Éducation à la sécurité routière

L'éducation à la sécurité routière à l'école

Découvrir dès le plus jeune âge que la route n'est pas à prendre mais à partager, c'est acquérir des comportements qui permettent de se protéger des dangers de la circulation et de tenir compte des autres usagers de l'espace routier. La mise en place efficace d'une éducation à la sécurité routière suppose la convergence de pratiques scolaires et familiales qui favorisent, dès l'école maternelle, la construction d'une conscience citoyenne.

 Les modalités de mise en oeuvre de l'éducation à la sécurité routière à l'école sont définies par la circulaire n° 2016-153 du 12 octobre 2016

Les objectifs d'une éducation à la sécurité routière à l'école

L'apprentissage des règles de sécurité routière par les élèves relève de plusieurs registres de compétences pour l'élève piéton, passager ou rouleur :

  • des compétences pour chaque usage de la rue et de la route ;
  • des compétences transversales pour chaque situation autour des règles de sécurité et d'apprendre à porter secours.

Ces compétences supposent la connaissance des règles essentielles de sécurité et du code de la route, la mobilisation de capacités cognitives (anticiper, mémoriser, traiter et restituer l'information par le langage oral ou écrit, mener en parallèle plusieurs actions), des savoir-être (être respectueux des autres usagers).

Ces compétences sont acquises lors de séances de sensibilisation et d'apprentissage ou de situations pratiques (en tant que piéton lors de sorties scolaires, en tant que rouleur dans et hors de l'école).

L'éducation à la sécurité routière, pour prendre tout son sens, ne saurait concerner le seul espace scolaire. Le conseil école-collège et le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) permettent de mener une réflexion collective avec l'ensemble de la communauté éducative et d'établir une continuité dans cet enseignement. Il convient également d'associer les parents, dans une démarche de coéducation, pour qu'au-delà de la seule validation scolaire, l'élève soit à même d'avoir des comportements adaptés à la diversité des contextes rencontrés dans la vie quotidienne, dans le respect des règles du code de la route.

L'attestation de première éducation à la route (APER)

L'APER valide l'acquisition de règles et comportements liés à l'usage de la rue et de la route et à la connaissance de leur justification.
Elle est délivrée, au plus tard, aux élèves du cycle 3, de préférence en classe de CM2.
Pour faciliter la mise en œuvre de l'enseignement des premières règles de sécurité routière, un document pédagogique « quelques repères pour enseigner la sécurité routière du cycle 1 au cycle 3) » est mis à disposition des enseignants. Il recense pour chaque usage de l'espace routier en tant que piéton, passager et rouleur, et pour chaque cycle, les compétences travaillées et les attendus des programmes en vigueur. Pour chaque compétence, sont proposés différents exemples de pratiques en classe, à l'école ou à l'extérieur de l'école.

L'Attestation APER est téléchargeable et éditable à partir de l'application nationale LSUN (Livret scolaire unique numérique de l'école élémentaire au collège) pour les enseignants et à partir des téléservices pour l'élève et sa famille.

Étude

L'Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux (IFSTTAR) a conduit une étude intitulée QASPER (Qualité de l'Attestation Scolaire de Première Éducation à la Route) visant à évaluer la mise en œuvre de l'APER à l'école élémentaire (cycles 2 et 3).

Un document pédagogique

Le guide Quelques repères pour enseigner la sécurité routière du cycle 1 au cycle 3.

Pour chacun des cycles sont successivement abordées la situation du piéton, celle du passager, puis celle du rouleur en indiquant :

  • des objectifs de formation qui précisent les acquisitions visées ;
  • des suggestions de situations pédagogiques.

Mallette pédagogique ESR (du cycle 1 au cycle 3)







Textes de référence

Code de l'éducation :

article L312-13 ; articles D312-43 à D312-47-1

APER (du cycle 1 au cycle 3)

Mise en œuvre d'une attestation de première éducation à la route dans les écoles maternelles et élémentaires
Circulaire n° 2016-153 du 12 octobre 2016 (BOEN n°38 du 20-10-2016)

Texte relatif à l'emploi de la bicyclette comme moyen de déplacement en groupe 

Emploi par les élèves des écoles élémentaires et des établissements d'enseignement du second degré de leurs bicyclettes comme moyen de déplacement en groupe
Note de service n°84-027 du 13-1-1984

Mis à jour le 27 mars 2019
Partager cet article
fermer suivant précédent