Éducation à la citoyenneté en Angleterre, Écosse et France

Les cadres d'action

Quels sont les cadres, les instances ou les autres dispositifs qui facilitent ou contribuent à l'atteinte des finalités ?

Angleterre

L'éducation à la citoyenneté peut être enseignée comme une matière à part entière ou comme partie intégrante d'une matière plus large qui inclut l'éducation à la santé et au développement personnel et social (PSHE). Différentes disciplines se prêtent à l'éducation à la citoyenneté mais en particulier l'histoire, la géographie, "l'éducation aux religions" et l'anglais.

À l'école primaire, la citoyenneté est enseignée en tant que partie de l'éducation à la santé et comprend souvent des activités de groupes. Cela peut comprendre la prise de responsabilité comme l'environnement scolaire, le tutoring et la médiation, l'engagement dans la vie scolaire : conseils de délégués, conseils d'écoles, organisation d'événements liés aux causes humanitaires, accueil de délégations, de personnalités, la prise en charge d'activités avec des groupes de besoins et la capacité à trouver des informations dans leur quartier.

France

« L'éducation à la citoyenneté fait partie intégrante des missions de l'école ; elle constitue un apprentissage en termes de connaissances et de valeurs à transmettre, mais aussi de pratiques et de comportements ». Elle est enseignée à tous les niveaux de la scolarité.

  • À l'école maternelle et élémentaire, elle apparaît comme une composante majeure de la formation des élèves, dans la perspective d'acquérir à la fois des connaissances et des comportements et se définit comme une « instruction civique et morale ». L'école primaire développe le respect et la tolérance qui fondent les droits de l'homme et qui se traduisent au quotidien par le respect des règles de civilité et de politesse.
  • Au collège : à raison d'une heure hebdomadaire, l'éducation civique fait l'objet d'un enseignement cohérent et progressif. Le programme d'éducation civique dès la classe de sixième, assigne comme objectif premier à cet enseignement « l'acquisition des principes et des valeurs qui fondent et organisent la Démocratie et la République », faisant reposer sur « des savoirs et sur des pratiques » les contenus d'enseignement. Les valeurs sont « un idéal auquel se réfèrent les membres d'une communauté pour fonder leur jugement et leur conduite », elles peuvent ainsi dicter le comportement à la fois de l'individu mais aussi du citoyen. Les principes sont ce qui permet le fonctionnement global de la société et à ce titre, ils intéressent à la fois le citoyen et l'Etat, acteur et garant du bon fonctionnement de la société par le biais de la loi.
  • Au lycée : à raison de deux heures par quinzaine sur les trois niveaux du lycée, en s'appuyant sur la méthodologie du débat argumenté, la finalité de l'éducation civique, juridique et sociale est de permettre aux élèves d'apprendre à maîtriser l'argumentation.
    En seconde : réflexion sur la citoyenneté, en première : accent mis sur les institutions et les pratiques de la citoyenneté, en terminale : étude de la citoyenneté à l'épreuve du monde contemporain
  • Dans le cadre du socle commun de connaissances et de compétences, qui définit ce que chaque élève doit maîtriser avant la fin de la scolarité obligatoire, l'éducation à la citoyenneté a pour objectif de mettre en place un véritable parcours civique de l'élève, constitué de valeurs, de savoirs, de pratiques et de comportements dont le but est de favoriser une participation efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle, d'exercer sa liberté en pleine conscience des droits d'autrui, de refuser la violence. Organisé autour de sept compétences, le socle met l'accent sur les grandes compétences civiques et sociales et sur l'autonomie et l'initiative.

Remarque : de manière générale, il est attendu que « la prise en compte des questions de santé, de sécurité, de connaissances des risques... ne s'ajoute pas aux enseignements prévus par les programmes ; elle s'effectue au contraire dans le cadre de ceuxci pour conforter, chez l'élève, l'acquisition de connaissances et de compétences inhérentes aux différents champs disciplinaires, ainsi que des comportements qui en découlent ».

Dans le même esprit, au collège, des thèmes de convergence, comme la santé, la sécurité, l'environnement, doivent être abordés par toutes les disciplines d'enseignement, sans faire l'objet d'un enseignement supplémentaire.

Écosse

Il appartient à tous les enseignants d'intégrer l'éducation à la citoyenneté dans leurs enseignements.
La citoyenneté constitue le socle de toutes les disciplines, dans le cadre d'un enseignement et d'une éducation aux comportements fondés sur la transmission de valeurs. L'éducation à la citoyenneté s'inscrit dans la philosophie générale de l'école.
Par le passé, l'éducation à la citoyenneté était dispensée obligatoirement dans le cadre d'enseignements précis, tels que l'instruction religieuse et morale, le monde comtemporain, les langues, etc.

Mis à jour le 16 août 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent