Agir contre le racisme

Agir contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie

Grande cause nationale en 2015, la lutte contre le racisme et l'antisémitisme revêt aujourd'hui une importance majeure et forme l'un des socles de la Grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République.

Une politique inscrite dans le cadre du plan national d'action 2015-2017

Ce plan a été annoncé en avril 2015 par le Premier ministre. Pour accompagner sa mise en œuvre dans le système éducatif, un numéro spécial du BOEN a été publié en juin 2015 et le ministère participe aux travaux du groupe de suivi du plan, animé par le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.


Le Plan et le BOEN spécial à télécharger (pdf).

Une action diversifiée, structurée autour de 5 axes

Promouvoir des actions éducatives

Le plan prévoit une impulsion continue pour promouvoir des actions éducatives qui permettent aux élèves de s'engager dans des actions et une réflexion qui favorisent compréhension et tolérance.

Chaque année, est ainsi scandée par des rendez-vous emblématiques :

Coopération avec des associations

Une coopération active avec des associations œuvrant dans le champ de l'éducation à la citoyenneté, de la prévention des discriminations et de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.

Cette coopération peut prendre la forme d'une délivrance d'un agrément national au titre des associations complémentaires de l'enseignement public, d'un soutien financier à des projets ou encore d'une convention de partenariat (ex : convention avec la LICRA).

Collaboration avec des partenaires institutionnels

Une collaboration avec des partenaires institutionnels, par exemple l'Institut national des hautes études de sécurité et de justice (INHESJ), afin d'élaborer un module de formation sur la lutte contre le racisme et l'antisémitisme en milieu scolaire, destiné à être utilisé par les correspondants « police ou gendarmerie sécurité de l'école » ou avec des lieux de culture et de mémoire pour mettre à disposition des enseignants des ressources.

Inscription dans les contenus d'enseignement

Une inscription dans les contenus disciplinaires d'enseignement, par le biais de l'entrée en vigueur des programmes d'enseignement moral et civique à la rentrée 2015. En effet, ces programmes inscrivent au cœur même des enseignements la question des discriminations, des préjugés et des stéréotypes qui les alimentent, et poursuivent l'objectif de développer, chez les élèves, l'acceptation des différences et le respect d'autrui.

Voir la rubrique Enseignement moral et civique

L'instauration d'un parcours citoyen à compter de la rentrée 2015 a en outre pour vocation de structurer les apprentissages et l'ensemble des actions à visée pédagogique et éducative préparant les élèves à exercer leur citoyenneté de manière active et éclairée.

Formation des personnels enseignants

La formations des personnels enseignants. À la formation initiale de ces personnels, dispensée dans les Écoles supérieures du professorat et de l'éducation (Éspé), s'ajoute la formation continue proposée notamment dans le cadre des plans académiques de formation 'PAF). Ceux-ci reprennent les priorités définies chaque année dans le cadre du plan national de formation, à savoir pour 2015 la transmission des valeurs de la République.

Sur le plan international

La Direction générale de l'ensiegnement scoalire participe aux travaux du réseau des coordonnateurs nationaux pour l'éducation à la citoyenneté démocratique et l'éducation aux droits de l'homme (ECD/EDH) du Conseil de l'Europe.

Mis à jour le 28 novembre 2016
Partager cet article
fermer suivant précédent