Langues vivantes au collège

Les dispositifs spécifiques : renforcer l'apprentissage des langues vivantes

Les dispositifs spécifiques, par la diversité des parcours qu'ils proposent, doivent permettre aux élèves d'approfondir, en fonction de leur projet de formation, leurs connaissances des langues.
Afin de rendre possible cet approfondissement, plusieurs dispositifs peuvent être mis en oeuvre :


Les dispositifs d'enseignement renforcé des langues étrangères

Les sections européennes ou de langues orientales

Ce dispositif, implanté en collège et en lycée général, technologique et professionnel, permet aux élèves motivés d'approfondir leurs connaissances linguistiques et culturelles dans une langue vivante étrangère. A la rentrée 2007, 112 491 élèves de collège étaient scolarisés dans plus de 2 397 établissements qui proposaient ce type de sections.

L'ambition première est la maîtrise d'une langue étrangère à un bon niveau. Au delà de cette ambition linguistique, ce dispositif vise à sensibiliser les élèves aux enjeux de la citoyenneté européenne. Il s'agit de développer chez l'élève une réelle capacité à communiquer en langue étrangère et à évoluer ensuite avec aisance dans une culture autre que la sienne.

Les langues proposées au collège sont au nombre de 11 (allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, japonais, néerlandais, portugais, russe, vietnamien).

Les spécificités du cursus au collège :
  • horaire d'enseignement linguistique renforcé de 2 heures pendant les deux premières années. Le cursus débute en principe à partir de la classe de quatrième ;
  • enseignement dans la langue de la section, sur l'horaire normal, de tout ou partie d'une ou plusieurs disciplines non linguistiques (DNL), à partir de la troisième année, c'est-à-dire en principe à partir de la classe de seconde

Voir aussi la rubrique Les sections européennes


Les sections internationales

Ce dispositif bilingue, implanté en école primaire, en collège et en lycée d'enseignement général accueille dans une même section des élèves étrangers et des élèves français. A la rentrée 2007,12 970 élèves de collège étaient scolarisés dans plus de 165 sections.

Les langues proposées au collège sont au nombre de 13 (allemand, américain, anglais, arabe, danois, espagnol, italien, japonais, néerlandais, norvégien, polonais, portugais, suédois).

Les spécificités du cursus au collège :
  • 4 heures hebdomadaires d'histoire-géographie, dont 2 heures enseignées dans la langue de la section ;
  • 4 heures hebdomadaires au moins d'enseignement de lettres étrangères dans la langue de la section, en plus des horaires normaux de langue vivante étrangère ;

Le programme d'enseignement de l'histoire et de la géographie est fixé en accord avec les autorités des pays intéressés au fonctionnement de la section de façon à tenir compte à la fois des exigences du programme français en vigueur dans les classes correspondantes et de celles des programmes dispensés dans les mêmes classes du ou des pays étrangers concernés.

Les élèves des classes de troisième des sections internationales de collège peuvent se présenter au diplôme national du brevet mention "option internationale" dans les conditions particulières fixées par l' arrêté du 25 février 2000 (JO du 4-3-2000 ; BO n°11 du 16-3-2000) modifié par l' arrêté du 21-8-2006 (JO du 30-8-2006 ; BO n°33 du 14-9-2006).

Voir aussi la rubrique Les sections internationales


Les classes de collège du lycée franco-allemand de Buc

La Convention entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République fédérale d'Allemagne relative aux lycées franco-allemands et au baccalauréat franco-allemand, qui datait de 1972, a été réactualisée en juillet 2002.

Les lycées franco-allemands sont au nombre de trois : en Allemagne à Fribourg et à Sarrebrück ; en France à Buc.

La partie collège de ce dernier établissement offre aux élèves de la section française un enseignement très renforcé de la langue étrangère (à titre d'exemple, l'enseignement de l'allemand se fait à raison de 5h par semaine en CM2 - classe intégrée au collège - et de 8h par semaine en 6e ).
Parallèlement, les élèves de la section française et de la section allemande sont regroupés pour des enseignements de disciplines non linguistiques (comme le dessin, l'éducation physique et sportive, la musique). Ils bénéficient d'un enseignement dispensé alternativement - une année dans une langue et une année dans l'autre - par un professeur français et par un professeur allemand au niveau des classes de CM2, 6e et 5e.
A l'enseignement de la géographie qui est assuré en allemand pour les élèves de 4e de la section française, vient s'ajouter en 3e celui de la biologie, également dispensé en allemand.

Les élèves des classes de troisième des établissements franco-allemands peuvent se présenter au diplôme national du brevet "option franco-allemande" dans les conditions particulières fixées par l' arrêté du 25 février 2000 (JO du 4-3-2000 ; BO n°11 du 16-3-2000) rmodifié par l' arrêté du 21-8-2006 (JO du 30-8-2006 ; BO n°33 du 14-9-2006).

Voir aussi la rubrique Diplôme national du brevet / Textes de référence


Les dispositifs d'enseignement renforcé des langues régionales

L'enseignement bilingue à parité horaire

Ce dispositif bilingue est implanté à l'école primaire, au collège et, progressivement, au lycée d'enseignement général, dans les académies pour lesquelles un conseil académique des langues régionales a été créé en application du décret n°2001-733 du 31 juillet 2001. Pour l'année scolaire 2005-2006,34 776 élèves dont 29 545 élèves pour les écoles, 4819 élèves pour les collèges et 412 élèves pour les lycées ont suivi cet enseignement.

Les langues proposées sont au nombre de :

  • 7 à l'école (basque, breton, catalan, corse, occitan langue d'oc, langues régionales d'alsace, langues régionales des pays mosellans) ;
  • 6 au collège (basque, breton, catalan, corse, occitan langue d'oc, langues régionales d'alsace) ;
  • 4 au lycée (basque, breton, catalan, corse).

Les spécificités du cursus bilingue

A l'école

L'enseignement bilingue à parité horaire qui commence à l'école maternelle, dès la petite ou moyenne section, se poursuit à l'école élémentaire.

Il se définit par un enseignement dispensé pour moitié en langue régionale et pour moitié en langue française avec une répartition équilibrée pendant la semaine de classe.

Les parties des programmes ou des enseignements dispensés en français ou en langues régionales sont déterminés dans le cadre du projet d'école.

Au collège

Les sections « langues régionales » des collèges offrent :

  • 3 heures hebdomadaires minimum d'enseignement de langue et culture régionales ;
  • l'enseignement d'une ou de plusieurs disciplines dans la langue régionale permettant d'atteindre progressivement un enseignement à parité en français et en langue régionale.

Au diplôme national du brevet, les élèves des classes de troisième des sections « langues régionales » peuvent composer en français ou en langue régionale lors de l'épreuve d'histoire-géographie-éducation civique de ce diplôme.

Au lycée

Les sections « langues régionales » fonctionnent selon des dispositions identiques à celles prévues pour les collèges voire également sur un modèle s'inspirant de celui retenu pour les sections européennes.

Mis à jour le 26 mai 2008
Partager cet article
fermer suivant précédent