Suivez-nous
École maternelle

Les domaines d'activités

Les apprentissages à l'école maternelle sont organisés en domaines d'activités : "s'approprier le langage", "découvrir l'écrit", "devenir élève", "agir et s'exprimer avec son corps", "découvrir le monde", "percevoir, sentir, imaginer, créer".


© Caroline Lucas - MEN

L'apprentissage de la langue française et devenir élève occupent une place particulière car ils conditionnent largement l'ensemble de apprentissages tout en s'appuyant sur les autres domaines. Cette organisation préfigure les sept grandes compétences du socle commun ainsi que le découpage en domaines d'enseignement puis en disciplines.

Découvrir le monde

À l'école maternelle, l'enfant découvre le monde proche, il apprend à prendre et à utiliser des repères spatiaux et temporels. Il observe, pose des questions et progresse dans la formulation de ses interrogations vers plus de rationalité. Il apprend à adopter un autre point de vue que le sien propre et la confrontation avec la pensée logique lui donne le goût du raisonnement. Il devient capable de compter, de classer, d'ordonner et de décrire grâce au langage et à des formes variées de représentation. Ce domaine se décompose en rubriques qui préfigurent les domaines disciplinaires à l'école élémentaire et les compétences du socle commun :

  • découvrir les objets, la matière et le vivant, qui sont les prémices d'une culture scientifique ;
  • découvrir les formes et les grandeurs, les quantités et les nombres qui posent les bases des premières connaissances mathématiques ;
  • découvrir le temps et l'espace qui permet à l'enfant de se construire progressivement des repères vers une première culture humaniste.

Ressources :

Les premiers apprentissages en mathématiques

La construction par l'enfant des connaissances numériques relève d'un processus long et complexe. Cette construction s'adosse à des opérations mentales de logique, de flexibilité, mobilise attention, mémoire tout en s'appuyant sur la verbalisation.

Le rôle de l'école est d'organiser les apprentissages de manière progressive en respectant le développement cognitif de l'enfant pour l'aider à appréhender les nombres et leurs utilisations sociales et mathématiques les plus courantes. L'école maternelle organise une approche du nombre par étapes : agir, parler, représenter, mémoriser.

L'enfant est un expérimentateur qui a besoin de manipuler de multiples fois pour comprendre les relations entre les objets et les quantités mais qui doit aussi être engagé à les verbaliser. Il est important de proposer des situations variées, fonctionnelles, rituelles, construites, amenant l'élève à utiliser des procédures diverses et à s'inscrire dans une démarche de communication orale utilisant des concepts mathématiques.

Ressources :

Agir et s'exprimer avec son corps

L'activité physique et les expériences corporelles sont.essentielles pour répondre au besoin de mouvement de l'enfant et assurer la construction des actions motrices fondamentales. Elles mobilisent des ressources affectives, motrices et cognitives à prendre en compte pour définir des situations d'apprentissage adaptées au développement des élèves.

L'enseignant élabore des séances régulières et variées en portant une attention particulière à la progressivité des activités. Les séances doivent comprendre de réelles phases de découverte, d'appropriation, de recherche de solutions qui permettront aux élèves de coordonner et d'enchaîner des actions, de viser l'efficacité et la précision du geste tout en acceptant de prendre des risques mesurés.

Le domaine d'activité permet également de développer les capacités d'adaptation et de coopération dans des activités comprenant des règles, de s'exprimer de façon intentionnelle avec son corps et d'en acquérir une image orientée. Activités physiques et expériences motrices sont les supports efficaces d'un langage permettant l'expression d'une expérience personnelle et collective. 

Ressources

IA des Landes :

Percevoir, sentir, imaginer, créer

Le dessin est un des langages utilisés par l'enfant pour s'exprimer, aussi le maître veille-t-il à ce que l'organisation matérielle de la classe favorise régulièrement cette activité qu'elle soit autonome ou guidée. De manière générale, l'enseignant privilégie quotidiennement toutes les activités plastiques permettant de développer la créativité des élèves et leur faculté à faire des choix.

La variété renouvelée des situations offertes doit conduire les élèves à exprimer de manière de plus en plus élaborée leur pensée, leur intention, leur choix, leur envie en faisant évoluer leur production grâce à des observations, des retours et des recommencements.

Ressources :   

Inspection de la Goutte d'or - Académie de Paris :

La voix et l'écoute

Pratiquer des activités musicales, rythmiques et vocales régulièrement contribue à l'épanouissement de l'enfant, à une première entrée dans la « culture artistique », à une autre approche de la compréhension du monde ainsi qu'à la construction de compétences qu'il pourra réinvestir dans divers autres domaines.

Il apprend à comprendre le monde sonore qui l'entoure, à développer son acuité auditive, à éveiller son sens esthétique et à exercer progressivement une écoute critique. Il se constitue un bagage de sonorités, de rythmes, d'outils vocaux, de repères, mais aussi un patrimoine commun par les chants et comptines appris. Il développe des habitudes comportementales d'écoute, d'attention, de concentration, de plaisir à chanter, à jouer ensemble.

C'est par des démarches actives d'écoute, de chant, de productions instrumentales que l'enseignant permet à sa classe d'entretenir des relations constantes entre voir, entendre, ressentir, exprimer, partager.

Ressources :

Mis à jour le 04 décembre 2013
Partager cet article
fermer suivant précédent