Éducation à la sexualité

Egalité filles-garçons et éducation à la sexualité

L'éducation à la sexualité doit intégrer les questions liées à la mixité et encourager des activités destinées à renforcer l'égalité entre les femmes et les hommes.

Une réflexion sur les relations filles et garçons

L'éducation à la sexualité vise à susciter une réflexion sur les relations entre filles et garçons, l'égalité, les préjugés sexistes, les violences faites aux femmes, les règles de vie en commun, le sens et le respect de la loi.

Pour aider les adolescents à acquérir des attitudes de respect mutuel, à mieux comprendre la façon dont les stéréotypes sexuels peuvent influencer leurs attentes, les séances d'éducation à la sexualité doivent être l'occasion de verbaliser, d'expliciter et de formaliser les relations individuelles et collectives.

Il est donc important  d'ouvrir un débat entre filles et garçons qui permette :

  • d'exprimer les attentes du groupe, notamment par rapport aux rôles sexuels, ou encore aux représentations de la femme et de l'homme souvent idéalisées (images du corps, féminité, masculinité...), telles qu'elles sont véhiculées par les médias ou les modèles sociaux dominants ;
  • d'aider à comprendre la nécessité d'une responsabilité et d'une prévention partagées, par exemple en informant autant les filles que les garçons sur les différents moyens de contraception ;
  • d'exercer leur esprit critique vis à vis de la pornographie, et en particulier de mieux percevoir en quoi ces représentations relèvent d'une sexualité fictionnelle et traduisent une incapacité à entrer en relation avec l'autre ;
  • de mieux connaître les règles du " vivre ensemble" à travers la compréhension et l'apprentissage des lois.

Convention pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif

Une convention interministérielle pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif, signée le 7 février 2013, par six ministères, est en place pour la période 2013-2018. 

Cette convention est articulée autour de trois chantiers prioritaires : 

  1. Acquérir et transmettre une culture de l'égalité entre les sexes
  2. Renforcer l'éducation au respect mutuel et à l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes 
  3. S'engager pour un plus forte mixité des filières de formation et à tous les niveaux d'étude

L'éducation à la sexualité constitue l'un des points d'appui à cette politique éducative au quotidien.

Consulter aussi la rubrique Egalité des filles et des garçons

Consulter également le portail  Objectif égalité  de l'ONISEP

A consulter

 

Mis à jour le 25 novembre 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent