Exemples pour le 2nd degré

Sciences de la vie et de la Terre

Classe de première S

PARTIE I : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

Rappel des objectifs généraux (extraits)

Dans ce programme, contrairement à celui des filières L et ES, les entrées pouvant susciter des questions dans une perspective de développement durable, mis à part l'entrée par le diabète, sont relativement indirectes. Les TPE (thème « l'Homme et la nature ») constitueront le support essentiel de l'EEDD à ce niveau.

La classe sur le terrain, une démarche scientifique

ProgrammeLiaison possible avec l'EEDD

La sortie de terrain a pour objectif d'observer des affleurements, de s'approprier logiquement l'information géologique et les questions qu'elle soulève, de sensibiliser l'élève à l'importance de la collecte des données de terrain. Le contexte et les problèmes géologiques choisis doivent se rattacher au contenu du programme.
Cette sortie géologique a également pour objectif une approche concrète de la diversité morphologique des végétaux en liaison avec leur environnement.

Lors de la sortie, l'étude de l'impact d'une activité humaine peut être discutée sans que le lien avec le programme de sciences de la Terre ne soit vraiment évident. On profitera des spécificité pour réactiver les acquis de collège liés à l'analyse du paysage.

  • barrage et risques, notion de risque naturel, technologique, risque majeur
  • éoliennes
  • rejets d'usine
  • implantation d'une zone industrielle et effets sur l'environnement

Physique-Chimie : énergie

La diversité morphologique des végétaux

ProgrammeLiaison possible avec l'EEDD

La morphologie d'un végétal dépend en partie des caractéristiques génétiques de l'espèce. En fonction de leur environnement, des individus d'une même espèce peuvent avoir une morphologie différente.
Des réponses morphologiques semblables peuvent être obtenues avec des végétaux d'espèces différentes placés dans un même environnement.

Notion de biodiversité -relation avec les plantes cultivées.
On peut aborder l'importance de la biodiversité (niveau intraspécifique) à propos de la capacité d'adaptation des végétaux à leur environnement, par opposition aux problèmes que peut poser l'homogénéité génétique des variétés cultivées parfois plus sensibles aux variations d'environnement.
L'exemple des céréales est souvent utilisé pour expliquer le mode d'action des hormones végétales. On peut discuter des céréales cultivées en France et de leur diversité génétique. Les semenciers créent des variétés adaptées pour tel environnement et production, mais une modification de l'environnement peut conduire à la perte de la culture.
C''est le choix des exemples qui permettra éventuellement cette mise en perspective.

Possibilité de discuter de la brevetabilité du vivant.

Le développement du végétal est influencé par la répartition des hormones en interaction avec les facteurs de l'environnement

ProgrammeLiaison possible avec l'EEDD

La répartition inégale de l'auxine dans les tissus, conséquence d'un éclairement anisotrope, permet une croissance orientée. Les ramifications naturelles ou provoquées sont sous la dépendance d'un changement de répartition des hormones dans le végétal qui conduit à un changement de morphologie.
La totipotence des cellules végétales permet le clonage.
Les proportions des différentes hormones (rapport des concentrations d'auxine et de cytokinine) contrôlent l'organogénèse (tige, racines).

Le clonage et la biodiversité.

Les phénotypes diabétiques

La connaissance précise des gènes de susceptibilité aux diabètes et de leur polymorphisme entre dans le cadre de la médecine prédictive. L'utilisation de cette connaissance soulève des problèmes éthiques importants.


ProgrammeLiaison possible avec l'EEDD

Les diabètes résultent de l'interaction entre ces gènes et des facteurs de l'environnement, en particulier l'alimentation. Dans la majorité des cas, le diabète de type 2 se développe à la suite d'une obésité.

Cette partie est probablement celle qui permettra le mieux d'aborder un questionnement « développement durable ».

  • à propos des comportements alimentaires et de leurs conséquences sur la santé : « la surconsommation d'aliments ou de boissons sucrée est-elle durable ? ».
  • l'apparition du phénotype diabètique chez les indiens Pimas (Arizona) et les différences selon le lieu et le mode de vie constituent un exemple de choix.

Notion EDD :

  • Une approche complexe (gènes, phénotypes, comportements, cultures, besoins etc...)
  • une approche scientifique statistique par l'épidémiologie (incertitude et probabilités, preuve ou conjecture ? ) menant à...une approche de la notion de « risque » par la santé, à l'échelle individuelle comme collective ; prévention - précaution
    débouchant sur la prise de responsabilité et l'action ; citoyenneté, solidarité.

Les propriétés intégratrices des centres nerveux et le fonctionnement des neurones

ProgrammeLiaison possible avec l'EEDD

Les potentiels d'action et les messages nerveux

  • Caractéristiques du fonctionnement des synapses
  • Activité du centre nerveux

Lien entre fonctionnement des synapses, mode d'action de certains pesticides.


Inspection générale de l'Éducation nationale

Mis à jour le 04 octobre 2009
Partager cet article
fermer suivant précédent