Paysage de l'orientation

Les acteurs de l'orientation

L'orientation engage l'équipe éducative qui travaille en étroite relation avec les parents et les partenaires extérieurs à l'Éducation nationale.

L'équipe éducative

Le chef d'établissement

En matière d'orientation, le chef d'établissement

  • est responsable de la mise en oeuvre du programme d'information et d'orientation de l'établissement, partie intégrante du projet d'établissement élaboré en concertation avec le CIO du bassin et adopté par le conseil d'administration ;
  • pilote les actions d'éducation à l'orientation ;
  • facilite le dialogue entre les familles, les élèves et l'équipe éducative ;
  • préside le conseil et classe et arrête les décisions d'orientation ;
  • reçoit les familles et les jeunes en cas de désaccord entre les demandes d'orientation et les propositions du conseil de classe ;
  • est responsable, avec son équipe du suivi du devenir individuel de ses élèves pendant l'année suivant leur sortie de l'établissement.

Les enseignants

Les missions des enseignants concernant l'orientation sont développées dans le référentiel des compétences pour la formation initiale et continue : le professeur aide l'élève et ses parents dans l'élaboration d'un projet professionnel. Participant à l'évaluation scolaire individuelle, il s'implique dans l'accompagnement du parcours de chacun afin d'éclairer les propositions faites en conseil de classe.

Le professeur principal :

  • exerce les activités de coordination et de suivi des élèves
  • accompagne les élèves tout au long de l'année dans la construction de leur projet d'orientation
  • participe aux conseils de classe
  • assure la liaison entre les membres de l'équipe éducative, la complémentarité des initiatives et le suivi des actions, y compris avec les partenaires extérieurs.

En classe Terminale, il existe à partir de cette année deux professeurs principaux qui

- recensent les intentions d'orientation puis les vœux des élèves en préparation des conseils de classe ; ils coordonnent en binôme l'accompagnement des lycéens et préparent une synthèse de ses choix pour le second conseil de classe ;

- pendant les conseils de classe, en collaboration avec l'équipe éducative, ils formulent les recommandations sur les intentions ou les vœux d'orientation des élèves et rédigent les « fiches avenir ».

- après les conseils de classe, ils communiquent auprès des élèves et de leurs familles et leur transmettent les « fiches avenir ».

Le psychologue de l'éducation nationale

Le psychologue de l'éducation nationale est le conseiller technique de l'établissement en matière d'orientation. Sa connaissance des systèmes de formation, des procédures d'affectation, des professions et de l'insertion comme ses compétences en psychologie en font un acteur ressource. Le psychologue de l'éducation nationale travaille en équipe dans un centre d'information et d'orientation (CIO).

Le directeur du CIO coordonne la politique d'orientation du bassin ou du district.

Pour en savoir plus sur les psychologues de l'éducation nationale

Le professeur documentaliste

Le professeur documentaliste forme les élèves à la recherche et à l'exploitation des informations. Il travaille en collaboration avec les enseignants et le psychologue de l'éducation nationale. Le centre de documentation et d'information (CDI) héberge le "kiosque" de l'Onisep qui comporte des ressources écrites, numériques et multimédias sur les métiers et les formations.

Le conseiller principal d'éducation (CPE)

Le conseiller principal d'éducation, par sa connaissance de la vie quotidienne des élèves et de leur environnement familial, ainsi que de l'organisation de l'établissement, apporte également son concours. Il facilite le dialogue avec les élèves et leur famille.

Les parents

Les parents font partie intégrante de la communauté éducative. Ils jouent un rôle essentiel dans l'orientation de leurs enfants. Ils sont étroitement associés aux procédures et décisions aux différentes étapes du parcours scolaire.

Différentes ressources existent pour informer les parents sur le système éducatif français et le fonctionnement de l'orientation.

Les partenaires, acteurs de l'orientation

L'orientation nécessite d'associer compétences des partenaires extérieurs et les équipes éducatives pour les mettre au service des élèves. Cela se concrétise par des projets partagés que ce soient avec les structures partenaires ou les branches professionnelles.

Tout au long du parcours, les interventions des partenaires des milieux économiques, sociaux et professionnels permettent de consolider les acquis de connaissances et de compétences par :

  • des actions de découverte (visites d'entreprise, forums, conférences et débats) ;
  • des interventions de sensibilisation ou de formation (intervention de chefs d'etreprise ou de professionnels) ;
  • des actions d'immersion en milieu professionnel (classe en entreprise, stages)
  • des projets accompagnés (mini-entreprises, reportages sur des métiers) 

Les actions conduites avec les partenaires du monde professionnel

De nombreuses pratiques existent déjà. Il s'agit de donner une cohérence à toutes ces activités pour qu'elle prenne sens pour l'élève et lui permettre d'élaborer son parcours.

Les pôles de stages (circulaire n° 2015-035 du 25 février 2015) constituent une traduction concrète de la relation entre école et entreprise en faveur de l'orientation et de la formation. Chaque pôle de stages a pour objectif de faciliter l'accès des jeunes aux stages et aux périodes de formations en milieu professionnel (PFMP).

Par ailleurs, de nombreux établissements ont développé des actions d'accompagnement de leurs élèves vers l'insertion professionnelle, en partenariat avec le monde professionnel et d'autres acteurs de la formation professionnelle. Dans chaque académie, ces actions seront valorisées en vue de leur diffusion. Le "parcours Avenir" vise à permettre à l'élève de découvrir le monde économique et professionnel, les métiers et les formations pour éclairer ses choix d'orientation.

Le service public régional de l'orientation (SPRO)

La signature d'une plateforme Etat-régions le 30 mars 2016 marque une nouvelle étape dans la déclinaison du SPRO en régions.

La loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale précise les compétences de l'État et des régions en matière de service public régional de l'orientation (SPRO).

L'accord-cadre relatif à la mise en oeuvre du service public régional d'orientation tout au long de la vie et à la prise en charge des jeunes sortant du système de formation initiale sans un diplôme national ou une certification professionnelle, signé au niveau national le 28 novembre 2014, a servi de suppport aux conventions qui se sont déclinés ensuite au niveau des régions.

Réforme territoriale



Mis à jour le 13 mars 2018
Partager cet article
fermer suivant précédent