Culture scientifique et technologique

Olympiades internationales de physique

Les Olympiades internationales de physique (IPhO) sont un concours international de haut niveau auquel participent plus de 85 pays issus des cinq continents. La première de ces olympiades s'est déroulée en 1967, à Varsovie, en Pologne.

2017 - Avalanche de médailles pour la France !

Les IPHO, Olympiades Internationales de Physique, se sont déroulées du 16 au 24 juillet 2017 à Yogyakarta en Indonésie. Les 4 élèves de CPGE de la délégation française ont chacun remporté une médaille, dont une médaille d'or ! Le 5ème élève, étudiant en Terminale, s'est vu attribuer une mention honorable.

Objectifs

Les domaines abordés par ces olympiades sont traités par une approche volontairement centrée sur les phénomènes physiques et sur la connaissance des lois essentielles qui les gouvernent. La curiosité intellectuelle, l'ingéniosité et l'initiative sont les vecteurs principaux du concours. 

Public concerné

Ce concours est ouvert aux élèves en fin de cycle secondaire, non scolarisés en université et âgés de moins de 20 ans au moment de la compétition.

En France, la participation à ce concours est ouverte aux élèves de terminale et aux étudiants de première année de classe préparatoire aux grandes écoles scientifiques.

Modalités

Le dispositif ministériel « Sciences à l'École » pilote, coordonne et finance la préparation de la délégation française, ainsi que son déplacement à la compétition internationale.

Le comité scientifique de la préparation est présidé par un Inspecteur général de l'éducation nationale.  

La compétition est individuelle et comporte deux épreuves de 5 heures :

  • une épreuve théorique (barème : 30 points) ;
  • une épreuve expérimentale (barème : 20 points).

L'ensemble forme un tout ambitieux et motivant, qui traite de la physique classique (mécanique, électricité, thermodynamique...) comme de la physique plus contemporaine, avec par exemple la relativité restreinte, ou une initiation à la mécanique quantique. Ces domaines sont traités avec une approche volontairement centrée sur les phénomènes physiques, leur compréhension, la connaissance des lois essentielles qui les gouvernent, et évitent tout développement mathématique poussé. Sont valorisées la curiosité intellectuelle, l'ingéniosité, l'initiative.

Délégations françaises et palmarès

Lauréats 2017

Lauréats 2016 (Zurich, Suisse)

  • Charles Madeline-Derou : médaille d'argent
  • Matthieu Rikner : médaille d'argent
  • Louis Benoist-Lucy : médaille de bronze
  • Jean Guillaume Cojan : médaille de bronze
  • Thibault Langlais : médaille de bronze

Lauréats 2015 (Bombay, Inde)

  • Paul Robin : médaille d'argent
  • Marine Schimel : médaille d'argent
  • Moïse Blanchard : médaille de bronze
  • Pierre Côte de Soux : médaille de bronze
  • Hugues Déprés : médaille de bronze

L'étudiante européenne la mieux classée, Marine Schimel, a également remporté l'un des deux prix spéciaux de la société européenne de physique.

Lauréats 2014 (Astana, Kazakhstan)

  • Nicolas Roméo (lycée Louis-Le-Grand, académie de Paris) : médaille d'argent ;
  • Cyril Letrouit (lycée Louis-Le-Grand, académie de Paris) : médaille d'argent ;
  • Florentin Jaffredo (lycée Henri IV, académie de Paris) : médaille d'argent ;
  • Ariane Gayout (lycée Louis-Le-Grand, académie de Paris) : mention honorable.

Lauréats 2013 (Copenhague, Danemark)

  • Sébastien Chevaleyre (lycée Louis-Le-Grand, académie de Paris) : médaille d'argent ;
  • Matthieu de Rochemonteix (lycée Louis-Le-Grand, académie de Paris) : médaille d'argent ;
  • Jean Doucot (lycée Henri IV, académie de Paris) : médaille d'argent ;
  • Anatole Gosset (lycée Louis-Le-Grand, académie de Paris) : médaille d'argent ;
  • Cédric Viry (lycée Louis-Le-Grand, académie de Paris) : médaille d'argent.

Lauréats 2012 (Tallinn, Estonie)

  • Jonathan Dong (lycée Louis-Le-Grand, Paris, académie de Paris) : médaille d'argent ;
  • Jean Douçot (lycée Henri IV, Paris, académie de Paris) : médaille d'argent ;
  • Paul Kirchner (lycée Louis-Le-Grand, Paris, académie de Paris) : médaille d'argent ;
  • Theodor Misiakiewicz (lycée Louis-Le-Grand, Paris, académie de Paris) : médaille d'argent ;
  • Simon Pirmet (lycée Clémenceau, Nantes, académie de Nantes) : médaille de bronze.

En savoir plus

Site de la 48ème édition des olympiades internationales de physique (en anglais)

Site de « Sciences à l'École »

Mener un projet de CSTI

Éduscol propose un vade-mecum pour mener un projet de sciences ou de technologie qui résume les démarches à mettre en place, les personnes ressources et les structures partenaires.

Vade-mecum CSTI

Liste des centres de sciences (CCSTI) par académie

Mis à jour le 27 septembre 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent