Procédures d'orientation et d'affectation

Procédures d'orientation vers la voie professionnelle

La voie professionnelle comprend le certificat d'aptitude professionnelle (CAP) qui se prépare en deux ans et le baccalauréat professionnel qui se prépare en trois ans.

La voie professionnelle

La première année dans la voie professionnelle, déterminante pour la réussite des élèves, est accompagnée, qu'il s'agisse des enseignements généraux ou professionnels, de l'alternance et aussi de la confirmation des choix d'orientation. Des moyens d'action sont mis depuis la rentrée 2016 en oeuvre pour faciliter l'entrée dans la voie professionnelle. 

Réussir l'entrée au lycée professionnel (circulaire n° 2016-055 du 29-3-2016 - BO n°13 du 31 mars 2016)

Le baccalauréat professionnel est un diplôme de niveau IV. Cette formation comprend  55 spécialités en seconde qui se répartissent dans 19 champs professionnels.

Pour en savoir plus sur le bac professionnel

  • La première année de CAP (certificat d'aptitude professionnelle) constitue une autre voie d'orientation qui prépare à un diplôme de niveau V après la classe de troisième.

Les poursuites d'études après le lycée professionnel

Les titulaires du bac professionnel ou du CAP peuvent se spécialiser ou acquérir une double compétence.

Les titulaires du bac professionnel peuvent préparer un diplôme d'enseignement supérieur. Ils doivent pour candidater suivre la procédure Admission post bac (APB) comme tout bachelier.

Expérimentation de modalités d'admission dans une section de techniciens supérieurs 

Une expérimentation (décret n° 2017-515 du 10-4-2017) est engagée pour trois ans pour l'admission de bacheliers professionnels dans une section de techniciens supérieurs dans les régions académiques Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne et Hauts-de-France. Cette admission se fera au vu de l'avis rendu par le conseil de classe de l'établissement d'origine pour chaque spécialité demandée par les candidats au baccalauréat professionnel ou les titulaires de ce diplôme au cours de la procédure d'orientation.

Si le nombre d'avis d'orientation favorables excède, pour la section de techniciens supérieurs demandée, le nombre de places offertes aux candidats, il tient compte de la cohérence du dossier du candidat avec la spécialité demandée, du rang du vœu exprimé par le candidat pour cette section dans la procédure de préinscriptions et des aptitudes de ce dernier.

Le nombre des candidats ainsi admis ne peut excéder le pourcentage des places offertes dans chaque section de techniciens supérieurs que le recteur d'académie définit chaque année, en concertation, s'il y a lieu, avec les autres recteurs de la région académique.

textes de référence
  • Régions académiques dans lesquelles est conduite l'expérimentation de modalités d'admission dans une section de techniciens supérieurs
    arrêté du 10-4-2017
      (BO du 27-4-2017)
Mis à jour le 03 mai 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent