Exemples pour le 2nd degré

Sciences de la vie et de la Terre

Classe de sixième

Dans le programme de la classe de sixième, trois grands axes peuvent être retenus, correspondant à quatre points de programme.

1 - CARACTÉRISTIQUES DE L'ENVIRONNEMENT PROCHE ET RÉPARTITION DES ÊTRES VIVANTS- Le peuplement d'un milieu

Identifier l'action de l'Homme, " gestionnaire " de l'environnement hier, aujourd'hui pour demain. Un lien logique unit les deux premières parties du programme, auxquelles ont peut ajouter le 1er alinéa de la partie transversale ; ; il importe de l'établir explicitement.

Rappel des objectifs généraux (extraits)

Caractéristiques de l'environnement proche et répartition des êtres vivants
Objectifs scientifiques
Cette partie doit permettre à l'élève de rendre compte objectivement de faits d'observation et ne doit pas faire l'objet de recherche d'explication. Il s'agit :
- d'identifier et de relier les composantes biologiques et physiques de l'environnement étudié ;
- de formuler à partir de l'analyse du réel au cours des sorties, les problèmes scientifiques qui serviront de fils directeurs aux démarches d'investigation des différentes parties.
Objectifs éducatifs
Il convient de préparer les élèves à adopter une attitude raisonnée et responsable vis-à-vis des composantes de leur cadre de vie, en cohérence avec le projet d'éducation à l'environnement vers le développement durable.
Les prélèvements effectués de manière raisonnée doivent permettre de préserver la biodiversité du milieu.
Cohérence verticale
A l'école, durant le cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2), les élèves ont découvert la diversité des milieux. Au cycle des approfondissements (cycle 3), une approche écologique à partir de l'environnement proche a été proposée aux élèves.

Le peuplement d'un milieu
Objectifs scientifiques Cette partie permet, en s'appuyant sur les milieux précédemment découverts, d'aborder l'organisation du monde vivant au travers des problèmes relatifs au peuplement, soulevés dans l'étude des caractéristiques de l'environnement et de la répartition des êtres vivants'
Objectifs éducatifs Dans cette partie les élèves seront amenés à comprendre que l'Homme par ses choix d'aménagement influe sur le peuplement des milieux ; ils sont ainsi sensibilisés au développement durable.

Diversité, parentés et unité des êtres vivants :
Objectifs éducatifs : Ce chapitre sera l'occasion de sensibiliser les élèves à la nécessité de reconnaître les êtres vivants du milieu proche


ProgrammeLiaison possible avec l'EEDD

[ ...caractéristiques de l'environnement proche et répartition des êtres vivants...]

Les êtres vivants observés ne sont pas répartis au hasard ; leur répartition dépend des caractéristiques de l'environnement.
...
La répartition peut aussi dépendre de l'action de l'Homme

[...le peuplement d'un milieu ...]
Les végétaux colonisent le milieu :
- par la reproduction sexuée
- par la reproduction asexuée

L'Homme influe sur le peuplement du milieu selon ses choix d'aménagement, ses besoins alimentaires, alimentaires et industriels

Enchaînement des idées et cohérence entre les deux parties :
Le fait d'identifier des transformations apportées par l'Homme amène à constater son action passée à travers les différences extraites de l'observation des milieux :

  • dans le temps (comparaison avec des documents d'archive)
  • dans l'espace (comparaison avec un environnement proche, moins ou plus modifié).

L'analyse du peuplement permet ensuite d'expliquer l'influence de l'Homme :

  • par ses modalités d'action (directes ou indirectes) ;
  • par ses choix.

Une situation permettant de comprendre la colonisation du milieu par les végétaux peuvent être choisies de façon à favoriser le lien avec les influences humaines : colonisation d'un canal par une espèce aquatique, d'une friche industrielle abandonnée etc...) ; un exemple d'espèce invasive peut être montré (Elodée du Canada, Jacinthe d'eau etc...)

En s'appuyant sur les effets de l'action passée de l'Homme, on peut justifier la possibilité des actions futures (en agissant directement ou indirectement sur les êtres vivants) dans un souci de développement durable.

Comment peut-on agir sur un peuplement animal ou végétal ? Directement en implantant des espèces, en en éliminant d'autres ? Indirectement en agissant sur le milieu (eau, engrais etc...) ? Comment agir durablement sur le long terme ? Selon quels choix d'aménagement ....

