Métiers de la petite enfance : se former, obtenir un diplôme, faire valider ses acquis

Questions / réponses : devenir assistant maternel

Un assistant maternel est une personne qui s'occupe de jeunes enfants à son domicile. Hommes ou femmes, les assistants maternels doivent posséder le CAP Petite enfance et obtenir un agrément auprès du Conseil général (service protection maternelle et infantile). S'ils n'ont pas le CAP Petite enfance, ils doivent suivre une formation qui correspond à l'unité professionnelle 1 de ce CAP (UP1 : prise en charge de l'enfant à domicile) et se présenter à cette unité 1 du CAP à l'issue de la formation.

Quelle est la durée de la formation des assistants maternels ?

La formation des assistants maternels, organisée et financée par le département (Conseil général), a une durée de 120 heures (article D 421 - 27 -1 du Code de l'action sociale et des familles). A la suite de cette formation, un assistant maternel doit obligatoirement se présenter à l'unité 1 du CAP Petite enfance.

S'il n'obtient pas l'unité 1 du CAP, l'assistant maternel peut-il continuer à exercer sa fonction ?

Oui, la non obtention de cette unité ne remet pas en cause l'agrément.

Comment est organisée cette formation ?

Les soixante premières heures sont assurées dans un délai de six mois à compter de la demande d'agrément de l'assistant maternel et avant tout accueil d'enfant par celui-ci.
La durée de la formation restant est effectuée dans un délai de deux ans à compter du début de l'accueil du premier enfant par l'assistant maternel.

Quel est le contenu de la formation des assistants maternels ?

Art. D. 421-27-3 du Code de l'action sociale et des familles
La formation prévue à l'article L. 421-14 permet aux assistants maternels, en s'appuyant sur leur expérience personnelle et professionnelle, notamment auprès des enfants, d'acquérir les compétences suivantes :

  1. Identifier les besoins des enfants ;
  2. Installer et sécuriser des espaces de vie des enfants ;
  3. Assurer les soins d'hygiène corporelle et le confort des enfants ;
  4. Contribuer au développement et à la socialisation des enfants ;
  5. Organiser les activités des enfants ;
  6. Établir des relations professionnelles ;
  7. S'adapter à une situation non prévue.

Art. D. 421-27-4.
La formation prévue à l'article L. 421-14 permet en outre l'amélioration des connaissances des assistants maternels dans les domaines suivants :

  1. Les besoins et les facteurs de développement de l'enfant ;
  2. Les troubles et les maladies courantes de l'enfant ;
  3. Le cadre juridique et institutionnel de l'enfant et de la famille, notamment en matière d'accueil individuel de l'enfant ;
  4. La communication appliquée au secteur professionnel ;
  5. L'organisation générale du corps humain et ses fonctions ;
  6. La nutrition et l'alimentation ;
  7. La qualité de vie dans le logement et la prévention des accidents domestiques.

Un assistant maternel peut-il obtenir la totalité du CAP Petite enfance par la validation des acquis de l'expérience ?

Oui, un assistant maternel expérimenté (trois années d'expérience professionnelle) peut se voir décerner le CAP Petite enfance intégralement si les compétences qui caractérisent la prise en charge des enfants sont bien maîtrisées, et si le jury considère que cette personne est apte à prendre en charge tout enfant, quel que soit le lieu d'exercice.

Est-il possible qu'un assistant maternel obtienne la totalité du CAP Petite enfance par la VAE alors qu'il n'a pas d'expérience en structure collective ?

Oui, un assistant maternel non permanent peut se voir attribuer la totalité du diplôme même s'il n'a généralement pas d'expérience en structure collective. Aucune obligation n'est faite aux assistants maternels d'en avoir une. C'est au jury de décider si les compétences mises en évidence par le dossier VAE, compétences acquises en dehors d'établissements accueillant de jeunes enfants, permettront la tranférabilté des compétences et l'adaptation en structure collective.

Avoir élevé ses propres enfants donne-t-il des droits qui dispenseraient de la formation ou du CAP ?

Non, le fait d'avoir élevé ses propres enfants ne donne aucun droit au titre de la validation des acquis pour l'obtention du CAP.

Mis à jour le 26 mai 2010
Partager cet article
fermer suivant précédent