Diplômes professionnels et réglementation

Le brevet d'études professionnelles (BEP)

Le brevet d'études professionnelles est un diplôme national qui atteste d'une qualification professionnelle. Chaque spécialité du brevet d'études professionnelles est définie par un arrêté du ministre chargé de l'éducation, après avis de la ou des commissions professionnelles consultatives compétentes.

Obtention du diplôme

Le BEP peut être obtenu soit par l'examen, soit par la validation des acquis de l'expérience (VAE).

Par l'examen

Peuvent se présenter à l'examen les candidats :

  • qui ont préparé le diplôme par la voie scolaire, l'apprentissage ou la formation continue dans le cadre du cycle conduisant au baccalauréat professionnel dont le BEP est le diplôme intermédiaire ;
  • qui ont préparé le diplôme dans un établissement d'enseignement à distance ;
  • majeurs qui ne justifient pas avoir suivi une préparation.

L'examen comporte cinq unités obligatoires. Les candidats titulaires de certains titres ou diplômes peuvent être dispensés de l'obtention d'une ou de plusieurs unités constitutives du diplôme.

Les candidats sous statut scolaire doivent passer l'ensemble des épreuves au cours d'une seule session. Les autres candidats peuvent choisir, au moment de leur inscription, de présenter l'ensemble des épreuves au cours d'une seule session ou de les répartir sur plusieurs sessions.

Pour réussir son examen, il faut obtenir une moyenne générale égale ou supérieure à 10 sur 20 à  l'ensemble des unités.

Par la validation des acquis de l'expérience 

Toute personne ayant exercé une activité professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat en rapport direct avec le contenu de la spécialité visée, pendant une durée minimale d'un an, peut demander à faire valider les acquis de son expérience pour l'obtention totale ou partielle du diplôme.(article L. 335-5 du code de l'éducation

Pour toute demande d'information, contacter le DAVA de votre académie.

Conservation de notes

Pour une même spécialité de BEP

Les candidats ajournés peuvent, sur demande, conserver et reporter sur chacune des sessions ultérieures, sur une durée de cinq ans à compter de leur date d'obtention, les notes égales ou supérieures à 10 sur 20 s'ils se présentent de nouveau à la même spécialité.

Pour une autre spécialité de BEP

À compter de la session 2017, les candidats ajournés peuvent conserver et reporter sur demande sur chacune des sessions ultérieures, pour une durée de cinq ans à compter de leur date d'obtention, les notes égales ou supérieures à 10 sur 20 obtenues au BEP s'ils se présentent à l'examen d'une autre spécialité de ce diplôme pour les unités suivantes :

  • Français, histoire-géographie-enseignement moral et civique ;
  • Mathématiques-sciences ;
  • Éducation physique et sportive.

Pour un diplôme de même niveau (CAP)

À compter de la session 2017, les candidats ajournés à une spécialité de BEP peuvent conserver et reporter sur demande, sur chacune des sessions ultérieures, pour une durée de cinq ans à compter de leur date d'obtention, les notes obtenues (et ce quelle que soit leur valeur) s'ils se présentent à l'examen d'une spécialité de CAP pour les unités suivantes :

  • Français, histoire-géographie-enseignement moral et civique ;
  • Mathématiques-sciences ;
  • Éducation physique et sportive.

Textes de référence

Le BEP est un diplôme national classé au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation et au niveau 3 du cadre européen de certification (CEC).



Référentiels des spécialités de BEP

Il existe environ 50 spécialités de BEP. Chaque spécialité est définie par un arrêté du ministre chargé de l'éducation, après avis de la ou des commissions professionnelles consultatives compétentes. 

Mis à jour le 13 juillet 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent