Exemples pour le 2nd degré

La question du développement durable

Ce zoom vise à offrir quelques pistes d'un travail approfondi sur la question du développement durable. Le traitement du titre 2.4 du programme d'économie, peut être l'occasion de développer une réflexion ou une action particulière. Ce travail spécifique complète la démarche de questionnement transversal demandé par la circulaire du 8 juillet 2004.

Ces pistes montrent la diversité des initiatives possibles. On trouvera facilement sur les sites académiques et les sites de la valorisation des innovations, des compte-rendus d'expériences et des témoignages, qui peuvent inspirer des initiatives, formatrices et fécondes. La mise en œuvre des circulaires n°2004-110 du 8 juillet 2004 et n°2007-077 du 29 mars 2007 offrent une très bonne opportunité d'intéresser les futurs acteurs du monde économique au respect de l'environnement et au développement durable.

Piste 1 - TRAVAILLER SUR DOCUMENTS

Objectifs

  • sensibiliser les élèves au développement durable,
  • montrer les enjeux économiques de cette question,
  • définir la notion de développement durable, son origine et les cinq principes qui lui sont attachés,
  • montrer les difficultés de sa mise en œuvre.

Démarche

A partir d'articles de presse et de documents authentiques didactisés, construire un questionnement et une réflexion sur la question.
Les sources sont nombreuses :

  • numéro spécial d'Alternatives économiques sur le sujet,
  • numéro spécial de Sciences Humaines,
  • numéro 119 de la revue Economie et management qui consacre le dossier à ce thème,
  • rubrique de la presse économique sur cette question qui est traitée très régulièrement,
  • sources authentiques d'entreprises, disponibles sur l'Internet,
  • sources authentiques des ONG, du " collectif l'éthique sur l'étiquette ", Max Havelaar etc.

Obstacles

Faire prendre conscience des trois dimensions du développement durable :

  • dimension économique,
  • dimension sociale ou sociétale,
  • dimension écologique.

Le développement durable ne saurait se réduire à l'écologique, les deux autres dimensions lui sont consubstantiellement liées. Il importe de montrer les enjeux liés à cette question tout en montrant les intérêts parfois divergents des parties prenantes concernées (stake holders).

Piste 2 - VISITER UN SITE

Objectifs

  • sensibiliser à la question par la visite d'un lieu qui illustre la problématique,
  • faire réfléchir aux démarches concrètes des entreprises,
  • montrer les solutions alternatives pour mieux respecter l'environnement...

Démarche

Il peut s'agir de la visite d'une entreprise particulièrement performante en matière de retraitement de ses déchets, d'éco-conception biens produits, de préservation de l'environnement, d'aménagement de l'espace industriel...Ce site sera de préférence choisi à proximité de l'établissement d'enseignement pour montrer le caractère concret de la démarche.

La visite d'une déchetterie peut aussi sensibiliser fortement. Les sites de production d'énergie comme un champ d'éoliennes, une centrale électrique, l'utilisation de la biomasse, constituent des exemples instructifs. Comme pour toute visite, celle-ci sera préparée préalablement et l'on en évaluera les apports.

Obstacles

Les difficultés matérielles d'organisation ne doivent pas décourager ce type d'initiatives qui sensibilisent fortement les élèves.
La préparation doit éveiller l'intérêt sans rebuter.
L'articulation entre les notions figurant dans les programmes d'économie, voire de management, et l'approche terrain demande une vigilance particulière.
L'étude des préconceptions des élèves sur la question, permet de fonder la réflexion sur des bases solides, comme pour toute séquence pédagogique, mais ceci est particulièrement vrai pour une question qui révèle souvent des conceptions irrationnelles.

Piste 3 - INVITER UN INTERVENANT

Objectif

Sensibiliser au développement durable et à la protection de l'environnement par un témoignage.

Démarche

Inviter un acteur du développement durable. Il peut s'agir :

  • d'un responsable d'entreprise chargé de cette question,
  • d'un responsable d'une collectivité locale engagée dans une procédure d'agenda 21, par exemple,
  • d'un membre d'une association humanitaire sensibilisé à ces questions,
  • d'un membre d'une association intervenant dans le commerce équitable...

Cette invitation sera préparée préalablement avec la classe, elle peut déboucher sur une visite, une action particulière en faveur de l'environnement etc.

Obstacle

Il importe de veiller à la neutralité de l'intervenant, qui abordera la question avec conviction mais sans dogmatisme.

Piste 4 - CRÉER UN ÉVÉNEMENT

Objectifs

  • impliquer les élèves autour d'un événement,
  • mettre en œuvre une démarche de projet (voir NB),
  • valoriser les élèves impliqués dans une telle démarche.

Démarche

Il est possible de mettre en place une exposition de produits du commerce équitable, de réaliser des panneaux montrant des grands aspects du développement durable (les affiches disponibles de Yann Arthus-Bertrand, peuvent être à cette occasion très utiles). Certaines classes ont même réalisé une courte pièce de théâtre et un film sur le thème du commerce équitable. A l'occasion d'un salon ou d'une foire abordant cette question, les élèves peuvent s'associer à un événement sur le sujet

Obstacle

La qualité des productions sera contrôlée par le professeur, les affiches, les panneaux, l'organisation de l'événement demande un réel encadrement, qui est aussi tout à fait formateur dans le cadre d'une démarche de projet.

NB : Ce thème pourrait constituer un projet, présenté au baccalauréat STG (voir définition de la partie pratique de l'épreuve de spécialité), à condition que le traitement du thème soit en rapport direct avec la spécialité du baccalauréat concerné.

Piste 5 - AGIR AU SEIN DE L'ÉTABLISSEMENT

Objectifs

  • au sein de la classe développer des pratiques conformes au développement durable,
  • encourager les comportements citoyens à l'école,
  • encourager le transfert de ces bonnes pratiques dans la vie quotidienne,
  • développer cette démarche dans tout l'établissement en accord avec la direction.

Démarche

Il existe plusieurs moyens pour contribuer au respect de l'environnement au sein de la classe :

  • trier les déchets et avoir une corbeille spécifique pour le papier,
  • recycler les cartouches d'imprimantes,
  • disposer d'une boite pour collecter les piles usagées,
  • éteindre les lumières quand on quitte une classe,
  • ne pas gaspiller le chauffage,
  • économiser l'eau au sein de l'établissement et à la maison...

Certains établissements ont normalisé leurs bonnes pratiques(Norme Iso 14000) et ont établi une charte d'établissement pour l'environnement. Cette démarche est intéressante et témoigne d'un fort engagement de toute la communauté scolaire. Ces petits gestes répétés par un grand nombre de personnes ont un impact global majeur. La sensibilisation des jeunes à ces comportements gagnerait à prendre appui sur ce qui a été vu au collège en ECJS.

Obstacles

La réticence peut venir d'un certain laxisme auquel il ne faut pas se résigner. Il peut aussi venir du sentiment que son action est sans importance par rapport aux autres causes de pollution et de gaspillage. L'élève doit comprendre que le comportement de chacun compte. Le professeur montre, sans dogmatisme mais avec conviction les gains que de tels comportements vertueux engendrent pour l'ensemble de la collectivité. Il peut à l'occasion rappeler les sanctions encourues pour non-respect des règles de tri de déchets, l'abandon d'encombrants dans la rue...

Inspection générale de l'Éducation nationale

Mis à jour le 04 octobre 2009
Partager cet article
fermer suivant précédent