Suivez-nous
Horaires et cycles

Les cycles du collège

Le collège marque l'entrée des élèves dans l'enseignement secondaire. Il est organisé en quatre niveaux de la sixième à la troisième et structuré en cycles pédagogiques. À la rentrée 2016, la création d'un cycle courant sur l'école et le collège favorise la continuité des apprentissages en interdegré.

Evolution des cycles à la rentrée 2016

L'article 34 de la loi du 8 juillet 2013 prévoit que le nombre des cycles et leur durée sont fixés par décret.
Le décret n° 2013-682 du 24 juillet 2013 modifié relatif à l'école primaire et au collège prévoit que la scolarité de l'école maternelle à la fin du collège soit organisée en quatre cycles pédagogiques.

  • Depuis le 1er septembre 2014, le cycle 1, cycle des apprentissages premiers, correspond aux trois niveaux de l'école maternelle : petite section, moyenne section, grande section.
  • A compter du 1er septembre 2016 :
    • Le cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux, regroupe les trois premières années de l'école élémentaire - cours préparatoire, cours élémentaire 1ère année, cours élémentaire 2e année .
    • Le cycle 3, cycle de consolidation, unie le cours moyen 1ère année, le cours moyen 2e année et la classe de 6e. Il trouve naturellement sa place dans les échanges organisés dans le cadre du conseil école-collège entré en vigueur depuis la rentrée de septembre 2014.
    • Le cycle 4, cycle des approfondissements, comprend les classes de 5e, de 4e et de 3e.

Actuellement, trois cycles au collège

Le cycle d'adaptation (classe de sixième)

Le cycle d'adaptation a pour objectif d'affermir les acquis fondamentaux de l'école élémentaire et d'initier les élèves aux disciplines et méthodes propres à l'enseignement secondaire.

Tous les élèves bénéficient de deux heures d'accompagnement personnalisé par semaine. Les équipes pédagogiques proposent des réponses adaptées aux besoins des élèves, et, plus particulièrement, des programmes personnalisés de réussite éducative (PPRE).

Les élèves choisissent une première langue vivante étrangère ou deux langues vivantes dans les classes bilangues. En plus des enseignements obligatoires, diverses activités éducatives peuvent être proposées par les établissements dans le cadre de l'action culturelle et sportive.

Le cycle central (classes de cinquième et quatrième)

Le cycle central permet aux élèves d'approfondir et d'élargir leurs savoirs et savoir-faire.

Ce cycle est caractérisé par la cohérence des enseignements sur les deux années et l'enrichissement progressif du parcours par des options facultatives. Une attention particulière est portée aux difficultés scolaires. Un parcours de découverte des métiers et des formations est proposé à tous les élèves.

En cinquième débute l'enseignement de la physique-chimie. En quatrième les élèves choisissent une seconde langue vivante étrangère ou une langue régionale. Cet apprentissage peut être anticipé en classe de cinquième à titre expérimental dans certains collèges volontaires (Référence : article L401-1 du code de l'éducation).

En plus de la formation commune obligatoire qui leur est dispensée, les élèves ont la possibilité de choisir des enseignements optionnels facultatifs qui enrichissent leur parcours de formation. Ainsi, dès la classe de cinquième, ils peuvent débuter l'apprentissage du latin dans le cadre des langues et cultures de l'Antiquité.

Le cycle d'orientation (classe de troisième)

Le cycle d'orientation complète les acquisitions des élèves et les met en mesure d'accéder aux formations générales, technologiques ou professionnelles qui font suite au collège.

L'organisation de la classe de troisième permet aux élèves de choisir l'un des enseignements facultatifs qui leur sont proposés : langue vivante étrangère ou régionale, latin, grec, option de trois heures de découverte professionnelle.

Les familles peuvent demander pour leur enfant une classe de troisième préparatoire aux formations professionnelles (3e Prépa pro) dont le programme est aménagé afin de concilier la maîtrise du socle commun avec la construction d'un projet de formation à l'issue du collège orienté vers la voie professionnelle.

Les élèves de plus de 15 ans ont aussi la possibilité d'intégrer dans leur formation une découverte des métiers et des activités en relation avec les milieux professionnels dans le cadre d'un dispositif d'initiation aux métiers en alternance (DIMA).

À la fin de l'année de troisième, les élèves peuvent se présenter au diplôme national du brevet (DNB) qui évalue les acquis du collège et atteste la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Mis à jour le 27 août 2015
Partager cet article
fermer suivant précédent