Éducation civique : accompagnement EEDD et programme Responsabilité vis à vis du cadre de vie et de l'environnement (679,10 ko)

Géographie : accompagnement EEDD et programme II. Les grands types de paysages ; les mécanismes de l'action des hommes sur leur espace et on évoque les problèmes de l'environnement (679,10 ko)

2 - ORIGINE DE LA MATIÈRE DES ÊTRES VIVANTS

Approche de l'écosystème ; décomposition - recyclage - biodégradabilité et déchets
Cette partie permet de construire en partie le concept d'écosystème, sans en prononcer le nom, en abordant les transferts de matière et les cycles des éléments. Elle permet donc la mise en place d'une représentation fondamentale à cette échelle d'étude ainsi que le lien entre les possibilités métaboliques des êtres vivants et leur place dans les réseaux alimentaires. Ce lien permet d'éclairer différemment la culture d'un végétal (" producteur primaire ") ou l'élevage, l'animal élevé étant un " producteur secondaire ".

Autre concept fondamental : celui de " matière biodégradable ". La décomposition est ici un élément fort qui peut être relié aux problématiques du développement durable et donc servir de base à des actions dépassant le cadre du programme (projets - liaison avec la vie de l'établissement comme le traitement de déchets organiques par compostage par exemple).

Objectifs de la partie (extraits)

Objectifs scientifiques
L'étude concerne la production de matière par les êtres vivants et leur interdépendance alimentaire. Il s'agit de montrer la place particulière des décomposeurs du sol dans le recyclage de la matière organique.
[...]
Objectif éducatif
Il s'agit de faire prendre conscience aux élèves de la réalité du recyclage de la matière dans leur environnement, afin d'en tenir compte dans une perspective de développement durable.


ProgrammeLiaison possible avec l'EEDD
L'activité des êtres vivants du sol assure la transformation de la matière organique.

Compétence : repérer des matières biodégradables

Exemples d'activité : conception et réalisation de décompositions de différentes matières provenant ou non d'êtres vivants (..., feuilles, papier...)

Décomposition dans les écosystèmes / décomposition et élimination des déchets liés aux activités humaines.

Comment éviter les accumulations ? Quel est l'intérêt de rechercher l'utilisation de matières " biodégradables " ? Est-ce le même concept que celui de " produit recyclable " ?

Le choix des produits utilisés dans les expériences de décomposition peut être guidé par le souci de tester leur biodégradabilité et d'aborder les questions de gestion " durable " des déchets (accumulation, toxicité et...). Un regard particulier peut être porté sur les déchets organiques'

ZOOM : Bioplastiques et emballages

3 - DES PRATIQUES AU SERVICE DE L'ALIMENTATION HUMAINE

Quelles pratiques agricoles pour un développement durable ?

Objectifs de la partie (extraits)

[...]
Cette partie peut faire l'objet d'une diversification pédagogique : travail en ateliers, par groupes, travail sur projet. sans surcharge de travail en dehors de l'horaire d'enseignement en classe. Il est nécessaire de privilégier les exemples locaux.
[...]
Objectifs éducatifs
L'amélioration quantitative et qualitative de la production alimentaire, permise par les progrès des sciences et des techniques, vise la satisfaction des besoins de la population humaine. Elle doit s'inscrire dans une perspective de développement durable. C'est l'occasion pour les élèves de découvrir certains métiers, ce qui peut les aider dans leur choix d'orientation future.
Dans le cadre de l'éducation à la responsabilité des élèves, il est essentiel d'accompagner l'étude de l'exemple choisi d'une réflexion sur les limites de la pratique (effets sur l'environnement et la santé, respect des êtres vivants et maintien de la biodiversité).
[...]
Ce travail permettra de développer l'usage des technologies de l'information et de la communication et devra déboucher sur une production contribuant à la maîtrise de la langue.
[...]
Cohérence verticale
Cette partie est la première et seule approche en SVT des biotechnologies et permet d'envisager des problèmes de gestion.

La lecture des extraits du programme amènent clairement à se demander s'il est bien nécessaire de développer un " document d'accompagnement " sur ce point ! Tout y est :
- il est clairement demandé d'inscrire ce point dans une perspective de développement durable, d'envisager des problèmes de gestion (ouverture sur le complexe) ...
- la diversification des méthodes demandée amène à renforcer la composante éducative avec l'appropriation des démarches et des contenus (problématisation, collecte et discussion d'information, reformulation et communication).

L'étude peut être menée à partir d'exemples locaux. L'analyse de pratiques agricoles dans d'autres pays (en particulier du Sud), peut amener à une réflexion plus globale. Le lien pourra être fait entre les demandes des consommateurs et les productions, et de s'interroger à propos des aliments sur la notion de " commerce équitable ".

La découverte des professions liées à l'environnement peut y être associée...mais on soulignera surtout que les contraintes liées à un développement durable sont maintenant le plus souvent prises en compte de façon intégrée, quelque soit la profession exercée et le niveau de responsabilité.

Géographie accompagnement EEDD et programme Des paysages ruraux (679,10 ko)

ZOOM : Exploitation de populations animales aquatiques


Inspection générale de l'Éducation nationale

Mis à jour le 04 octobre 2009
Partager cet article
fermer suivant précédent