Exemples pour le 1er degré

La biodiversité

DGESCO/I.G.E.N.

Signification scientifique

La biodiversité, ou diversité biologique, s'exprime à travers la grande variété des êtres vivants sur la terre : à ce jour, les scientifiques ont décrit et nommé 1,75 million d'espèces, mais les biologistes estiment qu'il en existe réellement de 10 à 80 millions.

La biodiversité repose sur 3 composantes principales :

  • la variation génétique (variation individuelle au sein d'une population - variation entre les populations, associée à des adaptations aux conditions locales)
  • la variété des espèces dans un écosystème ou dans toute la biosphère
  • la variété des écosystèmes de la biosphère

Toute perte de diversité entraîne d'importantes conséquences :

  • la disparition d'une population locale cause, pour l'espèce concernée, la perte d'une partie de la diversité génétique responsable des adaptations et réduit, de ce fait, les perspectives d'adaptation de l'espèce considérée
  • l'extinction d'une espèce produit des effets sur l'équilibre des chaînes trophiques
  • la modification d'un écosystème peut avoir une grande influence sur l'ensemble de la biosphère (ex : le phytoplancton des océans contribuant à modérer l'effet de serre, en consommant, dans le cadre de la photosynthèse, des quantités massives de CO2, sa diminution causerait des effets catastrophiques)

La biodiversité est essentielle à notre bien-être.

Outre des raisons esthétiques et éthiques, des raisons pratiques nous poussent à préserver la biodiversité :

  • la biodiversité constitue une ressource naturelle capitale (alimentation, médicaments)
  • les écosystèmes naturels contribuent à maintenir la vie humaine sur terre (purification de l'air et de l'eau, atténuation de la gravité des sécheresses et des inondations…)

La biodiversité est soumise à la menace de 4 facteurs humains principaux :

  • la destruction des habitats à cause le l'agriculture, les exploitations forestières et minières et la pollution de l'environnement
  • l'introduction d'espèces nouvelles dans des aires géographiques où elles étaient absentes
  • la surexploitation de certaines espèces végétales ou animales
  • les perturbations dans les chaînes alimentaires

Considérations pédagogiques

Les activités pédagogiques liées à la compréhension des notions se rapportant à la biodiversité et au développement des comportements responsables qui doivent en résulter, permettent d'aborder à l'école primaire, au moins implicitement, le concept de développement durable.
L'intérêt d'un travail en continu, centré sur la biodiversité, réside aussi dans son caractère inter et pluridisciplinaire, dans la mesure où ses dimensions éthiques (" nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants " A. De Saint Exupéry), esthétiques et scientifiques mobilisent plusieurs domaines disciplinaires.
Sur le plan scientifique, les composantes moléculaires et génétiques du concept de biodiversité ne figurent pas au programme de l'école primaire.

Les activités seront donc principalement centrées sur :

  • la notion d'être vivant
  • les conditions de développement des êtres vivants
  • l'interdépendance des êtres vivants
  • l'écosystème
  • les relations entre l'homme et son environnement

Le contenu des activités pédagogiques doit prendre appui sur une programmation au niveau de l'école et des supports variés : sorties pédagogiques, opérations partenariales mais aussi travail "classique" en classe, basé sur la démarche d'investigation, le travail documentaire et le cours magistral de l'enseignant.

ProgrammationCompétencesPistes pédagogiques et activités en liaison avec l'EEDD
dès le cycle 1
Le monde du vivant Différencier les êtres vivants des éléments non vivants

élevages

plantations

sorties pédagogiques dans l'environnement proche

Identifier les différences conduisant à une 1ère approche de la notion d'espèce
au cycle 2
Les êtres vivants dans leur milieu Identifier les composantes et les relations au sein d'une chaîne ou d'un réseau alimentaire

le développement des êtres vivants

comparer et classer les êtres vivants

les régimes alimentaires

les sources de l'alimentation humaine

les conséquences de la pollution sur l'environnement

la protection des espèces menacées d'extinction

Comprendre la nature des relations qui unissent un milieu de vie et les êtres qui le peuplent
Respecter la fragilité des équilibres observés dans un milieu de vie
Comprendre que, pour vivre, l'homme prélève des ressources dans l'environnement
de préférence au cycle 3
L'écosystème et la place de l'homme dans la nature Prendre conscience des conséquences de l'intervention humaine sur ses environnements

nature et santé

chaînes et réseaux alimentaires

l'adaptation des êtres vivants aux conditions du milieu

étude simplifiée d'un écosystème (la forêt, la mare…)

les effets de l'activité humaine sur l'environnement

la notion d'espèce et de biodiversité (synthèse de tous les acquis antérieurs)

Prendre conscience de la complexité et de la fragilité de l'environnement à travers l'analyse sommaire du fonctionnement d'un écosystème

 

Mis à jour le 06 septembre 2009
Partager cet article
fermer suivant précédent