Suivez-nous
Métiers de la petite enfance : se former, obtenir un diplôme, faire valider ses acquis

Travailler dans la petite enfance

Parmi les diplômes qui préparent aux métiers de la petite enfance, le CAP Petite enfance est un des plus demandés tant en formation que par la validation d'acquis. Ce CAP est  notamment exigé pour passer le concours d'agent territorial des écoles maternelles (ATSEM). Il permet également d'occuper la fonction d'assistant maternel en étant dispensé de la formation de 120 heures. Mais il faut tout de même faire une demande d'agrément auprès du Conseil général pour devenir assistant maternel. Vous trouverez dans le sommaire ci-contre, deux dossiers "questions / réponses" : l'un sur les conditions pour devenir assistant maternel, l'autre sur la façon d'obtenir le CAP Petite enfance par la validation des acquis.

Chaque année environ 9 000 personnes suivent une formation d'assistant maternel dont près de la moitié dans l'un des 211 Greta de l'Éducation nationale. A l'issue de cette formation, les personnes doivent se présenter à l'unité professionnelle 1 du CAP (UP1 : prise en charge de l'enfant à domicile). Mais la non obtention de cette unité ne remet pas en cause l'agrément qui permet d'exercer la fonction d'assistant maternel.

Par ailleurs, pour obtenir le CAP petite enfance, les deux principales voies sont la formation continue et la validation des acquis de l'expérience. A lui seul le CAP petite enfance représente 16 % des dossiers VAE examinés par les jurys. C'est le premier diplôme demandé par la VAE.

Remarque : élever ses propres enfants ne permet de se prévaloir d'aucun droit dans le cadre de la validation des acquis de l'expérience.

 

Nous écrire

Mis à jour le 03 juin 2011
Partager cet article