Suivez-nous
Éducation à la sécurité

Une approche transversale et interdisciplinaire

Dans les pays développés, la société manifeste des exigences de plus en plus grandes dans le domaine de la sécurité et de la protection qui ne s'accompagnent pas toujours d'une prise de conscience claire de la gravité des risques encourus. Bien souvent, cette attitude ne coïncide pas non plus avec un engagement des citoyens dans la mise en œuvre de mesures simples, grâce à des comportements responsables et adaptés.

Enjeux et objectifs de l'éducation à la sécurité

La loi n°2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile redéfinit les principes qui régissent la prévention des risques, l'information et l'alerte des populations ainsi que la protection des personnes, des biens et de l'environnement contre les accidents, les sinistres et les catastrophes.
Ce texte souligne que toute personne doit être en mesure, en fonction des situations auxquelles elle est confrontée, accidents de la vie courante, routiers, catastrophes résultant de causes naturelles ou technologiques majeures... :

  • de concourir par son comportement et selon ses possibilités à la sécurité civile ;
  • de veiller à prévenir les services de secours ;
  • de prendre les premières dispositions nécessaires.

L'éducation à la sécurité en milieu scolaire

Il entre dans les missions du ministère de l'Éducation nationale d'assurer la sécurité des personnels et des élèves dans l'enseignement primaire et secondaire, mais aussi de prévoir une éducation à la sécurité.
Le décret n°2006-41 du 11 janvier 2006, codifié dans les articles D. 312-40 à D. 312-42 du code de l'Éducation prévoit dans les établissements d'enseignement publics et privés sous contrat, l'obligation d'assurer :

  • une sensibilisation à la prévention des risques ;
  • une information sur les missions des services de secours ;
  • une formation aux premiers secours ;
  • un enseignement des règles générales de sécurité.

Cette éducation à la sécurité est une éducation citoyenne qui se construit de l'entrée à l'école maternelle à la fin des classes de lycée.

Mise en œuvre

La circulaire 2006-085 du 24 mai 2006 relative à l'éducation à la responsabilité précise les conditions de mise en œuvre d'une éducation à la sécurité en milieu scolaire.

Le système éducatif français a fait le choix d'une approche globale de l'éducation à la sécurité, prise en compte de manière transversale et interdisciplinaire, dans le cadre des horaires et des programmes ainsi que dans la vie scolaire.
Elle figure dans le socle commun de connaissances et de compétences dans deux domaines :

  • les compétences sociales et civiques ;
  • les acquisitions qui concourent à structurer l'autonomie et l'initiative.

Inscrite dans les projets d'école ou d'établissement, sa mise en œuvre incombe aux enseignants et aux personnels d'éducation.
Elle bénéficie des ressources suivantes :

  • un réseau de correspondants académiques et départementaux "sécurité", contribue localement à la mise en œuvre effective de cette éducation dans ces trois domaines avec l'appui des coordonnateurs académiques risques majeurs ;
  • les médecins et infirmiers conseillers techniques auprès des recteurs et auprès des inspecteurs d'académie ;
  • des outils ou des documents pédagogiques régulièrement renouvelés.
Mis à jour le 07 septembre 2009
Partager cet article