bord. Des indicateurs nationaux (SIVIS) sont utilisés sur un échantillon d'établissements pour mesurer la violence. Des départements et des académies ont mis en place des indicateurs pour mesurer l'absentéisme. Un tableau de bord révélateur du climat scolaire d'un établissement peut rendre compte du bien-être des élèves, de leur implication dans la vie de l'établissement, de la dynamique éducative et mesurer ainsi les effets des actions éducatives.

Écosse

Auto-évaluation à tous les niveaux de la scolarité.

Mis à jour le 16 août 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent